mineuse poireau

Apparue en Alsace en 2003, la mouche mineuse du poireau n’a cessé de progresser vers l’ouest au point de devenir l’un des ennemis les plus redoutable pour le poireau.

Si il y a bien un parasite qui mine les cultures de poireaux, c’est la mineuse du poireau ! Si on a encore du mal à l’éradiquer, il reste alors à prévenir son apparition…

Petite mouche grisâtre de 3 mm de long et connue sous le nom de Phytomyza gymnostoma, la mouche mineuse s’attaque aux poireaux 2 fois par an, au printemps et à l’automne.

Si les dégâts sont surtout propre au poireau, la mineuse peut aussi s’attaquer à la ciboulette, à l’échalote et à l’oignon.

Conditions de développement de la mouche mineuse du poireau

A ce jour, aucune étude n’a réussi à déterminer formellement les conditions de développement de la mouche mineuse du poireau.

Plusieurs paramètres peuvent entrer en compte comme la température, le niveau d’humidité ou encore la qualité du sol mais aucun ne peut être considéré comme évident ou déterminant.

Période d’attaque de la mouche mineuse du poireau

Il y a une certitude aujourd’hui, c’est que la mineuse a 2 périodes de vol dans l’année, au printemps et à l’automne.

On voit ainsi des attaques en avril, mai et juin puis en fin d’été, à partir du mois d’août jusqu’au mois de novembre.

La larve est de couleur jaune, elle devient ensuite une pupe de couleur brun-rougeâtre avant de devenir une mouche adulte.

Cycle de vie de la mineuse du poireau

  • Le mâle féconde la femelle qui pond après après avoir provoqué sur les feuilles des piqures de nutrition. Ces piqures provoquent des petits points blancs sur le haut des feuilles.
  • Une fois ces piqures réalisées sur le haut des feuilles, les mouches femelles y pondent leurs oeufs qui deviendront des larves de couleur jaune.
  • Ces larves se nourriront des plants de poireaux en y creusant des galeries jusqu’à la base.
  • Se forment ensuite les pupes de couleur brun-rouge, à l’extrémité des galeries faites par les larves.
  • Les pupes resteront sur le plant de poireau tout l’été jusqu’à devenir des mouches adultes. ces mêmes mouches voleront en fin d’été et à l’automne pour une nouvelle période de fécondation.
  • Les pupes d’automne arrivent à passer l’hiver dans les poireaux pour reprendre leur cycle au printemps.
  • Comme vous le constatez, si vous n’arrachez pas les plants infestés, la mineuse du poireau peut recommencer son cycle de fécondation et de ponte pendant longtemps.

Traitement et lutte contre la mineuse du poireau

Aujourd’hui, il n’existe pas de traitement curatif contre la mouche mineuse du poireau.

Il est en revanche possible d’éviter son apparition en protégeant les cultures de poireaux.

Le filet anti mineuse du poireau :

  1. La priorité et le moyen de lutte le plus efficace est le voile anti-insecte avec une maille de 5 mm maximum, idéalement 850 µm ou microns.
  2. Enfoncer des arceau de manière à ce que le filet ne soit pas en contact avec les poireaux
  3. Assurez vous qu’il n’y a aucun espace, même au niveau du sol, de plus de 5 mm.
  4. Vous pourrez retirer le filet après tout risque d’attaque de mineuse.

Détruire les plants de poireaux attaqués :

  1. La prévention passe aussi par la destruction de tous les plants infestés.
  2. Ne pas mettre au compost car les pupes pourraient resurgir par ailleurs et rendre votre compost inutilisable.
  3. Assurez vous d’avoir tout arraché car la moindre trace de mineuse restante peut suffire à faire resurgir la mouche.

Insecticide et plantes répulsives contre la mouche mineuse du poireau :

A ce jour, il n’existe aucun insecticide efficace contre la mouche mineuse, que ce soit en insecticide bio ou systémique.

Mais certaines plantes odorantes semblent avoir un effet positif comme répulsif contre la mouche mineuse du poireau.

  1. Il est alors important de planter les poireau par petits groupes au milieu des plantes répulsives.
  2. On trouve comme plante, la menthe, la mélisse ou encore la rue.