Le prunier Quetsche d’Alsace, magnifique du printemps à l’automne, offre des récoltes abondantes de Quetsches.

La plantation, l’entretien et la taille sont importants pour éviter les maladies.

En résumé, ce qu’il faut savoir :

Nom : Prunus domestica
Famille : Rosacées
Type : Arbre fruitier

Hauteur
: 5 à 6 m
Exposition : Ensoleillée
Sol : Assez riche

Feuillage
: Caduc
Floraison : Mars-avril
Récolte : Juillet à septembre

Plantation du prunier Quetsche d’Alsace  :

Préférez une plantation à l’automne ou au printemps mais en évitant toujours les périodes de gel.

Rappelons que pour tous les fruitiers, la meilleure période de plantation est l’automne car c’est à cette période que les conditions de reprise au printemps seront les meilleures.

  • Le prunier aime les situations plutôt ensoleillées pour donner de bonnes prunes
  • Prévoyez que votre prunier atteindra sa taille adulte d’ici quelques années et qu’il aura donc besoin de place pour se développer.
  • Durant les premières semaines, arrosez régulièrement à condition qu’il ne gèle pas.
  • Préférez donc un arrosage durant la journée car les nuit sont souvent beaucoup plus fraîches.
  • Pour assurer un bon développement à votre prunier, consultez nos conseils de plantation.

Taille du prunier Quetsche d’Alsace :

Principe général de taille :

Il est recommandé de tailler le strict nécessaire car les pruniers deviennent sensibles à tous types de blessures et donc de maladies.
Après chaque intervention, appliquez donc un mastic de cicatrisation du type goudron de Norvège afin de le protéger des champignons et autre maladie.

Taille de formation du prunier :

Vous pouvez néanmoins pratiquer une taille de formation la première année afin de former la charpente de l’arbre. Pour cela, taillez votre arbre de manière à obtenir 3 ou 4 branches principales orientées vers l’extérieur.

Comme tous les arbres à noyau et notamment le cerisier, la taille s’effectue à la fin de l’été ou au début de l’automne.

Après la récolte des prunes :

Une fois que vous aurez récolté les prunes, supprimez le bois mort et les branches fragiles.
Retirez les fruits qui sont restés sur l’arbre, souvent malades, et détruisez les.

Enfin, supprimez les rejets, c’est à dire les pousses qui se développent au pied de l’arbre.

A savoir sur le prunier Quetsche d’Alsace :

Le prunier Quetsche d’Alsace est un arbre fruitier dont on utilise les fruits pour une consommation de Quetsche d’Alsace fraiches mais on aime aussi les utiliser pour faire des confitures, de la liqueur, des pâtisseries  ou encore des fruits secs comme le sont les pruneaux d’Agen.

Le prunier est aussi un arbre très ornemental car sa floraison est généreuse au début du printemps et son feuillage très intéressant jusqu’à la chute des feuilles

La fructification sera d’autant plus abondante si le prunier Quetsche d’Alsace est amendé en fumier à l’automne et fertilisé grâce à un engrais pour arbres fruitiers au printemps.

Cette variété relativement ancienne est l’une des plus connues et l’une des plus savoureuses. On l’aime particulièrement pour sa chair juteuse et sucrée.
Conseil malin à propos du prunier :

Un paillage au pied de l’arbre évite la pousse des mauvaises herbes, protège les racines du froid l’hiver et de l’évaporation de l’eau l’été.

Retrouvez aussi les maladies et insectes qui touchent le prunier :

  • La rouille : pustule orange brun sous les feuilles
  • Les pucerons : les feuilles s’enroulent et perdent leur couleur d’origine
  • La tavelure : tâches brune sur les fruits et sur les feuilles
  • La moniliose : les prunes pourrissent sur le prunier
  • petit croisillon a écrit le 26 juin 2013 à 11 h 35 min

    le quetsche d’alsace c’est le meilleur des prunier ! il est fidèle il ne dit rien il n’est jamais malade et il nous régale de productions abondantes chaque année
    c’est devenu mon ami, je ne sais pas si tout le monde a autant de chance que nous mais le notre est parfait

  • lavanant a écrit le 12 juillet 2013 à 11 h 08 min

    c’est les meilleures prunes que j’ai dans mon petit verger et ce malgré que j’ai planté plusieurs variétés c’est la seule qui ne bouge pas dans le temps

  • laurent a écrit le 18 novembre 2013 à 9 h 51 min

    on habite Vallet près de Nantes et on a planté un prunier quetsche d’alsace mais cette année très peu de prunes à déplorer
    faut il attendre plusieurs année après la plantation, faut il lui donner de l’engrais…bref je m’inquiète merci pour votre aide

  • guy64 a écrit le 20 janvier 2014 à 17 h 25 min

    j’adore les quetsche d’alsace on en fait de formidables confitures

  • Norgoll a écrit le 5 août 2014 à 10 h 50 min

    j’ai planter un Prunier Quetsche il avait 2 ans plus 1 an il a fait des branches de 2 metres comment le tailler et a quelle hauteur Merci

  • Nicolas a écrit le 6 septembre 2014 à 15 h 54 min

    Bonjour,
    mes quetsches ne sont pas mures mais celles qui tombent présentent toutes le même « défaut » : la chair autour du noyau est marron et d’une saveur peu agréable.
    Pourquoi ?
    Merci de m’éclairer.
    Cordialement

  • thalmensy a écrit le 15 septembre 2014 à 4 h 41 min

    pourrai je faire pousser cette plante en martinique???

  • jacquot a écrit le 5 juillet 2015 à 15 h 51 min

    Mon prunier (quetsches)ne me donne qu’une quetsche par an et là,elle est tombée.Donc zéro prune.Je l’ai planté il y a plus de 10 ans,et jamais il ne m’a donné plus d’une prune.Pourquoi?
    Merci de me répondre.
    Cordialement.

  • bedel a écrit le 20 avril 2017 à 15 h 28 min

    j’ai un quetschier de 10 ans et le tronc se fendille : que faire?

  • KONTZLER Roland a écrit le 11 juin 2017 à 16 h 23 min

    J’ai un quetschier « STANLEY » de 5 ans,et des branches dépérissent regulierement et cela s’etend de plus en plus?????
    MERCI

  • Claudie a écrit le 28 juillet 2017 à 13 h 35 min

    Bonjour,
    J’ai un prunier quetsche d’ environ 25 ans. Tous les ans, il donne de minuscules prunes (un noyau enveloppé d’une peau) qui tombent bien avant maturité. Est-ce un prunier sauvage qui ne donnera jamais de beaux fruits ? Je précise que cet arbre a été acheté chez un spécialiste !!! J’envisage de le tailler très sévèrement ou de le couper définitivement. Quelle est la bonne solution. Quelqu’un peut-il me conseiller ? Merci.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le ver de la prune. Partage d'expérience
Posté par looping62620 le 31 mai 2017

Quetsches véreuses. Quel traitement ?
Posté par Pierrot01 le 23 août 2017

prunier quetsche
Posté par jujudu28 le 18 août 2013

Prunier défeuillé après une taille sévère. Que puis-je faire ?
Posté par Floris le 19 juillet 2017

Prunier sauvage
Posté par Papyjardi le 09 juillet 2017