Acinos alpinus : un couvre sol fleuri en été

acinos alpinus

Idéal en sol sec, l’Acinos alpinus se couvre de petites fleurs violettes en été.

En résumé, ce qu’il faut savoir :

Nom : Acinos alpinus (sariette des Alpes, calament)
Famille
 : Lamiacées
Type
 Vivace
Hauteur 
: 0,15m

Exposition : Ensoleillée
Sol : Sec, caillouteux, calcaire

Feuillage : Semi-persistant – Floraison : Eté

 

Plantation de l’Acinos alpinus

L’Acinos alpinus se plaît dans un environnement en plein soleil et dans un substrat très drainé. Cette vivace ne supporte pas l’humidité qui peut lui être fatale, notamment en hiver.

Sarriette des Alpes en terre

La plantation de la sarriette des Alpes a lieu à l’automne ou au printemps, hors périodes de gelées.

  • Creusez un trou deux fois plus gros que le volume de la motte
  • Si votre terre est un peu lourde, coupez-la avec du sable
  • Placez une couche de billes d’argiles ou de graviers au fond du trou
  • Installez la motte au centre, comblez les vides avec la terre
  • Tassez et arrosez

Acinos alpinus en pot 

Il est possible de cultiver la sarriette des Alpes en pot, à condition de choisir un contenant plus large que haut. Vous pouvez opter pour un pot à l’image d’une terrine ou d’une grande coupelle en terre cuite. Pensez à installer une couche de billes d’argile que vous recouvrirez d’un mélange de terreau léger avec du sable. N’hésitez pas à recouvrir le pied de la plante de pouzzolane pour former un paillage minéral drainant.

Entretien du calament

Très facile de culture, cette vivace ne demande pas vraiment d’attention. Il n’est pas nécessaire d’arroser, elle se contentera des précipitations. Si vous la cultivez en pot, n’hésitez pas à le placer à l’extérieur mais sous abri en hiver, pour lui éviter les pluies.

À savoir sur l’Acinos alpinus

Ne vivant que quelques années, la sarriette des Alpes mérite tout de même sa place au jardin. Cette vivace supporte un climat très sec, ce qui la rend particulièrement adaptée aux rocailles ou aux talus ensoleillés. Avec son port tapissant, elle recouvre rapidement le sol et forme de jolies bordures.

Une vivace joliment fleurie

acinos_alpinusSes fleurs prennent des teintes allant du violet au rose. Elles sont marquées par des taches blanches qui lui donnent un aspect bicolore. La floraison fait son apparition entre juillet et septembre, selon les régions. Chaque tige porte plusieurs fleurs, surélevées par rapport au feuillage. Ce dernier est persistant dans les régions aux hiver doux, mais caduque dans la plupart des contrées françaises. L’Acinos alpinus a un port étalé : il mesure 15cm de haut pour 50cm d’envergure. Des dimensions idéales pour une utilisation en couvre-sol.

Un feuillage aromatique

Ce n’est pas pour rien qu’on la surnomme la sarriette des Alpes ! Épicée et légèrement poivrée, elle relève vos poissons, pâtes, légumes et volailles. Elle donne aussi du goût à vos sauces et à vos salades. Pour un apéritif tout en simplicité, mariez-la avec une tartine de chèvre frais.

Associer l’Acinos alpinus

Pour créer une belle rocaille, vous pouvez marier le calament avec de l’Iberis sempervirens, de l’érigeron, des campanules, des lavandes, du thym, des Stachys ou encore des sedums. Si vous souhaitez plutôt planter un couvre sol en terrain sec, vous pouvez alors compter sur l’Acaena, le Cerastum ou le Nepeta.

 


©Hans Braxmeier, ©Haeferl