Acidanthera : le glaïeul d’Abyssinie

Acidanthera - Gladiolus callianthus

Entre ses superbes couleurs et son doux parfum, essayer l’acidanthera, c’est l’adopter au jardin ou en terrasse.

En résumé :

Nom latin : Acidanthera murielae
Synonyme : Gladiolus murielae
Nom commun
 : Glaïeul d’Abyssinie
Famille : Iridacées
Type
 : Vivace bulbeuse (corme)

Hauteur : 0,5 à 1 m
Densité de plantation : Environ 50 cormes au m2
Exposition : Ensoleillée
Sol : Léger, bien drainé

Floraison : Été – Feuillage : Caduc

Présentation de l’acidanthera

Ce que l’on retient avant tout de l’acidanthera, ce sont ses magnifiques fleurs. Blanches au cœur pourpre, elles exhalent un parfum subtil. La floraison se déroule en fin d’été, d’août à septembre (voire octobre).

Les fleurs s’épanouissent à l’extrémité de tiges rigides, elles-mêmes ceintes de longues et fines feuilles lancéolées.

À l’instar du crocus safran, l’acidanthera est classé parmi les bulbeuses. Néanmoins, pour ces plantes, on parle plutôt de cormes que de bulbes.

Plantation du glaïeul d’Abyssinie

En pleine terre

Plantation Acidanthera - glaïeul d’AbyssinieL’acidanthera nécessite un certain nombre de conditions pour se développer correctement :

  • une zone chaude, ensoleillée et protégée du vent ;
  • un sol léger, voire sablonneux, afin de bien drainer l’eau.

En fin d’hiver, commencez par préparer le terrain en y déposant un peu de terreau, du sable, voire de la cendre si vous en disposez. Passez ensuite un coup de griffe, afin de mélanger cet amendement à la terre du jardin.

Ensuite, la plantation peut débuter à partir du mois de mai, en creusant un trou de 10 à 15 cm de profondeur par corme. Chaque pied d’acidanthera doit être espacé de 10 cm.

En pot

Si vous ne disposez pas de jardin, mais que vous avez craqué pour ces magnifiques fleurs, il est tout à fait possible de les cultiver en pot ou en bac. Cependant, le conteneur doit impérativement être pourvu de trous de drainage pour l’évacuation de l’eau.

Concernant le substrat, réalisez un mélange d’environ 75 % de terreau et de 25 % de sable. Si vous le souhaitez, vous pouvez également ajouter un peu de perlite pour améliorer le drainage, tout en maintenant une certaine humidité dans la terre.

Acidanthera en pot - glaïeul d’AbyssiniePour planter l’acidanthera en pot, il suffit ensuite de :

  • Déposer une couche de graviers ou de billes d’argile au fond du pot, sans boucher les trous.
  • Remplir le conteneur 20 cm sous le bord, en tassant légèrement.
  • Poser les cormes sur le substrat, en exerçant une faible pression.
  • Continuer à remplir le pot jusqu’à ce qu’il y ait environ 15 cm de mélange par-dessus.
  • Tasser et arroser.

Conseil malin : Si vous habitez une région aux hivers rigoureux et longs, cette technique de plantation en pot peut également servir à forcer les bulbes pour ensuite les replanter en pleine terre une fois les dernières gelées passées.

Entretien de l’acidanthera

La principale attention à porter au glaïeul d’Abyssinie sera d’hiverner les cormes avant l’arrivée des premiers froids. Pour ce faire :

  • Arrachez les pieds délicatement lorsque le sol est encore sec.
  • Faites sécher les cormes s’ils sont encore un peu humides.
  • Stockez-les dans du sable, au sec et protégés du gel.
  • Acidanthera - Gladiolus callianthus Entretien

Si vous résidez dans une région au climat plus doux en hiver, un épais paillis de feuilles mortes protégera vos plantes.

Pour l’acidanthera en pot, l’arrosage doit être modéré, mais régulier : le terreau ne doit pas se dessécher. Un apport d’engrais potassé favorisera une floraison généreuse.

Taille

Avec l’acidanthera, aucune taille n’est pas indispensable, si ce n’est l’élimination du vieux feuillage juste avant l’hivernage.

Multiplication de l’acidanthera

Le plus simple pour le propager est de procéder par division des jeunes cormes qui seront replantés ailleurs.

Maladies et ravageurs

L’acidanthera est sensible aux insectes tels que thrips et pucerons. Les limaces peuvent également s’attaquer au feuillage.

Pour les maladies, la pourriture grise (Botrytis cinerea) et la pourriture du glaïeul (Fusarium oxysporum sp. gladioli) sont à surveiller.

Emplois et associations de l’acidanthera

Le glaïeul d’Abyssinie a toute sa place en bordure ou en massif, en second plan. Il pourra ainsi accompagner les gauras, lys des Incas, gypsophiles et autres plantes aux dimensions réduites.

Enfin, grâce à ses tiges rigides, l’acidanthera est une excellente fleur pour la confection de bouquets.


©Manka, ©kazakovmaksim, ©Ibulb, ©Sarycheva Olesia