coquelourde

Rustique et esthétique, la coquelourde est une vivace qui saura agrémenter votre jardin de façon pittoresque.

La coquelourde en résumé :

Nom latin : Lychnis coronaria
Nom commun : Coquelourde des jardins
Famille : Caryophyllacées
Type : Vivace

Port : En touffe
Hauteur : 45 à 70 cm
Densité de plantation : 4 à 6 pieds par m²
Exposition : Ensoleillée
Sol : Tout type, mais bien drainé

Floraison : Juillet – Août

La coquelourde des jardins est une vivace rustique qui sait résister et s’adapter aux conditions climatiques.

La couleur rouge cramoisi de ses fleurs contraste parfaitement avec le gris duveteux de ses feuilles et fait de la coquelourde une alliée précieuse et originale pour vos massifs.

Plantation de la coquelourde

Particulièrement résistante et peu contraignante, la coquelour de peut être plantée presque n’importe où.

Cependant, si vous souhaitez la voir s’épanouir pleinement, offrez-lui une situation plutôt ensoleillée et un sol bien drainé.

Entretien de la coquelourde

La coquelourde ne demande pas d’entretien particulier. Il y a cependant deux actions à effectuer :

  • Éliminer les fleurs fanées au fur et à mesure. Ce geste permet de stimuler l’apparition de nouvelles fleurs.
    Il permet également de limiter la propagation par semis de la plante qui, et c’est peut-être son seul défaut, peut vite devenir envahissante.
  • En automne, si vous voulez maintenir la coquelourde à une certaine dimension, réduisez le feuillage jusqu’au niveau souhaité.

Multiplication de la coquelourde

La coquelourdepeut être multipliée de deux façons différentes. Si vous êtes du genre patient, alors vous privilégierez le semis. En revanche, si vous êtes plutôt pressé et souhaitez un résultat rapide, dans ce cas procédez par division.

Semis

Deux choix s’offrent à vous :

  • Soit vous laissez la coquelourde se ressemer d’elle-même en semis direct pour obtenir un résultat naturel.
  • Soit vous contrôlez l’opération en recueillant les graines. Vous pouvez alors les semer en avril dans un mélange de terreau et de sable. Arrosez ensuite sans excès et, à l’automne, vous pourrez repiquer les plants que vous aurez obtenus.

Division

L’autre option pour obtenir plus de pieds de coquelourde des jardins consiste à diviser la vivace en plusieurs plants.

Pour cela,

  • Arrachez la plante en automne à l’aide d’une fourche à bêcher et fractionnez la motte en faisant attention à ne pas trop détériorer les racines.
  • Ensuite, plantez vos pieds nouvellement obtenus.

Notre conseil : si vous résidez dans une région où les étés sont plutôt secs, il est déconseillé d’opérer la division au printemps. En effet, votre plante n’aura alors pas le temps nécessaire pour recréer un système racinaire qui lui permettra d’affronter le manque d’eau.

Maladies de la coquelourde

La rusticité de la coquelourde des jardins lui permet de bien résister aux maladies.

Côté parasites et ravageurs, les escargots et les limaces peuvent avoir tendance à grignoter les feuilles, mais sans conséquence pour la plante.

Emploi et association

La coquelourde des jardins est une plante décorative, particulièrement florifère (surtout si vous coupez régulièrement les fleurs fanées).

Son côté rustique permet une utilisation très variée :

  • en massifs ;
  • ou en bordures ;
  • en rocailles ;
  • et en pot.

coquelourde fleurEn massif, la coquelourde peut être associée avec Veronica spicata‘Erika’ ou ‘Incana’, Stachys byzantina ou bien encore Nepeta X faassenii.

Vous obtiendrez ainsi un magnifique camaïeu de gris ponctué de rouge cramoisi, violet ou rose.


©Say-Cheese