veloute_celeri_branche recette

D’abord utilisé comme plante médicinale et aphrodisiaque, le céleri s’apprécie aujourd’hui pour ses qualités gustatives et diététiques.

Ingrédients pour 4 personnes :

  • 600 g de céleri branche
  • 1 oignon
  • 1 pomme Granny Smith
  • ½ citron
  • 10 cl de crème liquide
  • 20 g de beurre
  • 1 c. à café de curry
  • 1 grosse pincée de gros sel
  • 1,5 l d’eau.

Velouté de céleri branche au curry, brunoise de pomme

Séparer puis laver les tiges du céleri. À l’aide d’un économe, ôter les fibres extérieures les plus dures. Réserver quelques feuilles pour la décoration.

Ciseler les tiges et les feuilles.

Éplucher et hacher l’oignon.

Dans un fait-tout, faire fondre le beurre avant de faire dorer l’oignon. Ajouter le céleri ciselé. Saupoudrer de curry et bien mélanger.

Verser l’eau avant de saler la préparation. Faire cuire à feu moyen pendant 20 minutes environ.

Pendant ce temps, peler la pomme puis la tailler en petits dés ou en bâtonnets. Les citronner afin d’éviter qu’ils ne s’oxydent.

Mixer le velouté. Verser la crème puis mélanger.

Servir le velouté décoré de feuilles de céleri, d’une pointe de curry et de morceaux de pomme.

Le céleri, un ancêtre sauvage méditerranéen

Le céleri, un légume qui n’en a pas toujours été un !

Sur les rives des marécages salins de la Méditerranée poussait, il y a bien longtemps, une plante sauvage aux tiges peu développées et fibreuses, l’ache.

Les Égyptiens se servaient de ses graines à la saveur prononcée comme assaisonnement. Jusqu’au Moyen Âge, on l’utilisait comme plante décorative, médicinale ou aphrodisiaque.

Après des siècles de sélection botanique, l’ache donna naissance, au 17e siècle en Italie, au céleri que nous connaissons aujourd’hui.

Cuisiné à partir de la Renaissance

celeri-branche recetteLes côtes blanches et aromatiques du céleri, aussi appelé céleri-branche à cause de sa forme, sont d’abord consommées comme condiment. Il faudra attendre deux siècles pour que le céleri accède au rang de légume dans les assiettes françaises.   

Aujourd’hui, un quart des ménages en achète au moins une fois par an. On apprécie sa richesse en calcium, en fibres et en vitamine C.   

Attention, sa consommation doit être limitée en cas de régime strict sans sel en raison de sa haute teneur en sodium.

M.B. 


Crédits des visuels :    Céleri-branche 1 : ©Tim UR – stock.adobe.com   Céleri-branche 2 : ©Kasia2003 – stock.adobe.com   Velouté de céleri branche : ©Philippe Dufour/Interfel

Je souhaite poser une question sur le sujet

Poser ma question

Je souhaite apporter un commentaire

Laisser un commentaire

Il n’existe aucun commentaire pour le moment, soyez le premier !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *