Connexion
Accueil / Les Animaux / Le chien / Voyager avec son chien dans les transports en commun : quelles sont les règles ?

Voyager avec son chien dans les transports en commun : quelles sont les règles ?

chien et transport en commun les règles
0

Voyager avec son chien dans les transports en commun s’avère parfois indispensable pour le propriétaire. Pourtant, la tâche reste souvent compliquée selon la race que l’on possède et en raison de la règlementation qui diffère d’un mode de transport à l’autre et selon les villes et les compagnies utilisées. Voici quelques informations à connaître.

Chien et transports en commun, ce qu’il faut savoir

Lorsque l’on voyage avec son chien, il existe des règles communes à tous les transports en commun :

  • On y refuse systématiquement les chiens de 1re catégorie (Mastiff non-LOF, Tosa non-LOF et Pitbull)
  • On y accepte gratuitement les chiens d’assistance (guide d’aveugle, etc.).

💡On pourra demander à la personne accompagnée par le chien de présenter une carte d’invalidité, de priorité, d’éducateur, de « Famille d’accueil » ou le certificat d’identification de l’animal.

  • On y admet les chiens s’ils n’occasionnent aucune gêne pour les autres voyageurs (accord tacite).
  • L’animal reste sous la responsabilité de son propriétaire tout au long du voyage. Ce dernier doit pouvoir justifier de la vaccination et de l’identification de l’animal (passeport de santé, carnet de santé mis à jour).
  • On peut voyager avec un seul chien.

 Train TGV INOUI, INTERCITÉ ou TER

  • chien transports en commun et règlementationLes chiens dont le poids ne dépasse pas 6 kilos doivent voyager dans un sac ou dans une cage de transport de 45 cm x 30 cm x 25 cm maximum. On placera ce dernier sur ses genoux ou à ses pieds pour ne pas occasionner de nuisance. L’animal devra disposer d’un billet d’un coût de 7 euros.

💡 Pour voyager avec son chien dans les transports en commun, sa cage de transport doit être bien aérée. Par sécurité, il faut indiquer à l’intérieur de celle-ci le nom de l’animal, son numéro d’identification, son lieu de destination et ses coordonnées.

  • Si le chien dépasse les 6 kilos, il doit être tenu en laisse, muselé et gardé à vos pieds. Le coût de son billet sera également de 7 euros.

Remarque importante :

Lors de la mise en place d’un car de substitution (incidents sur le réseau), on y accepte seulement les chiens d’assistance.

Voyager avec son chien en Bus, tramway, métro et RER

  • Seuls les chiens de moins de 6 kilos peuvent voyager en bus et en tramway dans un panier ou une cage de transport et à titre gratuit.
  • Les chiens de plus de 6 kilos peuvent voyager dans le métro et le RER tenus en laisse et muselés et cela dès leur arrivée dans la station. Selon la ville, le propriétaire devra acheter un billet à tarif réduit ou complet.

💡On accepte les chiens d’assistance dans tous ces transports gratuitement.

Voyager avec son chien en avion

  • chien transport en commun règleLes compagnies aériennes acceptent les chiens en cabine dans une caisse de transport. Le poids maximum autorisé se situe en moyenne autour de 8 kilos, cage comprise.
  • S’il dépasse le poids autorisé, il voyage en soute dans une caisse de transport qui répond aux normes Iata (International Air Transport Association)
  • Pour voyager, on demande au chien d’être vacciné contre la rage, identifié et de posséder un passeport européen.
  • Le tarif dépend du poids et de la taille du chien et du pays de destination. Seuls les chiens guides voyagent gratuitement à côté de leur maître.

Le saviez-vous ?

Certaines compagnies aériennes refusent les races de chien brachycéphales en raison de leurs difficultés respiratoires.

Voyager avec son chien en bateau

  • On autorise la présence des chiens uniquement pour des voyages utilitaires (déménagement, déplacement d’un point A à un point B). En effet, les compagnies de paquebots de croisières les refusent catégoriquement,  y compris les chiens d’assistance.
  • Ces derniers voyagent en cabine s’ils pèsent moins de 6 kilos et dans le chenil du bateau si leur poids est supérieur.
  • Là encore, le tarif dépend de la taille, du poids et du pays de destination

💡Vaccin contre la rage, identification, traitement antiparasitaire et passeport européen sont exigés.

Précautions à prendre

  • Voyager avec son chien dans les transports en commun s’anticipe, car la règlementation varie légèrement selon la ville où l’on habite ou le pays où l’on se rend (tarifs, conditions demandées, etc.).
  • Il faut toujours se renseigner sur les sites des compagnies empruntées avant d’entreprendre un voyage avec son animal (SNCF, RATP, Air France, etc.).

À lire aussi :

Conseil malin

Évitez de donner à manger au chien avant un voyage et demandez éventuellement un tranquillisant à votre vétérinaire pout l’apaiser.


© dimoberlin, ©Kriserdmann, ©Iiata


Écrit par Lydie Dronet | En immersion dans le monde animalier depuis une vingtaine d’années, Lydie partage son expérience et son expertise. Ses autres sujets de prédilection, la nutrition et les vertus des plantes.
Un commentaire ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *