Poireau nouveau : semis, plantation et récolte de printemps

poireau nouveau primeur

Le poireau est l’incontournable légume d’hiver. Facile à cultiver, résistant au froid, cette plante potagère bisannuelle (mais considérée comme une annuelle), se consomme essentiellement cuite. Pourtant, le poireau peut aussi se consommer en primeur. À ce stade, il est dit nouveau, poireau baguette ou poireau crayon de par son diamètre réduit.

À lire aussi :

Variétés de poireaux à cultiver en primeur

Pour déguster des poireaux au printemps, il faut anticiper le semis et la plantation. Il faut donc choisir des poireaux très résistants au froid car ils passeront l’hiver au jardin :

  • Le ‘Bleu de Solaize’ : c’est une variété ancienne, originaire de Solaize, une commune près de Lyon. Il est très résistant au froid et produit des poireaux aux fûts très longs
  • Le ‘Bleu de Liège’ : cette variété très classique est idéale pour les semis tardifs. Très résistante au froid, elle produit des poireaux au feuillage très foncé
  • Le ‘Mechelen Blue Green’ : c’est une variété belge qui peut résister à des températures jusqu’à – 25 °C
  • Le ‘Siegfried’ : il résiste à de fortes gelées et est lent à monter en graines au printemps.

Pour déguster des poireaux crayons, vous pouvez aussi planter des poireaux perpétuels, en général plus petits. Pour tout savoir : Poireau perpétuel : culture et conseils d’entretien.

Quand semer le poireau baguette ?

semis poireau nouveau primeurLe poireau est une plante potagère longue à cultiver, qui monopolise donc un espace pendant une longue durée.

Si vous voulez récolter des poireaux au printemps, il est nécessaire d’anticiper ! En effet, il est recommandé de semer ses poireaux de la fin août à mi-septembre pour une récolte en début de printemps.

Sachant que la température optimale de germination des graines de poireaux se situe autour de 20 degrés. En-dessous de 12 °C et au-delà de 25 °C, les graines auront plus de mal à germer. De la fin août à mi-septembre, c’est une température qui peut être envisageable. Le semis se fera donc en pleine terre partout en France.

Réussir le semis

Le poireau nouveau se sème dans un sol bien travaillé au croc, sur 20 à 30 cm de profondeur. De même, il est exigeant en termes de richesse du sol. La terre aura donc été largement enrichie en fumure organique ou en compost bien décomposé quelques mois auparavant. En revanche, il ne tolère pas le compost mal décomposé ou un amendement trop frais

Les poireaux primeurs affectionnent également les sols frais. Il leur faut un emplacement bien ensoleillé.

Le poireau de printemps se sème en place en ligne :

  • Tracez un sillon de 2 cm de profondeur
  • Avec un semoir, installez les graines en laissant 1 à 2 cm entre chacune d’elles
  • Recouvrez avec votre terre (ou du terreau si votre sol est trop lourd)
  • Tassez très légèrement avec le dos du râteau
  • Arrosez en pluie

La levée des graines se fait entre 2 et 3 semaines après le semis.

N’hésitez pas à éclaircir pour garder les plantules les plus costaudes. Surtout si vous décidez de ne pas repiquer vos poireaux et de les laisser pousser en ligne. Dans cette éventualité, il faut éclaircir tous les 5 cm et il faudra butter progressivement afin d’allonger leur partie blanche. Vous pourrez récolter ces poireaux à partir du mois de mai. Sinon, vous pouvez les repiquer.

Pour obtenir des poireaux baguette, vous pouvez aussi semer sous serre en septembre.

Plantation des poireaux crayons

Lorsque les poireaux, semés en pleine terre ou sous serre, sont suffisamment développés, en général entre les mois d’octobre et de novembre, les jeunes plants peuvent être repiqués en pleine terre à leur emplacement définitif.

  • plantation poireau nouveau primeur crayonArrachez-les en les soulevant avec une fourche-bêche. Si le temps le permet (il ne doit pas y avoir de pluie ni de soleil trop brûlant), laissez-les se ressuyer au sol pendant une journée complète
  • Habillez-les, c’est-à-dire coupez les racines 1 à 2 cm au -dessous du bulbe et les feuilles sur une dizaine de centimètres. Ce geste permet de stimuler le développement de radicelles et évite une évaporation trop rapide
  • Pralinez éventuellement les racines en les trempant dans un mélange de terre de jardin et d’eau
  • Creusez des sillons profonds de 10 à 15 cm avec une binette
  • Repiquez vos jeunes poireaux dans des trous, espacés de 15 cm, et profonds de 10 cm en enterrant la partie blanche
  • Tassez légèrement autour du poireau et arrosez au goulot autour de chaque poireau.

Entretien du poireau nouveau

poireau nouveau primeur crayon cultureUn mois après la plantation, les poireaux seront buttés : il suffit de ramener la terre extraite pour creuser le sillon autour des fûts. Ensuite, pour que vos poireaux encore jeunes passent l’hiver dans de bonnes conditions, paillez abondamment, par exemple avec une couche de 10 à 15 cm de paille ou de feuilles mortes. 

Logiquement, à cette époque, vous ne devriez guère être embêté par les ravageurs habituels du poireau, la teigne et la mineuse du poireau, qui se préoccupent plutôt de trouver un endroit pour hiverner !

Loin des chaleurs de l’été, le poireau nouveau est normalement épargné par le thrips du poireau.

Quand récolter le poireau de printemps

Les poireaux de printemps se récoltent en avril-mai de l’année qui suit le semis, avant qu’ils ne montent en graines. Ils bénéficient d’un petit diamètre, c’est pourquoi ils sont appelés poireaux baguette ou poireaux crayons.

Ils sont particulièrement tendres et peuvent se déguster juste revenus dans une poêle avec un peu d’huile d’olive.

A découvrir aussi :


©OlgaKriger, ©ThierryRYO, ©Olivier Le Moal/Adobe, ©©dementevajulia/AdobeStock


Écrit par Pascale Bigay | L'écriture a ponctué la vie de Pascale. Tout comme la nature, la botanique, le jardinage... C'est pourquoi à travers ses mots, elle vous fait partager ses expériences et ses découvertes de jardinage, ses plantations de vivaces ou d'arbustes, ses recettes du potager, la vie de ses poules...