Connexion
Accueil / Jardinage / Fleurs du jardin / L’érodium, un couvre-sol fin et coloré

L’érodium, un couvre-sol fin et coloré

erodium
0

Apprécié pour sa belle et longue floraison, l’érodium se distingue par de belles et fines fleurs aromatiques et comestibles.

En résumé, ce qu’il faut savoir :

Nom : Erodium ou « Bec de cigogne », « Bec de grue », « Bec de héron »
Famille : Géraniacées
Type : Plante à fleurs
Hauteur : Jusqu’à 1m
Exposition : Soleil ou mi-ombre
Sol : Calcaire, sableux ou caillouteux

Feuillage : Persistant ou caduque – Floraison : De mai à octobre

C’est un couvre-sol qui décorera à merveille vos jardins de rocaille ou vos massifs. Découvrez comment le planter et le préserver en bonne santé pour qu’il s’épanouisse.

Plantation de l’érodium

> Où planter ?

L’érodium est très peu exigeant en matière de sols. La plante peut trouver son compte dans des sols calcaires, argileux, ordinaires, secs ou caillouteux. La seule condition à respecter scrupuleusement est un bon drainage du sol. En effet, l’érodium redoute l’humidité stagnante.

En termes d’ensoleillement, l’érodium apprécie le soleil. La plante résiste d’ailleurs très bien à la sécheresse. Elle s’épanouit également protégée des rayons directs émanant de notre étoile, à la mi-ombre.

Si vous lui cherchez une place dans votre jardin, sachez qu’il embellira les bordures de vos massifs fleuris, les rocailles ou bien les jardins de graviers. Cette plante se plait également en pot, sur une terrasse ou un balcon ensoleillé.

 

> Quand planter ?

Même s’il est possible de planter l’érodium toute l’année selon la région, il convient d’éviter les périodes de fortes chaleurs et de gel. Les moments propices sont certainement le printemps ou l’automne.

 

> Comment planter ?

L’érodium en pleine terre

  • erodium plantationCreusez un trou deux fois plus gros que la motte.
  • Mouillez celle-ci.
  • Mélangez un terreau léger et un peu de compost.
  • Disposez des éléments drainants au fond du trou (gravier, sable grossier).
  • Placez votre motte et comblez le trou avec votre mélange terreau, compost.
  • Arrosez généreusement. Durant les premières semaines, la terre doit toujours être humide. Il ne faut pas qu’elle sèche. Veillez toutefois à ne pas l’inonder.
  • Si vous prévoyez plusieurs plants, gardez environ 25, 30 cm entre chaque.

L’érodium en pot

L’érodium peut aussi être cultivé en pot. Tous les conseils de la plantation en pleine terre peuvent s’appliquer.

Bouture d’érodium

L’érodium se multiplie souvent spontanément. Néanmoins, il est possible de maitriser la multiplication en bouturant comme suit :

  • Au printemps ou à la fin de l’été, sélectionnez une tige.
  • Enlever les feuilles du bas et plantez-le dans un mélange de terre et de sable.
  • Lorsque vous verrez apparaitre de nouvelles feuilles, pincez l’extrémité de la tige pour la forcer à se ramifier.

 

Entretien de l’érodium

érodium entretienL’érodium ne nécessite que peu d’entretien. Si vous la laissez faire, les fleurs monteront en graines, ce qui permettra la réalisation de semis spontanés. Si vous voulez intervenir, faites-le avec parcimonie en ôtant les feuilles jaunies et les fleurs fanées.

En ce qui concerne l’arrosage, laissez bien sécher la terre entre deux coups d’arrosoirs successifs. Il ne faudrait pas que vos racines pourrissent par excès d’eau.

Si vous cultivez votre érodium en pot, il ne sera certainement pas contre un petit apport de compost au printemps.

 

Maladies de l’érodium

L’érodium, tout comme le géranium, qui est une plante de la même famille, est sensible à l’oïdium et aux limaces. Le premier sévit souvent pendant l’été. On le reconnait au feutrage blanc qu’il laisse sur les feuilles. Pour vous en débarrasser, supprimez les feuilles touchées. En cas de contagion, vous pouvez pulvériser du soufre. Autre technique, vous pouvez dissoudre du bicarbonate de soude dans de l’eau, ajouter un peu de savon de Marseille et le pulvérisez sur les feuilles atteintes.

Les limaces sont quant à elles de vraies gloutonnes. Elles dévorent les jeunes pousses et les plantes. Pour les contrer, vous pouvez utiliser des pièges à bière. Sachez que leur présence sera moindre dans un sol bien drainé.

Ceci devrait aussi vous intéresser :


©VeroniqueMonin, ©WernerMeidinger, ©KarinHerzog


Écrit par Audrey Chéritel
Un commentaire ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *