La corydale : une jolie vivace d’ombre

Corydale corydalis

La corydale en résumé :

Nom latin : Corydalis spp.
Nom commun : Corydale
Famille : Fumariacées
Type : Vivace

Hauteur : 10 à 40 cm selon l’espèce
Densité de plantation : 10 à 12 pieds au m²
Exposition : Variable selon l’espèce
Sol : Tous types, léger, humifère et plutôt frais

Floraison : Printanière, estivale ou automnale
Feuillage : Persistant

La corydale se distingue par un feuillage finement découpé pouvant rappeler celui des fougères. Ses fleurs tubulaires offrent de multiples couleurs allant du blanc au rouge en passant par le jaune selon les espèces. Certaines d’entre elles, comme la Corydalis flexuosa, se parent d’une floraison d’un magnifique bleu roi. Si la culture de cette vivace peut s’avérer parfois délicate, elle n’aura plus de secrets pour vous grâce à nos conseils.

Plantation de la corydale

Bien que certaines espèces du genre botanique Corydalis supportent le soleil (C. lutea), la très grande majorité préfère une situation mi‑ombragée à ombragée.

En ce qui concerne la nature du sol, la corydale s’épanouit plus facilement dans les terres légères, voire sableuses, humifères et fraîches.

La plantation doit idéalement avoir lieu en automne, même si elle peut se dérouler au printemps. Mais dans ce cas, attention à l’arrosage dans les mois qui suivront.

Lorsque vous avez déterminé l’endroit parfait pour accueillir vos plants, il suffit de suivre ces quelques étapes pour les planter :

  1. Plantation corydalis corydaleÉpandez une fumure organique sur le sol. Il peut s’agir de terreau, de compost ou de fumier bien décomposé.
  2. Travaillez la terre sur environ 10 à 15 cm de profondeur en vous servant d’une grelinette ou d’une fourche‑bêche.
  3. Creusez des trous de plantation d’une dizaine de centimètres de hauteur.
  4. Désagrégez la motte des plants en faisant attention aux racines.
  5. Installez les pieds dans les trous et rebouchez ces derniers en tassant bien la terre.

Entretien de la corydale

Tailler la corydale n’étant pas nécessaire, l’entretien principal se résume donc à surveiller l’arrosage pour que la terre reste fraîche, mais sans excès d’humidité. Par temps sec, l’apport en eau doit donc être régulier et modéré.

Multiplication des corydalis :

Pour propager vos pieds de corydale, le plus simple est de les diviser en automne. Pour cela, il suffit d’arracher la plante et de fragmenter la motte en autant de morceaux voulus (attention à ne pas les faire trop petits). Repiquez ensuite les nouveaux plants en suivant nos conseils de plantation.

Avec un peu de patience, il est également possible de multiplier la corydale par semis.

Maladies et ravageurs :

La corydale n’est pas sensible aux maladies. En revanche, quelques ravageurs peuvent parfois poser un problème. Parmi eux se trouvent :

Emploi et association

Vivace de sous‑bois par excellence, la corydale est idéale pour garnir un massif ou une bordure ombragés.

Pour compenser la nature plus ou moins fragile de cette fleur, ne lui associez pas de plantes trop envahissantes. Privilégiez des plantes de sous‑bois comme des petites fougères, des heuchères ou encore des cœurs‑de‑Marie.

Quelques espèces remarquables de corydale

Coridalys lutea (corydale jaune) :

Coridalys luteaCette espèce est sans doute la plus simple à cultiver. Mesurant 20 à 30 cm, la corydale jaune forme une jolie touffe buissonnante qui se pare de fleurs d’un jaune lumineux de mai jusqu’à octobre.

Corydalis flexuosa :

Il s’agit sans doute de la corydale la plus remarquable. Elle se distingue par sa floraison bleu roi qui s’épanouit d’avril à juillet.

Corydalis flexuosaSi vous souhaitez aller encore plus loin dans l’originalité, optez pour le cultivar ‘Purple leaf’ dont les feuilles violacées s’harmonisent parfaitement avec le bleu des fleurs.

Corydalis ochroleuca :

À l’instar de C. lutea, C. ochroleuca est simple à cultiver tout en offrant une floraison à la longévité exceptionnelle (de mai à septembre). Les fleurs blanches poussent en petites grappes juste au‑dessus du feuillage buissonnant.


©Lesya.Marchuk, ©Hans, ©Susbany, ©Sonja Kalee