viorne hiver

Les espèces hivernales de viornes fleurissent de novembre à mars. La floraison n’apparaît

que sur les sujets âgés au minimum de 4 à 6 ans. Elle dégage un très étonnant parfum, aux nuances fleuries, épicées, miellées et vanillées.

Découvrir les articles consacrés au viorne

Viorne d’hiver

Installez les viornes d’hiver de préférence au nord afin que les pousses fleuries ne reçoivent pas le soleil matinal qui pourrait faire éclater les bourgeons après une nuit glacée. Plantez de préférence les espèces à feuillage caduc durant la période de repos végétatif (d’octobre à mars), en choisissant de préférence des plants pas trop petits (de 60 à 80 cm de haut). Distance de plantation : environ 2 m pour toutes les espèces.

D’une manière générale, les viornes se caractérisent par leur facilité d’adaptation dans tous les types de sols, surtout lourds. Toutefois, un apport généreux de matières organiques bien décomposées au moment de la plantation sera très apprécié.

La croissance est assez lente, comptez de 10 à 15 cm par an. Les viornes d’hiver mesurent de 1,50 à 2 m de haut et de large à 10 ans. Choisissez de préférence des sujets présentés en conteneurs, qui disposent de l’ensemble de leur système racinaire. Le stress de la plantation sera beaucoup moins marqué.

Bons soins du viorne

Viburnum carlesiiLaissez se développer les arbustes durant 4 à 5 ans après la plantation, sans intervenir. Ensuite, taillez les viornes d’hiver adultes après la floraison, en réduisant des 2/3 de leur longueur les rameaux qui ont fleuri et en équilibrant l’ensemble de la ramure. Cette intervention empêche la plante de se dégarnir de la base et favorise la formation des futures fleurs. Il est également important d’éliminer le bois mort à la fin de l’été et de veiller à dégager le centre de l’arbuste au printemps. Chez les sujets trop touffus, vous pouvez supprimer au ras du sol chaque année en avril, un tiers des branches qui ont fleuri.

Les viornes parfumées sont très belles en massif. Ces arbustes conviennent tout particulièrement aux jardins de style naturel ou aux décorations des sous-bois clairs. Mais pour profiter pleinement de leur parfum merveilleux, plantez-les près de la maison, à proximité des chemins les plus passants et à l’abri des vents froids et desséchants (de l’est). Un paillis de fumier bien décomposé ou de compost est conseillé chaque année au printemps. Durant les étés très chauds, n’oubliez pas d’arroser généreusement en fin de journée.

Plantez au pied de votre viorne une clématite à grandes fleurs, ou des pois de senteur. Cette association permet de garnir joliment l’arbuste, sans nuire le moins du monde à sa croissance.

M.-C. D.

Crédit photo : La Plante du Mois

Il n’existe aucun commentaire pour le moment, soyez le premier !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Viorne : bout des branches sans feuilles.
Posté par Floris le 06 mai 2016

Bananier en pot .Conseils pour son hivernage bienvenus
Posté par RenaudP le 14 novembre 2018

Amaryllis : fleurit-elle tout l'hiver ?
Posté par nanounathan le 06 novembre 2018