Népenthès : la plante carnivore aux urnes dangereusement attrayantes

Nepenthes

Cette plante tropicale piège les insectes avec ses dangereuses urnes attrayantes. Découvrez comment la cultiver chez vous.

En résumé, ce qu’il faut savoir :

Nom : Nepenthes
Famille
 : Nepenthacées
Type
 Vivace
Hauteur 
: 0,30m à 20m (longue liane dans son milieu naturel)

Exposition : Mi-ombre, ombre
Sol : Riche, humide et acide

Feuillage : Semi-persistant – Floraison : Été

Particulièrement décoratif, le népenthès trouve sa place en suspension ou posé sur une étagère. Avec ses urnes retombant au bout des feuilles, cette plante vivace est tout à fait originale.

 

Plantation du népenthès

Le népenthès est une plante tropicale qui exige une hygrométrie et une température élevées. L’idéal est de placer cette plante dans une salle de bain lumineuse, ou de la cultiver dans un terrarium. La période idéale pour planter le népenthès est le printemps.

Comment planter le népenthès en pot

Nepenthes en pot plantationLes népenthès n’aiment pas les pots de gros volume. Lorsque vous rempotez, veillez à garder le même contenant. Utilisez plutôt un pot en plastique qui retiendra mieux l’humidité que la terre cuite. Les espèces épiphytes préfèrent être plantées dans un substrat de sphaigne humide et vivante. Les espèces terrestres quant à elles, seront à l’aise dans de la fibre de coco. N’hésitez pas à vous renseigner en jardinerie ou chez votre pépiniériste pour savoir si vous achetez une espèce épiphyte ou terrestre. Juste après la plantation, brumisez votre plante, mais attendez le lendemain pour un arrosage.

Bouture de népenthès

Le népenthès se multiplie facilement par bouturage. Ce dernier a lieu en fin d’hiver, lorsque la plante s’est déjà assez développée les saisons précédentes. Il suffit alors de sectionner la tige principale en plusieurs tronçons. Coupez des tronçons de manière à ce qu’ils comptent chacun 3-4 feuilles, puis coupez un tiers des feuilles. Entourez ensuite la base de la tige avec de la sphaigne vivante, afin que les racines se développent. Placez-les alors dans un endroit chaud et humide, sous une cloche ou dans un bocal en verre. Au bout d’un mois et demi, rempotez vos boutures dans un petit contenant.

Entretien du népenthès

Nepenthes entretienLe népenthès demande un substrat humide mais pas détrempé. C’est-à-dire qu’il ne doit pas y avoir d’eau stagnante dans la soucoupe, au risque de faire pourrir les racines. Pour savoir si vous devez arroser, touchez le substrat pour voir s’il est humide. Si ce n’est pas le cas, vous pouvez faire un apport d’eau.

  • Brumisez très régulièrement, quotidiennement en été.
  • Le Nepenthes ne tolère pas de calcaire, il faut alors utiliser de l’eau déminéralisée.

Tous les 3 ans, pensez à rempoter votre népenthès en changeant le substrat mais en conservant le même pot.

Taille du Nepenthes

La taille du népenthès n’est pas obligatoire, mais il arrive que la base de la plante sèche au fur et à mesure qu’elle croît. Pour la pousser à produire une nouvelle tige à la base, vous pouvez réduire la taille de la tige déjà en place. Il vous suffit alors de la sectionner dans la partie haute qui est encore verte, c’est l’occasion de faire une bouture ! 

> Maladie du népenthès

Le Nepenthes n’est que peu touché par les nuisibles. Il peut arriver qu’il subisse une attaque de cochenilles.

Dans ce cas,

  • Retirez-les simplement avec un coton imbibé d’alcool à 70°.
  • Si cela ne suffit pas, brumisez la plante avec une solution composée de 10% de savon noir et 90% d’eau.

Apparence des urnes anormale :

Cette plante exigeante témoigne de son inconfort avec l’apparence de ces urnes.

  • Si elles sont noires, c’est que les racines pourrissent à cause de l’eau stagnante.
  • Si elles sèchent, c’est plutôt qu’elles manquent d’humidité, il faudra alors vaporiser plus souvent de l’eau.

Un piège attractif

Si les insectes plongent tête la première dans les urnes, ce n’est pas pour rien ! Le népenthès produit un liquide enzymatique qui va attirer et étouffer les proies avec sa texture visqueuse. Les parois de l’urne sont également glissantes, ce qui empêche les insectes de s’échapper.


©Derketta, ©Daboost, ©Belchonock