Connexion
Accueil / Jardinage / Plantes d'intérieur / Cephalotus follicularis : une plante carnivore à pièges passifs

Cephalotus follicularis : une plante carnivore à pièges passifs

Cephalotus follicularis
0

Cephalotus follicularis est une superbe plante carnivore qui produit de nombreuses urnes très colorées et composant un piège passif efficace, où les insectes viennent se noyer.

En résumé, ce qu’il faut savoir :

Nom latin : Cephalotus follicularis
Nom commun : cruche à eau d’Albany
Famille
 : Cephalotaceae
Type
 : vivace rhizomateuse carnivore

Diamètre : 20 à 50 cm
Exposition : lumineuse, sans soleil direct
Sol : sableux, drainant, frais

Feuillage : persistant – Floraison : mai à juin

Description botanique du Cephalotus follicularis

Cephalotus follicularis ou cruche à eau d'AlbanyCelle que l’on surnomme cruche à eau d’Albany est une plante vivace rhizomateuse à croissance lente, qui peut atteindre jusqu’à 50 cm de diamètre. Cette carnivore à piège passif a la particularité d’alterner feuilles et pièges en fonction des saisons.

Au printemps et en automne, le feuillage du Cephalotus follicularis se compose de feuilles simples de 2 à 6 cm de long. De la fin du printemps au début de l’automne, la plante produit des pièges en forme de petites cruches, des ascidies, atteignant jusqu’à 5 cm. Ces pièges colorés sont coiffés d’un opercule. Chaque urne est également pourvue de crochets recourbés, installés au niveau du péristome (à l’ouverture du piège), qui empêchent les insectes de s’échapper.

La cruche d’Albany attire ses proies grâce à ses urnes colorées et à son nectar. Lorsqu’ils tombent dans le piège, les insectes sont immergés dans le liquide digestif dont les ascidies sont remplies.

Plantation de la cruche d’Albany

Contenant

Cephalotus follicularis a besoin d’un grand pot pourvu de trous de drainage. Utilisez toujours un pot en plastique, car la terre cuite est un matériau inadapté à la culture des plantes carnivores.

Emplacement

Cruche d'AlbanyCette plante carnivore apprécie les situations bien lumineuses. En revanche, elle ne supporte pas le plein soleil.

En été, Cephalotus follicularis est capable de résister à des températures très chaudes jusqu’à 40°C. Vous pouvez donc l’installer en extérieur durant la belle saison. Cette plante étant non rustique (bien qu’elle supporte les petites gelées de courte durée), installez la vôtre sous abri durant l’hiver, dans une pièce fraîche où la température est comprise entre 0 et 15°C.

À noter : la culture sous serre est la plus recommandée ici.

Substrat

On cultive le Cephalotus follicularis dans un mélange spécial pour plantes carnivores, sableux et drainant.

Il est également possible de composer vous-même ce substrat, en mélangeant à parts égales :

  • de la sphaigne déshydratée et de la perlite,
  • ou de la tourbe blonde et de la perlite.

Entretien du Cephalotus follicularis

Si la culture de cette plante carnivore s’avère assez simple, votre succès sur le long terme n’est toutefois jamais assuré, tant la cruche à eau d’Albany peut se montrer lunatique. Veillez donc à suivre scrupuleusement les conseils de culture suivants.

Arrosage

Cephalotus follicularisEn été, la cruche d’Albany a besoin d’un substrat légèrement humide en permanence. Privilégiez un arrosage par capillarité, en plaçant la plante dans une soucoupe remplie d’un fond d’eau. En automne et en hiver, durant la période de repos, retirez l’eau de la soucoupe et veillez à maintenir le substrat humide.

Attention : utilisez uniquement de l’eau de pluie, déminéralisée ou osmosée pour arroser votre Cephalotus follicularis, car le calcaire est nocif à cette plante. De même, évitez l’eau en bouteille qui contient souvent trop de sels, également néfastes à votre plante.

Fertilisation

Les plantes carnivores n’ont pas besoin d’engrais puisque les insectes qu’elles capturent leur fournissent les nutriments dont elles ont besoin.

Rempotage

Rempotez votre cruche d’Albany au printemps ou à l’automne, une fois par an, afin de renouveler le substrat du pot.

Pour aller plus loin :


Photos : ©Seiya Ishibashi, ©Carnivorasland, ©incidencematrix, ©r3fl3ktor


Écrit par Solenne Ricard | Diplômée d'Art et passionnée de botanique, Solenne a choisi d'utiliser sa sensibilité aux questions environnementales pour écrire sur les plantes et le jardinage. Cette amatrice de bonne cuisine cultive son potager en permaculture et utilise ses récoltes pour concocter quotidiennement de petits plats bio et écolos. Rédactrice confirmée, boulimique de littérature et amoureuse du beau, elle dévore tous les livres à sa portée.
Un commentaire ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *