neflier

Le néflier est un arbre fruitier qui a longtemps été oublié mais qui mérite d’être redécouvert !

En résumé, ce qu’il faut savoir :

Nom : Mespilus germanica
Famille : Rosacées
Type : Arbre fruitier

Hauteur
 : 4 à 6 m
Exposition : Ensoleillée
Sol : Plutôt riche, bien drainé

Feuillage
 : Caduc
Floraison : Avril à juin selon régions –  Récolte : Octobre à novembre

Mettez un néflier dans votre jardin, et vous verrez la curiosité qu’il déclenche autour de vous.

Plantation du néflier

Comme la plupart des arbres fruitiers, la plantation du néflier s’effectue à l’automne. Cela afin de favoriser l’enracinement avant l’hiver et obtenir une meilleure reprise au printemps.

Mais pour les sujets achetés en conteneur, il est aussi possible de planter au printemps à condition d’accentuer l’arrosage au début.

  • Le néflier aime les situations plutôt ensoleillées, au risque de ne pas produire de nèfle.
  • C’est un arbre qui s’adapte à la plupart des sols, à condition qu’il soit bien drainé et pas trop lourd.
  • Un mélange de terreau plantation et terre de jardin convient parfaitement pour planter un néflier.
  • Un arrosage régulier durant la 1ère année suivant la plantation est recommandé.
  • Suivez nos conseils de plantation

Taille du néflier

Le néflier n’a pas besoin d’être taillé pour bien grandir et produire de belles nèfles.

Mais on peut quand même tailler le néflier tout au long de sa vie, pour le garder à la taille que vous déciderez et pourra donc s’intégrer de façon très homogène dans l’ensemble de votre jardin.

Un bon élagage tous les 5 à 8 ans vaut mieux qu’une taille régulière.

  • La meilleure période de taille est l’hiver mais hors période de gel.
  • Supprimez les branches mortes ou malades au fur et à mesure.
  • Taillez les branches fragiles si il y a lieu.
  • Supprimez les branches qui poussent vers l’intérieur et équilibrez la ramure.

A savoir sur le néflier et la récolte des nèfles

nefle néflierCet arbre original se retrouve principalement en Belgique, Allemagne et dans le nord de la France.

C’est en effet un fruitier qui s’adapte bien aux climats rudes et qui ne connaît qu’une seule espèce.

Son feuillage caduc est très fourni et ses fruits apparaissent dès le mois de mai. Ils se récoltent aux premières gelées, lorsque le fruit commence à devenir blet.

Il ne faut pas confondre le néflier d’Allemagne du néflier du Japon. Le second ne fructifie qu’en région méditerranéenne et a un feuillage persistant.

Comment déguster les nèfles ?

nefleL’idéal est de les ramasser avant que les oiseaux ne les aient picorés et de les goûter au jardin.

On prend alors le fruit en le pressant entre le pouce, l’index et le majeur.

Le fruit éclate et sa chair d’apparence peu ragoûtante vous étonnera tant par sa douceur que par  son goût inattendu.

Nos amis les oiseaux, eux,  ne s’y sont pas trompés et ils auront vite fait de le repérer.

On utilise les nèfles pour faire des tartes, des clafoutis, de la gelée, de la liqueur ou encore du vin de nèfles.

Maladies du néflier

Outre le feu bactérien qui peut ravager le néflier en très peu de temps et qui ne laisse pas de place au traitement, on trouve des maladies plus courantes comme la moniliose, ou pourriture des nèfles, et comme l’oïdium.

  • La moniliose : pourriturre des nèfles sur le néflier.
  • L’oïdium : feutrage blanc sur les feuilles ou tâches brunes sur les nèfles.
  • Un traitement régulier à la bouillie bordelaise permet d’éviter ces champignons.

En été, on peut avoir des attaques de pucerons et de cochenilles, comme sur la plupart des arbres fruitiers.

Conseil malin à propos du néflier

Lors de la récolte, attendez que le fruit soit bien mûr sur l’arbre car une fois détaché il ne se développera plus.

  • Les fruits sont fragiles et méritent d’être manipulés avec précaution.