mirabellier

Le mirabellier, magnifique du printemps à l’automne, offre des récoltes abondantes de mirabelles.

En résumé, ce qu’il faut savoir :

NomPrunus domestica subsp. syriaca
FamilleRosacées
Type: Arbre fruitier

Hauteur
: 5 à 6 m
Exposition: Ensoleillée
Sol: Assez riche

Feuillage
: Caduc – Floraison: Printemps – Récolte: Eté

A lire aussi :

La plantation, l’entretien et la taille sont importants pour éviter les maladies et assurer un bon développement à votre mirabellier.

Plantation du mirabellier :

La plantation du mirabellier a lieu de préférence à l’automne ou au printemps, en évitant toujours les périodes de gel.

La meilleure période de plantation reste l’automne car c’est là que les conditions de reprise au printemps seront les meilleures.

Le mirabellier est autofertile et n’a donc pas besoin de compagnon pour bien fructifier.

  • Le mirabellier aime les situations plutôt ensoleillées mais redoute les grosses chaleurs.
  • Eviter de planter un mirabellier dans le sud.
  • L’apport de compost ou d’un autre amendement lors de la plantation est un vrai plus pour la reprise et la croissance du mirabellier.
  • Arrosez régulièrement la première année suivant la plantation.
  • Pour assurer un bon développement à votre mirabellier, consultez nos conseils de plantation.

Taille du mirabellier :

La taille du mirabellier vise surtout à lui offrir une bonne charpente. Il faut tailler au minimum car les mirabelliers sont sensibles aux blessures et aux maladies.

Après chaque intervention, appliquez donc un mastic de cicatrisation du type goudron de Norvège afin de le protéger des maladies.

Taille de formation du mirabellier :

Vous pouvez pratiquer une taille de formation la 1ère année afin de former la charpente de l’arbre.

  • La taille de formation a lieu en hiver, hors période de gel.
  • Pour cela, taillez votre mirabellier de manière à obtenir 3 ou 4 branches principales orientées vers l’extérieur.

Après la récolte des mirabelles :

Cette taille d’entretien a lieu tout au long de l’hiver, mais hors période de gel.

  • Une fois que vous aurez récolté les mirabelles, supprimez le bois mort et les branches fragiles.
  • Retirez les fruits qui sont restés sur l’arbre, souvent malades, et détruisez les.
  • Enfin, supprimez les rejets, c’est à dire les pousses qui se développent au pied de l’arbre.

Après la taille, un mastic de cicatrisation permet d’éviter aux champignons et maladies de s’infiltrer dans l’arbre.

Maladies du mirabellier :

Le mirabellier, est sujet à certaines maladies et attaques de parasites.

Ainsi, les pucerons restent le principal ennemi du mirabellier. Retrouvez comment lutter efficacement contre les pucerons.

En prévention, certains traitements bios comme la pulvérisation de purin d’ortiesou de purin de prêlesont efficaces pour renforcer les défenses du mirabellier et éviter certains champignons.

Enfin, lorsque les champignons comme la pourriture des mirabelles (moniliose) ou la rouille, il existe des traitements adaptés.

  • La fructification sera d’autant plus abondante si l’arbre est amendé en fumier à l’automne et fertilisé grâce à un engrais pour arbres fruitiers au printemps.

Récolte et conservation des mirabelles :

La récolte des mirabelles a lieu durant l’été mais la période varie autant en fonction des variétés que du climat de votre région.

Il est important de ne pas trop laisser murir la mirabelle sur l’arbre car elles finissent par tomber et pourrir au sol.

Conserver les mirabelles :

Malheureusement, il est difficile de garder les mirabelles très longtemps et c’est pourquoi il est recommandé des les consommer rapidement.

  • Pour augmenter légèrement la durée de conservation, conservez-les au frais au réfrigérateur.
  • Evitez de trop les manipuler et de les entasser car les mirabelles sont fragiles.

A savoir sur le mirabellier :

mirabelleSous espèce du prunier commun, le mirabellier offre de délicieuses mirabelles, de petite taille et de couleur jaunâtre.

Parmi les variétés les plus courantes, notons la mirabelle de Nancy (prune jaune doré), et la mirabelle de  Metz(jaune rougeâtre).

Le mirabellier est aussi un arbre ornemental car sa floraison est généreuse au début du printemps.

Mais on l’apprécie surtout pour sa grande productivité car le mirabellier est capable de produire plus de 100kg de mirabelles par an.

Les mirabelles sont à la fois juteuses et riches en vitamine C, parfumées et idéales en cuisine car elles se tiennent bien à la cuisson.

Conseil malin à propos du mirabellier :

Un paillageau pied de l’arbre évite la pousse des mauvaises herbes, protège les racines du froid l’hiver et de l’évaporation de l’eau l’été.


Retrouvez aussi les maladies et insectes qui touchent le mirabellier :

  • La rouille : pustule orange brun sous les feuilles
  • Les pucerons: les feuilles s’enroulent et perdent leur couleur d’origine
  • La tavelure: tâches brune sur les fruits et sur les feuilles
  • La moniliose: les mirabelles pourrissent sur le mirabellier

©Marc, ©Chocorange

Je souhaite poser une question sur le sujet

Poser ma question

Je souhaite apporter un commentaire

Laisser un commentaire

Il n’existe aucun commentaire pour le moment, soyez le premier !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *