Boeuf carottes à la bière

Voici une belle alternative au traditionnel boeuf-carottes avec cette recette de boeuf carottes à la bière.

Ingrédients pour 4 personnes :

  • 1,2 kg de gîte de boeuf
  • 1 kg de carottes
  • 25 cl de bière brune
  • 75 cl de fond de veau
  • 40 g de beurre clarifié
  • 1 cuil. à soupe de baie de genièvre
  • 3 branches de persil plat
  • Sel,poivre

Boeuf carottes à la bière

– Tailler la viande en gros cubes (ou demander à votre boucher de le faire).

– Laver et effeuiller le persil.

– Peler, laver et tailler les carottes en tronçons.

– Verser le fond de veau dans une casserole, porter à ébullition.

– Dans une grande cocotte, faire chauffer le beurre clarifié, y déposer les morceaux de viande. Faire juste colorer sur toutes les faces, ajouter les carottes et verser la bière. Porter à ébullition et faire réduire le liquide de moitié. Ajouter les baies de genièvre, verser le fond de veau. Assaisonner et laisser mijoter 3 heures à feu doux. Ajouter le persil en fin de cuisson.

Servir très chaud.

B.A.ba du chef et boeuf carottes à la bière

Des pommes de terre taillées en morceaux peuvent être ajoutées en même temps que les carottes.

Pour obtenir 50 g de beurre clarifié :

– 1ère méthode : faire fondre au bain-marie 90 g de beurre. Laisser reposer 20 minutes et retirer l’écume en surface. Versez le beurre dans un récipient en veillant à laisser le petit-lait (dépôt blanchâtre) au fond de la casserole.

– 2ème méthode : faire fondre au bain-marie 90 g de beurre, le laisser refroidir quelques heures au réfrigérateur, le beurre va durcir (figer), vous n’aurez plus qu’à le démouler du récipient au fond duquel se trouvera la caséine et le petit lait que vous jetterez. Le rincer sous l’eau froide.

Le beurre clarifié se conserve jusqu’à 15 jours dans un récipient hermétique.

Ces utilisations sont variées, il peut servir à faire une sauce, à cuire des viandes, des poissons ou des légumes.

Mots de la cuisine pour le boeuf carotte à la bière :

Beurre clarifié :

Beurre fondu puis décanté auquel l’on retire le petit lait et la caséine. Ce beurre présente l’avantage de pouvoir être chauffé à haute température sans brûler.

Recette : T. Debéthune, Photo : C. Herlédan

Je souhaite poser une question sur le sujet

Poser ma question

Je souhaite apporter un commentaire

Laisser un commentaire

Il n’existe aucun commentaire pour le moment, soyez le premier !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *