La rose trémière : belle et colorée

La rose trémière nous émerveille l'été avec ses magnifiques fleurs. Semis, plantation, entretien, voici tous les conseils pour de belles roses tremieres

Recevez tous les conseils en jardinage directement dans votre boîte mail


Vous avez aimé Jardiner Malin, partagez avec vos amis

rose tremiere

La rose trémière nous émerveille durant tout l’été avec ses magnifiques hampes florales.

Le semis, l’entretien sont faciles et elle a le grand avantage de se resemer toute seule.

En résumé, ce qu’il faut savoir :

Nom : Alcea rosea
Famille : Malvacées
Type : Vivace

Hauteur
: 120 à 250 cm
Exposition : Ensoleillée
Sol : Ordinaire

Floraison : Juin à septembre



Plantation, semis de la rose trémière :

Semis de rose trémière :

Il est recommandé de la semer la rose trémière au printemps et en été dans un mélange de terre du jardin et de terreau.

  • Les roses trémières aiment les bordures, les pieds de murets.
  • Respectez une distance d’au moins 30 cm entre chaque graine.
  • Semer 2 à 3 graines par emplacement.
  • Arroser en pluie fine régulièrement de manière à maintenir le sol légèrement humide.
  • La floraison a lieu en général l’année suivant le semis.

Vous pourrez multiplier vos roses trémières par semis en place .

Comment récupérer les graines d’une rose trémière ?

Pour multiplier vos roses trémières, plantez les graines qui se trouvent dans la capsule après la floraison, conservez-les au frais et à l’abri de la lumière et mettez les en terre au mois de mars ou avril selon la région.

Bien planter la rose trémière :

Si vous avez acheté vos roses trémières en godet, il est possible de les planter directement en terre.

  • La plantation se fait de préférence au printemps.
  • Prévoir un espacement d’au moins 30 cm entre chaque plant pour leur laisser la place de se développer.
  • Arroser régulièrement durant la 1ère année après la plantation
  • Tuteurer les roses trémières plantées en plein vent pour éviter qu’elles ne plient.

Taille et entretien de la rose trémière :

La rose trémière, une fois bien installée, ne mérite quasiment aucune soin. Elle puise l’eau dont elle a besoin dans le sol et peut vivre dans des conditions difficiles.

  • Retirez les fleurs fanées au fur et à mesure afin de stimuler l’apparition de nouvelles fleurs.
  • Coupez les tiges en fin de saison, elles repousseront naturellement toutes seules l’année suivante.
  • Dans les régions aux hivers plus frais, protégez le pied avec un paillage.

A noter que pour les régions ventées, il est opportun de tuteurer vos roses trémières pour éviter qu’elles ne s’affaissent.

Maladies et parasites qui touchent la rose trémière :

Rose trémière et rouille :

C’est une plante qui craint principalement la rouille, un champignon qui donne des taches de couleur rouille orangée sur les feuilles.

  • La rouille se développe surtout au printemps et en été lorsque le temps est plutôt humide.
  • Les feuilles se tache et finissent par brunir et tomber.
  • La rose trémière peut dépérir après une attaque de rouille.
  • Un traitement préventif à base de bouillie bordelaise au printemps est alors indispensable.
  • En curatif, seul une pulvérisation de traitement contre les maladies du rosier peut venir à bout de la rouille.

Rose trémière et pucerons :

Côté insectes parasites, la rose trémière est sujet aux attaques de pucerons.

A savoir sur la rose trémière :

rose tremiereTrès belle vivace à la floraison abondante durant tout l’été, la rose trémière enchante les massifs et les murs de nos jardins.

Cette plante a de très jolies fleurs blanches, roses, ou encore pourpres au bout de longues tiges au feuillage léger.

On la trouve souvent sur les routes, les trottoirs et elles sont capables de se semer naturellement presque n’importe où. Leur force leur permet de se nicher là où il y a de la place et de soulever certains revêtements de route.

Elle constitue une fleur idéale pour les jardins champêtres, elle se marie parfaitement avec l’althéa ou les lavatères, de proches cousins.

La rose trémière a depuis toujours des vertus médicinales reconnues pour ses bienfaits apaisants. Les fleurs de roses trémières sont parfaitement comestibles et se consomment aussi bien crues, en salades, qu’en infusion pour en faire des tisanes.

Conseil malin à propos de la rose trémière :

Il est préférable de tuteurer pour éviter qu’elles ne se plient .
Le long d’un mur vous pourrez les accrocher avec un fil tendu de part et d’autre.

Les maladies et insectes qui touchent la rose trémière :

  • La rouille : pustule orange brun ou jaune sous les feuilles

Commentaires

Écrire un commentaire sur cet article

Une question ? utilisez notre forum

  • Pagniez Bernard a écrit 28 août 2015 à 14 h 06 min

    Bonjour, j’ai acheté des roses trémières il y a trois ans.Elles n’ont pas poussés plus de 30cms et elles ne fleurissent pas.
    Pouvez-vous m’aider.
    Merci et à bientôt .

  • mathiaszer a écrit 23 août 2015 à 19 h 07 min

    Bonjour Céline et Fougere91,

    Pour les roses trémières je vous conseil une exposition plein soleil, elles en raffolent.
    Question sol, EVITEZ les sols acides et humides, elles détestent.

    Privilegiez un sol drainé et calcaire (type urbain, ciment usé etc)

    Ne les arrosez pas, et coupez la tige après fane, elles repoussent à la fin de l’été jusqu’au mois de décembre en région douce.

    Voilà bonne journée :)

Afficher plus de commentaires

Besoin d'autres
informations ?

Recherchez d’autres articles sur Jardiner Malin


Ajouter un nouvel évènement :