Connexion
Accueil / Les Animaux / Le chien / Covoiturer en Blablacar avec un chien : les règles et conseils à retenir

Covoiturer en Blablacar avec un chien : les règles et conseils à retenir

blablacar avec un chien
2

Dans l’air du temps, le covoiturage permet d’augmenter son pouvoir d’achat en économisant des frais de transport et participe à l’amélioration de la qualité de l’air en limitant le trafic routier. Mais qu’en est-il lorsqu’il s’agit de faire du covoiturage avec son chien ? Voici les règles à retenir et quelques conseils pour que l’expérience se passe au mieux pour tout le monde.

Les avantages de covoiturer avec son chien

  • covoiturage chien les règlesLa praticité car voyager avec son chien est interdit dans les bus et limité dans certains transports en commun.
  • La simplicité puisque l’on peut réserver une place pour son chien sur une plateforme en ligne (BlaBlaCar pour la plus connue). Mais attention, les régles ne sont pas les mêmes si on voyage sur a ligne de bus Blablacar.
  • Une solution pour les imprévus puisque l’on peut tenter sa chance sans réserver en trouvant un arrêt de covoiturage via une application (Covoit’ici par exemple).

💡Il faudra cependant être un bon négociateur, car on ne sait pas à l’avance si le conducteur accepte les animaux.

  • Faire du covoiturage avec son chien est une solution beaucoup moins onéreuse que de faire appel à un taxi ou à un VTC car on participe uniquement au frais de déplacement.
  • Côté expérience pour le chien, cela se rapproche des voyages en voiture qu’il a peut-être déjà faits avec son propriétaire.

Blablacar avec un chien, en pratique

Chaque interlocuteur à son mot à dire lorsqu’il s’agit de covoiturer en compagnie d’un chien.

Côté conducteur :

Lorsque le conducteur s’inscrit sur une plateforme de covoiturage, il doit remplit une rubrique dédiée aux animaux de compagnie pour informer les passagers intéressés :

  • Je ne veux pas voyager avec un animal
  • En fonction de l’animal
  • Je n’ai rien contre les animaux.

💡Lorsque le conducteur accepte les chiens dans son véhicule, il s’engage à le transporter uniquement accompagné de son propriétaire.

Côté passager :

Les autres passagers doivent donner leur accord pour que l’on puisse faire du covoiturage avec son chien. En effet, l’un d’eux peut avoir peur des chiens ou y être allergique.

Côté propriétaire du chien :

chien et covoiturageCe dernier doit avertir de son souhait de voyager avec son chien. Pour mettre toutes les chances de son côté, il doit rassurer le conducteur en lui expliquant qu’il ait un maître responsable et qu’il fera tout pour que son chien n’importune personne pendant le voyage.

💡Les chiens de catégorie ont l’obligation de porter une muselière.

Le saviez-vous ?

Pour respecter la loi en vigueur (Code de la route), le chien doit voyager dans une caisse de transport ou être attaché à la ceinture de sécurité avec un harnais.

Blablacar, les règles à respecter avec un chien

Pour que le voyage soit agréable pour tout le monde, le propriétaire de l’animal doit respecter le conducteur, le passager et le véhicule de transport.

Avoir un chien irréprochable :

  • covoiturage avec un chien les conseils pratiquesBrosser et faire prendre un bain à son chien pour limiter la perte de poils et les mauvaises odeurs dans l’habitacle du véhicule.
  • Penser à le traiter contre les puces et les tiques.
  • Dépenser le chien avant le départ pour qu’il soit le plus calme possible pendant le trajet.

Prendre des précautions :

  • Prévoir une serviette ou des lingettes pour les éventuelles salissures et un plaid pour les sièges s’il voyage près de vous.
  • De l’eau et de la nourriture et des sacs pour les déjections.
  • Son carnet de santé ou son passeport européen à jour.
  • S’assurer que son assurance responsabilité civile prend bien en charge les dégâts possibles occasionnés par un chien (en cas de fugue, de destruction, de blessure à un tiers, etc.).
  • Si le chien souffre du mal des transports, ne pas lui donner à manger avant de voyager pour éviter les accidents pendant le trajet (vomissements, etc.). On peut également demander un tranquillisant à son vétérinaire.

💡Laisser le chien sentir le conducteur et les autres passagers en dehors de la voiture avant de prendre la route pour faire redescendre son excitation.

Conseil malin

Laisser une bonne impression de nos compagnons à quatre pattes en suivant ces quelques conseils peut permettre de changer le regard des personnes qui méconnaissent les animaux et de faire du covoiturage avec son chien plus facilement.


©lazy_bear, ©freepik, ©frimfilms


Écrit par Lydie Dronet | En immersion dans le monde animalier depuis une vingtaine d’années, Lydie partage son expérience et son expertise. Ses autres sujets de prédilection, la nutrition et les vertus des plantes.
Un commentaire ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vos réactions
  • Dadou a écrit le 17 mai 2024 à 16 h 47 min

    c’est intéressant merci de nous faire partager ces infos utiles