Connexion
Accueil / Jardinage / Fleurs du jardin / Alyssum : une floraison lumineuse

Alyssum : une floraison lumineuse

Alyssum
0

Les Alyssum illuminent le jardin et les bordures au printemps avec leur floraison généreuse.

En résumé, ce qu’il faut savoir :

Nom latin : Alyssum sp.
Famille : Brassicacées
Type : Annuelle ou vivace

Hauteur : 5 à 30 cm selon l’espèce
Exposition : ensoleillée
Sol : tout type

Floraison : printemps – Feuillage : persistant à caduc

Plantation de l’alysse

Densité de plantation : 6 à 8 pieds au m2 selon les espèces.

Les alysum sont simples à cultiver et sont capables de s’adapter aux terrains les plus difficiles. L’Alyssum se plaît en effet dans les conditions difficiles.

  • Tant que le sol est bien drainé, elle supporte tous les terrains, qu’ils soient pauvres ou calcaires. Son principal ennemi est l’excès d’humidité.
  • L’exposition dont l’alysse a besoin est à l’image de sa floraison : il lui faut du soleil pour développer un joli coussin de fleurs.

Bien planter l’Alyssum :

La plantation de l’alyssum peut se dérouler au début du printemps ou à l’automne, sachant que pour les régions aux hivers humides, il vaut mieux planter l’Alyssum au printemps.

La plantation en pleine terre n’a rien de compliquée :

  • Alyssum plantationLe trou de plantation doit être 2 à 3 fois plus grand que la motte de la plante.
  • Mélanger la terre du jardin avec du terreau.
  • L’apport de sable ou le dépôt de graviers au fond permet une meilleure évacuation de l’eau.
  • Arroser généreusement pour faciliter la reprise.

Alyssum en pot :

L’Alyssum se comporte bien en pot ou en suspension. Dans ce cas,

  • Le conteneur doit être pourvu de trous de drainage, et vous devrez déposer une couche de billes d’argile ou de graviers au fond du pot avant de le remplir de substrat.
  • Pour ce dernier, un terreau universel ou plantation fait très bien l’affaire.

Il est également possible de semer l’Alyssum :

  • En mai-juin, pour les espèces vivaces. Les plants sont ensuite repiqués en pépinière, avant d’être transplantés l’automne ou le printemps suivant.
  • D’avril à juillet pour les alysses annuelles et directement en place. Au bout de quelques semaines, éclaircissez les plantules, afin de laisser 20 à 30 cm d’écart entre chaque pied.

Pour couvrir 1 m2 de sol, il faut compter environ 6 à 8 pieds selon l’espèce choisie.

Entretien de l’Alyssum

Alyssum entretienL’arrosage peut être nécessaire pour soutenir la croissance de l’alysse la première année. Pour les plantes en pleine terre, il devient ensuite inutile. En revanche, pour les sujets en pot, une surveillance sera de mise notamment lors des manques d’eau prolongés.

Taille éventuelle :

Elle revient surtout à couper les inflorescences fanées au fur et à mesure. Cette opération stimule l’apparition de nouvelles fleurs.

Il est également conseillé de rabattre la touffe après la fin de la floraison, afin de maintenir un port compact à la plante.

Multiplication :

Il y a l’embarras du choix pour développer de nouveaux plants d’Alyssum :

  • le semis, pour la méthode la plus lente ;
  • le bouturage des tiges en été, un peu plus rapide ;
  • et enfin, pour de nouveaux plants vigoureux, rien de tel que la division de touffe.

Maladies et ravageurs de l’Alyssum :

Selon la résistance de l’espèce, l’oïdium est susceptible de se déclarer, notamment lorsque le sol est sec et le feuillage humide.

Les escargots et les limaces peuvent s’attaquer au feuillage des jeunes plants, tout comme les pucerons.

Emplois et associations de l’alysse

L’alysse peut aussi bien être installée en bordure, en massif ou encore dans une rocaille. On peut également s’en servir pour agrémenter un muret. Si vous possédez une terrasse ou un balcon, l’Alyssum donne également de bons résultats en pot.

Il est possible d’associer la vivace avec des plantes couvre-sols tels que les Campanula, le Cerastium, l’Arabis, l’Aubrieta ou encore le Phlox subulata.

En savoir plus à propos de l’Alyssum

Noms communs : Alysse

alyssum - alysseLe genre botanique Alyssum regroupe plusieurs espèces. Certaines sont des plantes vivaces comme Alyssum saxatile (corbeille d’or), A. montanum (alysse des montagnes) ou A. murale (alysse des murs). D’autres sont des annuelles, comme A. maritimum (corbeille d’argent). La grande majorité a en commun une floraison d’un jaune flamboyant, même si certaines espèces arborent des fleurs blanc rosé.

Les inflorescences se présentent sous forme de grappes ou de bouquets sphériques de petites fleurs. Mellifères, ces dernières font le bonheur des abeilles et autres insectes pollinisateurs.

Plus anecdotique, le feuillage gris-vert, persistant chez certaines espèces, est le plus souvent oblong.


©Honki Kumanyan, ©jfduque, ©May_hokkaido, ©Fathima Shazna


Écrit par Christophe Dutertre | Diplômé en aménagement paysager et amoureux des jardins, Christophe vous accompagne dans cette passion qui nous réunit. Découvertes, conseils pratiques et écologie sont au programme.
Un commentaire ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *