kumquat

Le kumquat est un agrume dont les fruits se consomment avec la peau.

En résumé, ce qu’il faut savoir :

Nom : Fortunella japonica
Famille : Rutacées
Type : Arbuste fruitier
Feuillage : Persistant

Hauteur : 2 à 4 m
Exposition : Ensoleillée – Récolte : Novembre à janvier

La plantation et le rempotage, l’entretien, l’arrosage et la taille sont autant de gestes qui vous aideront à avoir un très beau kumquat.

Planter et rempoter un kumquat

La plantation ou le rempotage du kumquat font partie des étapes importantes pour assurer à votre plante une bonne reprise et croissance au fil des saisons.

Plantation en pot :

Il est recommandé de planter le kumquat dans un mélange de terreau de préférence enrichi avec un fertilisant.

  • Le pot doit impérativement être troué au fond pour éviter que les racines ne stagnent dans l’eau.

L’idéal et de mettre au fond du pot une couche de graviers, de billes d’argile ou de cailloux pour être certain que l’excédent d’eau s’évacue bien au fond.
Prévoyez une couche de 3 à 4 cm.

Prévoyez un rempotage dans un pot de diamètre légèrement supérieur tous les 2 à 3 ans environ.

Plantation en pleine terre :

Il ne poussera en pleine terre que dans les régions au climat méditerranéen ou tropical.
S’il peut résister à des températures allants jusqu’à -8 voir -10°, il devra nécessairement être planté à l’abri du vent et en plein soleil.

Dans ce cas, mélangez votre terre de jardin à du terreau plantation et assurez vous que votre sol est bien drainé.
Dans le cas contraire, creusez un trou un peu plus profond et mettez au fond une couche de cailloux, de graviers, de sable ou de billes d’argile.

Taille et entretien du kumquat

Aucune taille n’est vraiment nécessaire.

kumquatPour rééquilibrer la silhouette du kumquat, taillez légèrement au printemps après la récolte ou après le rempotage si il est en pot.

Vous pourrez apporter de l’engrais pour agrumes pendant toute la phase de croissance.

En hiver, si vous craignez de fortes gelées et qu’il est en pot, rentrez le dans une pièce fraîche et lumineuse mais où il en peut pas geler.
Si le kumquat résiste aux températures négatives, ses fruits tomberont dès la première gelée.

Arrosage du kumquat :

En intérieur, arrosez régulièrement, mais sans excès dès que le sol est sec.

En hiver, espacez un peu plus l’arrosage afin de laisser sécher la terre en profondeur entre 2 arrosages.

A savoir sur le kumquat

kumquat en potLe kumquat est un petit arbuste fruitier qui donne des fruits comestibles et dont l’intégralité est comestible.

On mange en effet la chair mais également la peau du kumquat.

En intérieur et en pot, vous l’installerez dans un endroit lumineux, mais en évitant le soleil aux heures les plus chaudes.

En hiver il a besoin d’une certaine fraîcheur et ne résistera pas à la chaleur d’une maison ou d’un appartement. Trouvez lui une pièce lumineuse où la température ne descendra pas sous 0°.

Maladies, parasites du kumquat

Comme la plupart des agrumes et des plantes d’intérieur, le kumquat est sujet aux attaques de cochenilles.

Conseil à propos du kumquat

L’apport régulier d’un engrais agrumes améliorera la floraison et la fructification de votre kumquat.


©Pixarno, ©ChiccoDodiFC