1324479251serre

Pour tout ceux qui ont la chance de posséder un jardin, vous rêvez peut-être de pouvoir vous offrir un jour une serre de jardin.

Bien-sur pour tout amateur de plante c’est le rêve que l’on caresse.

Si certaines serres ne coutes pas bien chère 200, 300 ou 400 euros, d’autres peuvent facilement dépasser les 5000 euros.

Prenez donc le temps de bien choisir votre serre avant l’achat !

La surface nécessaire pour avoir une serre

Assurez-vous d’avoir la surface nécessaire pour votre serre car un grand nombre de personne achète une serre pour s’apercevoir ensuite qu’elle est trop grande pour la place dont ils disposent.

  • Assurez-vous également que vous disposez aussi de place pour l’assemblage de votre serre.
  • Vous devez pouvoir tourner facilement autour de la serre.
  • Évitez enfin la pose de la serre dans un angle de mur ou le long d’un mur car, en cas de casse d’un carreau, il faut pouvoir accéder pour le remplacement.

La bonne exposition pour une serre

La meilleure exposition pour une serre de jardin est généralement sud, sud-est et à l’abri des vents forts.

L’été, si il fait très chaud vous pourrez toujours ombrer l’intérieur avec des petits rideaux spécialement conçus pour ça.

Dans la mesure du possible évitez de placer votre serre en dessous des arbres qui pourrait laisser tomber des branches sur votre serre et ainsi casser des carreaux.

Si un carreau casse et qu’une rafale de vent vient à s’engouffrer dans la serre, c’est toute la serre qui risque de voler et les structures risquent de plier.

  • Une exposition aux vents forts pourrait endommager votre serre surtout en cas de tempête.
  • La prise au vent est telle que la serre n’y résisterait pas.

Travaux préalable à l’installation d’une serre

Il n’est pas indispensable, mais vivement recommandé, de faire quelques petits travaux d’installation avant de mettre votre serre en place.

Ces petits travaux devraient porter sur l’installation d’une arrivée d’eau et d’électricité.

  • Enterrez les câbles électriques et les tuyaux d’eau en respectant les normes de sécurité surtout pour ce qui est du passage de l’électricité.
  • Faite passer les câbles électriques sous gaine spécialement prévu à cet effet.
  • A l’intérieur de votre serre, préférez des prises et des interrupteurs étanches.

Certains fabricants de serre offrent la possibilité de pouvoir ancrer la serre au sol en la scellant au moyen de béton, cela est vivement recommandé.

  • Préférez un béton du type HR (Haute Résistance).
  • Ne soyez pas regardant sur la quantité de béton car plus votre serre sera bien ancrée au sol et mieux elle sera à même de ne pas s’envoler en cas de gros coup de vent.

Une serre n’est pas excessivement lourde car sa structure est en aluminium et les carreaux sont assez fins de l’ordre de 3 à 4 mm d’épaisseur.

  • Il faut donc compenser ce manque de poids par un bon ancrage au sol.

Plantes envahissantes dans une serre

Si vous cultivez des plantes qui on tendances à prendre des proportions importantes, votre serre peut vite s’avérer trop petite.

A titre d’exemple, un citronnier vert (lime de Tahiti) qui ne faisait que 60 cm en 2007, mesure 4 ans après plus de 2m50 de haut et 2m de large.

  • En résumé si votre budget vous le permet et si vous avez la place alors n’hésitez pas à prévoir grand
  • Qui peut le plus, peut le moins…

Surface de la serre, permis de construire et législation

Attention à la surface de votre serre car si l’on s’en tient à la législation en vigueur concernant le code de l’urbanisme, au delà de 20m2 de surface il faut faire une demande permis de construire auprès de votre mairie.

  • Lorsque la surface de la serre est comprise entre 2 et 20 m2, une simple déclaration préalable suffit.

Veillez également à placer votre serre en respectant les normes de distances minimum entre la limite de votre propriété avec votre voisin et votre serre.

  • En général une distance de minimum 3 m est obligatoire entre la clôture de votre voisin et votre serre.

Porte et aération de la serre

Assurez-vous que la serre dispose de portes, de préférence coulissantes car une porte battante peut se refermer brutalement par un coup de vent et casser un carreau.

Choisissez aussi  un modèle de serre disposant de possibilités d’aération telles que lucarnes ou jalousies.

  • Le nombre de fenêtres d’aération peut varier en fonction de la longueur de la serre choisie.
  • Certains modèles de serre peuvent recevoir en option des lucarnes ou des jalousies supplémentaires.
  • Renseignez-vous auprès de votre revendeur ou du constructeur.

Le choix du vitrage pour une serre

Certains constructeurs de serres proposent différents choix concernant le vitrage de la serre ce qui peut avoir une influence sur le prix de votre serre.

Verre type horticole :

Le vitrage le plus couramment proposé est du verre type horticole qui est ni plus ni moins du simple verre classique de 3 à 4 mm d’épaisseur.

  • Ce type de verre est facilement disponible à la coupe dans tout les magasins de bricolage
  • Pratique quand un carreau est à remplacer

Verre trempé ou sécurit :

Un autre verre est aussi proposé, il s’agit du verre trempé, beaucoup plus résistant que le verre horticole classique.

On dit que ce verre est 5 fois plus résistant que le verre horticole standard.

  • Il résiste mieux aux chocs thermique, intempéries et rayures
  • Il est  cependant plus cher et pas toujours disponible partout
  • Ce verre est plus résistant que le verre classique et quand il casse il tombe en petits morceaux exactement comme un par brise de voiture, il tombe en miettes.

Le polycarbonate :

Une autre forme de vitrage est aussi disponible, c’est le polycarbonate.

Il s’agit d’une feuille de plastique d’épaisseur variable, en général de 1,5 à 1,6 cm d’épaisseur dont l’intérieur est alvéolé, ce qui en fait donc un très bon isolant.

  • Cette matière supporte des poids plus élevés que le verre (pratique en cas de forte chute de neige).
  • Il est aussi très léger et sera moins pratique pour les expositions venteuses.

Aide au montage de votre serre

une serre est un véritable jeu de mécano mais pour éviter les erreurs au moment du montage il est recommandé de suivre les conseils suivant :

Si vous choisissez de monter votre serre vous-même attention au niveaux car si les niveaux ne sont pas corrects, alors vous aurez beaucoup de difficultés pour mettre le vitrage en place.

  • Assure-vous que tous les niveaux soient respectés et, cela, depuis la base de la serre.
  • C’est en effet la base qui va décider de tout le reste donc les niveaux doivent êtres impérativement respectés dès le début du montage.

Choix de la visserie et assemblages

Certains modèles de serres sont assemblés avec des boulons et écrous en acier inoxydable et bien-sur cela offre une bien meilleure résistance car en acier on peut serrer et ça ne rouille pas.

D’autres modèles de serres sont assemblés avec de la visserie en aluminium, l’aluminium étant un métal tendre on ne peut pas serrer trop fort sinon il y a risque de rupture du boulon et donc moins de résistance.

  • La visserie acier inoxydable augmente un peu le prix de la serre mais au final on voit la différence à la résistance en particulier au vent.

Choix de la matière première pour une serre

Bien que la plupart des serres proposées à la vente au particulier soit en grande partie conçues avec des structures en aluminium, on trouve aussi depuis peu des serres avec des structures en bois.

Le bois étant un matériaux plus lourd, la serre sera mieux à même de supporter des vents forts même si cela n’interdit pas l’ancrage au sol par béton.

Le bois utilisé est tout à fait prévu pour résister aux intempéries et subit tous les traitements nécessaires pour qu’il ne puisse pas pourrir avec le temps.

  • Rien ne vous empêche de le recouvrir d’une couche de lasure ou de verni
  • Une serre en bois est bien plus onéreuse que la même serre en aluminium

Philordi.