Connexion
Accueil / Le Jardinage / Maladies et parasites / Mildiou des agrumes : identification et lutte contre Phytophthora

Mildiou des agrumes : identification et lutte contre Phytophthora

mildiou des agrumes traitement
0

Chez les agrumes, le mildiou aboutit à une pourriture du tronc, parfois visible sur les fruits. La maladie est la conséquence de Phytophthora, un champignon de la moisissure.

Le mildiou, encore plus sur les arbres à agrumes, est certainement le pire cauchemar d’un jardinier. Un jeune arbre, planté avec amour et entouré d’affection, refuse de prendre toute son aise, s’effondrant au lieu de cela plusieurs années après la plantation.

L’arbre n’avait pas de problèmes d’insectes ou de maladies visibles, il s’est simplement « fané ». Le coupable dans des cas comme celui-ci est souvent Phytophthora, un agent pathogène du sol qui infecte les arbres, les plantes ligneuses et même les légumes. Par exemple, le mildiou des tomates peut ravager une culture entière.

Comment se propage le mildiou ? Transmission

Le champignon Phytophthora, responsable de la maladie appelée le mildiou, est transmis par l’eau, soit avec un contact avec l’écorce de l’arbre (par exemple avec des pluies violentes), soit par contact sur les fruits (généralement ceux des branches basses) avec des gouttes de pluie qui abîment l’enveloppe externe du fruit.

Il existe de nombreuses espèces de phytophthores, certaines favorisées par des températures plus chaudes et d’autres plus fraîches, mais la majorité apparaissent au printemps et à l’automne.

Symptômes du mildiou des agrumes

gommose collante seve qui coule citrusL’identification du mildiou sur les agrumes est (malheureusement) facile :

  • Les agrumes (leurs fruits) atteints par le mildiou prennent une couleur brune, tombent de l’arbre (avant d’être mûrs) et exhalent une odeur fétide caractéristique.
  • L’écorce, au niveau du collet, pourrit et produit de la résine-gomme, se fend et laisse apparaître des lésions brunes.
  • Le feuillage jaunit, se dessèche peu à peu, et la position des feuilles devient alors anarchique.

Habituellement, l’agrume dépérit pendant durant de longues années avant de mourir. Le phénomène peut être bien plus rapide sur un jeune arbre.

Traitement préventif

  • Mildiou argumes troncN’aspergez jamais le tronc, arrosez avec un système de goutte-à-goutte, ou confectionnez un outil pour ne pas éclabousser (durablement) le collet du tronc. Par exemple, la double cuvette évite de mouiller le bas du tronc.
  • Désinfectez les outils dès vous changez d’arbre. Passez les outils à la flamme (avec toutes précautions!), ou trempez-les dans de l’eau de Javel pure (et essuyez ou laissez sécher).
  • À l’achat d’un jeune plant, optez pour des plants greffés à plus de 25 cm du sol (le porte-greffe doit être assez haut).

💡La double cuvette pour arroser : les agrumes n’apprécient pas du tout l’eau directement au pied du tronc (collet) car elle peut transporter et transmettre des maladies. Le collet de l’arbre est sensible car l’écorce y est plus fine qu’ailleurs. La « double cuvette » consiste à réaliser un barrage isolant le tronc du contact direct avec l’eau d’arrosage (ou l’eau de pluie). Le bourrelet intérieur crée un vide sanitaire autour du tronc, alors que le bourrelet extérieur est situé à 50-80 cm au-delà de l’aplomb de la frondaison.

Traitement curatif

  • fruit qui tombent mildiouSupprimez les fruits malades, les feuilles et les branches tombées au sol
  • Curez les plaies apparentes (en cherchant minutieusement!) jusqu’au bois sain et badigeonnez-les avec un mastic fongicide (contre les chancres par exemple).
  • Arrosez le sol environnant avec une solution de cuivre ou d’Aliette (un fongicide commun du commerce qui lutte aussi contre Verticillium et le feu bactérien). Si les feuilles sont touchées par le mildiou, pulvérisez aussi sur les feuilles (mais point trop n’en faut).
  • Complétez ce traitement curatif par une application de Bouillie bordelaise sur le tronc.

Bon à savoir

Comme les animaux, dont l’Homme, les agrumes sont victimes de maladies dues aux champignons, aux virus, ou encore à des carences alimentaires (vitamines, oligoéléments). Leurs conséquences sont généralement bien plus graves que celles dues aux ravageurs ou parasites.

Autrefois connu sous le nom de champignon Phytophthora, l’organisme responsable du mildiou est maintenant classé comme un oomycète, une forme de vie similaire au champignon mais plus étroitement liée aux algues. Bien que ce soit peut-être une distinction insignifiante lorsque les plantes sont malades, cette nouvelle compréhension peut permettre de meilleures méthodes de contrôle dans un proche avenir.

Ceci devrait aussi vous plaire 


©Enfermedades Cítricos


Écrit par Jardiner Malin | La rédaction vous propose des conseils d'experts, une approche respectueuse de la nature, de beaux jardins et un potager fait de bons petits légumes cultivés au fil des saisons pour réaliser de belles recettes de chefs.
Un commentaire ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vos réactions
  • santi andré a écrit le 1 mai 2024 à 7 h 17 min

    Bonjour
    est il bon de mettre du fer au pied d’un oranger