Connexion
Accueil / Le Jardinage / Rosiers / Un jardin de roses sans contraintes

Un jardin de roses sans contraintes

0

Séductrices et charmeuses, les roses le sont mais au prix de combien d’efforts ! Binages, tailles, traitements, fertilisations… Heureusement, des solutions existent bel et bien avec notamment l’installation de plantes couvre-sols au pied qui limitent le désherbage. Mais surtout, il existe des rosiers qualifiés de « Sans contraintes » ou « Farniente », ultra résistants aux maladies, aux formes couvrantes et très florifères.

1- Des plantes compagnes salvatrices

Le désherbage au pied des rosiers acérés, surtout s’ils constituent un massif entier ou une haie, est sans doute la tâche la plus ingrate du jardinier. En dehors des rosiers polyantha ou floribunda prévus pour former des haies denses, l’idéal est :

  • d’espacer suffisamment les plants
  • et d’installer une ou plusieurs plantes couvre-sols.

Des tapis de vivaces

Rosier sans contrainte - Rosa Emera

Rosier couvre-sol EMERA® avec bulbes de Tritelia

Avec des plantes couvre-sols, le sol reste frais, meuble, riche en matière organique et n’a pas besoin d’être désherbé sans compter que les roses sont mises en valeur par ce nouvel écrin !

  • Les feuillages gris offrent une teinte assez neutre comme chez les Nepeta, Calamintha nepeta ou céraistes (Cerastium). Leurs petites fleurs bleues, rosâtres ou blanches tissent une trame gracieuse au pied des opulents rosiers. Leurs besoins en eau sont faibles et la floraison de longue durée.
  • Les Erigeron karvinskianus aux fleurs de pâquerettes ont l’avantage de combler rapidement les espaces par semis spontanés.
  • Rosier centenaire de lourdes - Rose sans contrainte

    Rosier ‘Centenaire de Lourdes’ avec une bordure de Geranium x magnificum

    Avec des rosiers jaunes, utilisez des floraisons vert chartreuse comme celle de l’Alchemilla mollis avec du houblon doré en toile de fond ou de l’Euphorbe de Sibérie (Euphorbia seguieriana ssp niciciana).

  • Pour des scènes hautes en couleurs, pensez aux campanules des murets, aux feuillages colorés des heuchères, à la panoplie de géraniums vivaces : blancs (Geranium pratense ‘Albiflorum’, G. renardii), bleus (‘Orion’, BLOOM ME AWAY®) en passant par toutes les nuances de pourpres (G. x oxonianum, x magnificum…).

Cordon fleuri pour accompagner les rosiers grimpants

  • Rosier rose grimpant_Verbascum

    Molène (Verbascum) plantée au pied d’un grimpant

    Pour redonner vie à ces tiges épineuses, postez des fleurs hautes et généreuses : digitales, mauves, molènes (Verbascum) , grandes campanules (Campanula x medium, lactiflora, pyramidalis).

  • Les vivaces à touffes denses peuvent également masquer les tiges du rosier comme les lysimaques, phlox, grandes marguerites, Euphorbia griffithii ‘Fire Glow’,  ancolies… Harmonisez les couleurs des vivaces avec celle du rosier, un rappel de sa teinte au pied sera du plus bel effet.
  • Attention, les fleurs opulentes comme les pivoines ne doivent pas entrer en concurrence avec les rosiers à grosses fleurs. Vous pouvez cependant les combiner en appliquant des teintes nuancées et des hauteurs différentes.
  • Vous pouvez aussi intercaler quelques arbustes dans une haie de rosiers polyanthas. Veillez cependant à maintenir un tiers du volume de la haie en rosiers pour préserver son effet de masse.

Notre conseil malin

Evitez de mettre des plantes sensibles aux maladies du rosier comme les chrysanthèmes et roses trémières sensibles à la rouille, les asters et monardes sensibles à l’oïdium.

2-Des rosiers sans entretien

De nombreux atouts

Haie de rosier sans entretien facile et sans contrainte

Haie de rosiers paysagers

Les rosiers paysagers forment une gamme présentant un effet décoratif quasi permanent, qu’ils soient anciens ou modernes. On les appelle « Farniente » chez l’obtenteur Meilland, « sans contraintes » chez Kordes, etc. Ils sont dotés d’une végétation dense, retombant souvent en cascade jusqu’au sol. D’une grande robustesse face aux parasites, ils sont fleuris jusqu’aux gelées et ne réclament quasiment pas de soins.

La taille annuelle est oubliée car ils s’étoffent avec l’âge. Supprimez ainsi simplement les vieilles branches de temps en temps. Il est inutile de couper les fleurs fanées pour favoriser la remontée. Les fruits sont souvent absents. Inutile de traiter, le feuillage reste sain et décoratif ! Ils sont soumis à des tests très sévères pour entrer dans la catégorie des rosiers paysagers et sont largement employés par les espaces verts des villes. Ces rosiers sont rarement greffés et peuvent se multiplier facilement par bouture.

Une large gamme de rosiers faciles

Rosier sans contrainte - Rosa 'Lavander dream'

Rosier arbuste ‘LAVENDER DREAM®

On distingue différents ports depuis les couvre-sol type Décorosier EMERA®, ‘The Fairy’, jusqu’aux érigés comme LA SEVILLANA® ou COLETTE®. Les buissonnants comme ASTRONOMIA® sont destinés à former des bordures, des parterres isolés ou à créer des massifs à l’anglaise où se mêlent arbustes et vivaces. Leur hauteur varie en fonction du rabattage opéré qui peut se faire tous les ans ou tous les 3-4 ans

Rose sans contrainte - Rosa 'Mutabilis'

Rosier ‘Mutabilis’

On peut aussi citer ‘Felicia’, ‘Cornelia’, LAVENDER DREAM®, ASTRONOMIA®, aux fleurs simples d’un rose enchanteur, LOUIS BLERIOT® aux teintes évocatrices d’un ciel d’orage, YANN ARTHUS-BERTRAND®, etc. Rosa ‘Mutabilis’ vous enchantera par la profusion de ses roses simples d’un coloris jaune cuivré virant au rose puis au cramoisi cuivré durant toute la saison. BONICA® produit de délicats bouquets de petites fleurs roses suivies de fruits rouge vif.

Texte et photos Eva Deuffic


Écrit par Eva Deuffic | Eva est une passionnée de jardins et de jardinage et c'est avec sa plume qu'elle nous emporte et nous fait rêver.
Un commentaire ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *