Connexion
Accueil / Les Animaux / Le chien / L’épagneul breton, un chien de chasse très proche de son maître

L’épagneul breton, un chien de chasse très proche de son maître

épagneul breton
0

L’épagneul breton est le chien d’origine française le plus connu et répandu dans le monde. Cette popularité est tout à fait justifiée, car ce chasseur hors pair est équilibré, dynamique et très proche de son maître grâce à une intelligence estimée supérieure à la moyenne.

Voici les caractéristiques essentielles et les besoins de ce chien très agréable à vivre.

Origine de l’épagneul breton

Variété locale de la péninsule Armoricaine, la race est cependant présente dans toute l’Europe et cela bien avant 1907, date à laquelle Maître Enaud, une personnalité locale des côtes d’Armor décide de créer le Club de l’épagneul breton.

Descendant du chien d’oysel, un leveur de gibier au poil long et à la musculature développée, l’épagneul breton que nous connaissons aujourd’hui est un croisement entre le setter et le springer.

Son standard définitif a été fixé en 1908.

Caractéristiques principales de l’épagneul breton

épagneul breton taille poidsL’épagneul breton est le plus petit des chiens d’arrêt. Sa tête se rapproche de celle d’un prisme. Ses oreilles sont tombantes et son museau aussi large à l’extrémité qu’à la base. Son ossature est solide et compacte sans être grossière.

Il peut naître avec ou sans queue.

Taille au garrot : femelle 46 à 50 cm/ mâle 47 à 51 cm

Poids : 13 à 18 kilos

Poil : court à moyen légèrement ondulé avec des panachures aux pattes et sur le ventre

Couleur : orange et blanc, noir et blanc et orange, noir et blanc

Espérance de vie : 15 ans

Aboiements : fréquents si on le laisse faire

Âge idéal pour accueillir un chiot : 3 mois

Caractère et comportement de l’épagneul breton

épagneul breton caractère et comportementL’épagneul breton est un chien de compagnie par excellence. Affectueux, curieux, amical et sportif, il se montre très fidèle à sa famille d’adoption. Il est particulièrement doux et patient avec les enfants.

Sociable, il apprécie la compagnie de ses congénères.

Intelligent, il s’éduque facilement. Cependant, son éducation doit commencer tôt et être ferme pour qu’il ne soit pas rattrapé par ses instincts de chasseur.

Il faut particulièrement travailler le rappel avec l’épagneul breton.

Pour être bien dans ses pattes, il doit se dépenser tous les jours.

Santé, alimentation et entretien de l’épagneul breton

Dans l’ensemble l’épagneul breton est rustique et facile à entretenir.

Les maladies les plus courantes :

  • La dysplasie coxo-fémorale :

Il s’agit d’une déformation de la hanche. Maladie héréditaire, elle entraîne une usure et des douleurs dans l’articulation et de l’arthrose prématurément.

  • La luxation médiale de la rotule :

Anomalie orthopédique congénitale, celle-ci se traduit par la rotule qui sort de la fosse fémorale

  • La cystinurie :

Dans le cas de cette pathologie, la cystine est mal assimilée par le métabolisme ce qui peut entraîner des troubles au niveau de la fonction rénale.

La cystine est un acide aminé soufré qui aide à la synthèse de la kératine.

L’alimentation :

L’épagneul breton est très gourmand, ce qui le prédispose à l’obésité. Il faudra adapter sa ration journalière à ses dépenses quotidiennes.

Les croquettes sont la meilleure façon de le nourrir pour lui proposer une alimentation équilibrée. Il faudra simplement respecter les différentes étapes de sa vie (junior, adulte et sénior).

Si l’on stérilise son épagneul breton, choisir des croquettes light ou pour chien stérilisé. Elles sont rassasiantes tout en étant allégées en matières grasses.

L’entretien :

Ce chien perd beaucoup ses poils. Un brossage quotidien est conseillé. S’il ne souffre pas de soucis digestifs, on peut lui mettre une cuillère à soupe d’huile de saumon sur ses croquettes pour limiter la chute des poils en dehors des périodes de mue.

Écourter ses panachures permet un entretien et un brossage plus aisé.

L’épagneul breton adore courir dans les hautes herbes. Par conséquent, son pelage et ses oreilles sont à inspecter régulièrement pour repérer épillet, tiques et puces.

Budget à prévoir pour un épagneul breton

Prix d’achat :

Entre 1000 et 1500 euros selon la lignée, le sexe et la couleur.

Coût mensuel :

100 euros (alimentation, friandise, antiparasitaire, vermifuge, produits de soin, jouets et accessoires).

Ceci devrait aussi vous plaire :

Conseil malin

Pour assurer une meilleure satiété et une digestion optimale, offrez à votre épagneul breton une gamelle anti glouton.


©jackmac34©osmoss, ©Pixabay


Écrit par Lydie Dronet | En immersion dans le monde animalier depuis une vingtaine d’années, Lydie partage son expérience et son expertise. Ses autres sujets de prédilection, la nutrition et les vertus des plantes.
Un commentaire ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *