Clémentinier, mandarinier : conseils de culture

Le clémentinier ou le mandarinier est un formidable agrume. Entretien, taille, arrosage, les gestes et conseils pour de belles clémentines ou mandarines.

Recevez tous les conseils en jardinage directement dans votre boîte mail


Vous avez aimé Jardiner Malin, partagez avec vos amis

1247040489clementine

Le clémentinier ou le mandarinier est un formidable agrume.

L’entretien, la taille et l’arrosage sont autant de gestes qui participent au bon développement de l’arbre et à la fructification de clémentines ou de mandarines.

NomCitrus reticulata
Famille : Rutacées
Type : Arbre fruitier

Hauteur
: 5 à 6 m
Exposition : Ensoleillée
Sol : Assez riche

Feuillage
: Persistant
Floraison : Novembre-décembre
Récolte : Novembre à février



Plantation du clémentinier :

Mandarinier en pleine terre :

Il est recommandé de planter le clémentinier à l’automne ou au printemps.
Vous le planterez dans un endroit baigné de soleil et abrité du vent pour qu’il ait le meilleur rendement possible.

La culture en pleine terre n’est possible qu’en région où l’hiver est doux.
Plus au nord, vous le planterez en pot pour pouvoir le rentrer dans un endroit frais, mais hors gel durant les mois les plus frais.

Mandarinier en pot :

Pour la culture en pot du mandarinier, référez vous à la fiche dédiée à l’oranger en pot car c’est exactement la même chose.

Taille et entretien du clémentinier :

Aucune taille n’est vraiment nécessaire.

  • Supprimez le bois mort et aérez le centre de l’arbre après la fructification.
  • Le clémentinier résiste assez bien aux températures négatives, jusqu’à -8° selon les variétés, mais attention, des gelées prolongées pourraient le condamner.

Clémentinier, mandarinier en hiver :

En climat méditerranéen vous pourrez le cultiver et le laisser dehors en hiver.

En dehors, sachez qu’il résiste aux températures négatives allant jusque -8°.
L’idéal est d’utiliser un voile d’hivernage qui permettra d’apréhender un peu mieux ces températures négatives et ces gelées.

Si vous le cultivez en pot, le mieux est de le placer dans une serre ou une véranda non chauffée afin de le protéger du gel tout en lui apportant la fraîcheur dont il a besoin durant l’hiver.

A savoir sur le clémentinier :

Très bel arbre de la famille des citrus comme l’oranger ou le citronnier, le clémentinier a l’avantage d’être un peu plus résistant aux faibles températures et aux différentes maladies.

C’est le père Clément, missionnaire français, qui a favorisé le développement de ce fruit en France au début du XXème siècle et c’est donc de lui que provient le nom de cet arbre.

Il est principalement cultivé en région méditerranéenne, mais il tolère certains climats moins doux surtout lorsqu’il sont bien abrités du vent et protégés du froid l’hiver

Conseil malin à propos du clémentinier :

Un paillage léger l’été lui permettra de maintenir un peu d’humidité et ainsi de limiter l’arrosage.

A lire aussi sur les agrumes :

Questions réponses
arrachage et replatation d'un clementinier aldute
Posté par Floris" le 16/11/2014
Clementinier
Posté par hortensia" le 19/02/2014
clementinier
Posté par poucevert" le 16/07/2012
Faut il protéger un clementinier
Posté par ludi81" le 11/12/2010
Maladie mandarinier
Posté par looping9" le 15/08/2014
Poser une question en lien avec cet article
Commentaires

Écrire un commentaire sur cet article

Une question ? utilisez notre forum

  • mon clémentinier fait beaucoup de feuilles mais pas de fruit,y a t’il un traitement particulier,il est en pleine terre dans le sud Merçi de votre rèponse Salutation

  • bonjour

    mon clémentinier a les feuilles qui jaunissent , je pense que le pot est devenu trop petit , manque de terreau : puis je le rempoter à cette époque : si oui comment procéder pour ne pas le perturber : il a des fruits , merci pour vos réponses

Afficher plus de commentaires

Besoin d'autres
informations ?

Recherchez d’autres articles sur Jardiner Malin


Ajouter un nouvel évènement :