Le jardinage est un éternel recommencement. Une fois les récoltes terminées, il faut déjà penser aux prochaines.

Pour avoir des fruits sains, sans utiliser de pesticides, quelques astuces de prévention.

Cette année a été très pluvieuse et de nombreux fruits, comme les pêches ou les prunes, ont éclaté sur les arbres, ce qui a été la porte ouverte aux maladies, comme le Monilia. D’autres, comme les cerises, ont été dévorés par des vers.

Le premier réflexe de nombreux jardiniers est de traiter. Or, quelques astuces préventives permettent de faire l’impasse sur les pesticides !

Traiter contre les maladies

Pour éviter que les spores de champignons se propagent d’une année sur l’autre, ramassez tous les fruits pourris (« momies ») restés sur les branches et brûlez-les au lieu de les jeter au compost.

Une pulvérisation de bouillie bordelaise éliminera les spores de champignons sur les branches et les troncs.

Sur les troncs, passez au pinceau tous les deux ans du lait de chaux qui détruira les spores de tavelure, cloque, moniliose, chancre, etc.

Attention : la fabrication de lait de chaux nécessite certaines précautions, car la chaux vive est caustique ! Ne le faites pas sans vous protéger à l’aide de gants, lunettes, tablier, chemise à manches longues, bottes. Si vous n’êtes pas bricoleur, achetez plutôt du blanc arboricole prêt à l’emploi.

Traitement contre les insectes

traitement fruitier apres recoltePour supprimer les oeufs et larves d’insectes qui se cachent dans le lichen et l’écorce, brossez énergiquement les troncs à la brosse métallique ou au gant de maille de fer.

Une lessive à l’essence de pin est suffisante. Certains y ajoutent des décoctions ou des purins végétaux (ortie, consoude, etc). Évitez les huiles blanches ou jaunes fabriquées à partir de pétrole.

Vous pouvez aussi placer des pièges en carton sur les troncs et fabriquer un « hôtel à insectes » pour l’hibernation des auxiliaires (coccinelles, syrphes, chrysopses…).

Enfin, n’oubliez pas que les oiseaux sont plus efficaces contre les insectes (et moins nocifs) que les insecticides ! Offrez-leur en hiver des graines oléagineuses (colza, tournesol, arachides non salées…).

Pierrick le bio jardinier

  • Malika HAMAMI a écrit le 15 juin 2016 à 15 h 28 min

    nous avons des arbres fruitiers couverts de mousse et notre pelouse est également couverte de mousse. Notre allée recouverte de graviers est pleine de mauvaises herbes (c’est une maison nouvellement achétée.) Que faire ?

  • Pierre Richard a écrit le 25 octobre 2015 à 9 h 16 min

    Que faire pour la gomme sur le tronc et les branches d’un abricotier qui dessèche les branches

  • jean a écrit le 24 octobre 2015 à 18 h 11 min

    Désolé mais les huiles jaunes sont interdites et n’existent plus depuis plusieurs années!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *