Connexion
Accueil / Le Jardinage / Arbres et arbustes / Kalmia latifolia : le laurier des montagnes

Kalmia latifolia : le laurier des montagnes

Kalmia latifolia
0

Craquez pour le Kalmia latifolia qui saura égayer votre jardin grâce à son feuillage délicat et à sa floraison aussi généreuse qu’éclatante.

Kalmia latifolia en résumé :

Noms communs : Laurier des montagnes, Laurier d’Amérique
Famille : Éricacées
Type : Arbuste

Port : Arrondi
Hauteur et largeur : 1 à 2,50 m
Exposition : Soleil à mi-ombre
Sol : Léger, humifère, acide à neutre, bien drainé
Rusticité : Très rustique (jusqu’à -15 °C)

Croissance : Lente – Feuillage : PersistantFloraison : Printemps, été

Présentation Kalmia latifolia

Le laurier des montagnes est un magnifique arbuste au feuillage dense et buissonnant. Sa floraison généreuse est son plus grand atout : en été, les rameaux se parent de grands bouquets de fleurs d’un rose éclatant.

Les feuilles ne sont pas dénuées de charmes pour autant. De forme ovale, elles arborent un vert intense et brillant, qui égaiera votre jardin même en hiver, grâce à leur nature persistante.

Le laurier d’Amérique est disponible dans deux variétés différentes :

  • ‘Ostbo Red’, qui est la plus connue, grâce à la couleur rouge de ses boutons et le rose pâle de ses fleurs.
  • ‘Elf’, qui est un cultivar plus compact, avec une envergure de 60 cm. Sa floraison est presque blanche.

Il est très important de noter que le Kalmia latifolia (comme tous les Kalmia) est toxique dans toutes ses parties.

Plantation du laurier des montagnes

Le laurier d’Amérique ne se plaît pas partout. Vous devrez veiller à lui fournir un minimum d’éléments pour faciliter sa croissance :

  • une exposition ensoleillée, sauf dans les régions trop chaudes où la mi-ombre sera préférable ;
  • un sol léger, au pH acide de préférence ;
  • une terre toujours humide, mais bien drainée.

Quand planter le Kalmia latifolia ?

Comme le laurier des montagnes redoute la sécheresse, il est préférable de le planter en début d’automne. Sa grande rusticité lui fera passer l’hiver sans problème et, pendant ce temps, il pourra créer un système racinaire plus apte à supporter le manque d’eau.

Comment le planter ?

Une fois que vous avez choisi le bon emplacement, il suffit de :

  • Kalmia latifolia - laurier des montagnesCréer un trou d’environ 20 à 30 cm de largeur et de profondeur.
  • Amender le sol, en apportant un mélange de sable et de terre de Bruyère (vous améliorerez ainsi le drainage et le pH de la terre).
  • Dépoter le Kalmia latifolia et désagréger délicatement la motte pour en libérer quelques racines et radicelles.
  • Installer l’arbuste dans le trou et reboucher ce dernier en tassant bien la terre.

Grâce à ses proportions, le laurier d’Amérique peut tout à fait être planté en pot. Il suffit pour cela de choisir un conteneur volumineux, pourvu de trous de drainage et d’une réserve d’eau. Pour la plantation, déposez une couche de billes d’argile au fond du pot (sans boucher les trous) et complétez ensuite avec un mélange de deux tiers de terre de Bruyère, d’un tiers de sable et d’un peu de vermiculite. Cette dernière facilitera l’évacuation de l’eau, tout en retenant l’humidité dans le substrat.

Quel que soit le mode de culture choisi (en pleine terre ou en pot), il est conseillé de terminer la plantation par un paillage épais. Pour le Kalmia latifolia, préférez un paillis naturel, comme les écorces de pins maritimes qui maintiendront l’acidité du pH dans le sol.

Entretien du Kalmia latifolia

Entretien Culture Kalmia latifolia - laurier des montagnesLe laurier des montagnes ne demande pas de soins particuliers, hormis la surveillance de l’arrosage en été et l’alimentation annuelle du paillis.

Pour les arbustes en pot, prévoyez un rempotage tous les 5 ans environ, ainsi qu’un léger apport de terre de Bruyère en surface (surfaçage) en hiver et tous les ans.

Multiplication

Pour propager un pied de Kalmia latifolia, vous pourrez opter soit pour des boutures semi-aoûtées en fin d’été, soit pour un semis en automne.

Maladies et ravageurs

Le laurier des montagnes ne se montre pas sensible aux maladies. Il peut néanmoins être attaqué par quelques parasites comme la cochenille ou le charançon de la vigne.

Emplois et associations

Le Kalmia latifolia est le candidat idéal pour compléter un massif de plantes de terre de Bruyère. Il pourra alors accompagner vos rhododendrons, azalées, Andromède du Japon, camélia, etc.

Comme il peut être planté en pot, le laurier des montagnes est également parfait pour agrémenter terrasse et balcon.


©Nadine Trief,  ©JillLang, ©Annette Meyer


Écrit par Christophe Dutertre | Diplômé en aménagement paysager et amoureux des jardins, Christophe vous accompagne dans cette passion qui nous réunit. Découvertes, conseils pratiques et écologie sont au programme.
Un commentaire ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *