pissenlit

Le pissenlit est de très loin la plus connue des fleurs champêtres de nos régions tempérées.

Nous pouvons l’apprécier tout au long de la saison de mars à novembre, mais reconnaissons-le, le mois d’avril est de très loin le plus beau.

A découvrir :

Qui ne connait pas, peut-être même au fond de son jardin, le spectacle féérique des pâtures parsemées de milliers de pissenlits en fleurs ?

Quelle maman, quel papa n’a pas reçu en cadeau de ses enfants un bouquet adorablement constitué de pissenlits, le jour de la fête des mères ou de celle des pères ?

Prenons le temps d’admirer ces fleurs d’un jaune vif sur lesquelles viennent butiner nos amies les abeilles dès leur première sortie de la ruche après les longs mois d’hiver.

La reproduction du pissenlit

Le pissenlit se sème naturellement à tout vent, quelquefois au grand désespoir des jardiniers trop perfectionnistes, mais laissons à ses admirables bouquets odorants le temps de leur première floraison !

La floraison d’avril terminée, il sera toujours possible de les rabattre par un léger sarclage de surface qui ne compromettra pas la floraison du printemps suivant.

Le pissenlit peut aussi vous réjouir à votre table

pissenlitTrès tôt en saison, les marchés locaux proposent des feuilles de pissenlit pour nos salades.
On peut les cueillir dans la pelouse de nos jardins dès le mois de mars, mais après cette date, leur goût amer leur enlève beaucoup d’intérêt.

Il faut quelquefois beaucoup d’observation pour les repérer, car il faut vraiment les cueillir dès leur apparition.

  • coupez-les à la naissance de la racine,
  • lavez-les abondamment….
  • préparez-les en salade avec des échalotes, des petits dés de Conté et une très douce vinaigrette.

La gelée de pissenlit, délicieuse et originale

La « gelée » de pissenlit peut même satisfaire les papilles des enfants sur les tartines de leurs petits déjeuners.

Sans pour autant être trop encombrants vos pissenlits deviendront alors vos amis…

Je souhaite poser une question sur le sujet

Poser ma question

Je souhaite apporter un commentaire

Laisser un commentaire
  • Régis a écrit le 24 janvier 2018 à 12 h 12 min

    Les rhizomes feront une excellente chicorée après avoir été brossés, lavés, finement coupés et torréfiés (au four).

  • LAMARRE a écrit le 24 février 2017 à 19 h 14 min

    La recette de mon enfance c’est lardons et oeufs durs mais je veux bien essayer la vôtre au comté à condition d’y mettre un M et non un N.
    Cordialement

  • gyselinck a écrit le 1 avril 2016 à 23 h 52 min

    c’est une mine d’info

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *