plantes en pot

Placées aux abords de la maison ou sur le balcon, les potées sont un excellent moyen d’apporter couleurs et verdure à votre décor.

Que vous ayez envie de cultiver des plants de tomates sur votre balcon, de fleurir votre entrée de lavande ou de faire pousser un olivier dans le nord de la Loire, la culture en pot répondra à vos exigences. Toutes les plantes peuvent être réussies en pot, mais pour cela, il vous faudra choisir un contenant adapté à leur taille, leur apporter la luminosité et la terre qui leur convient et les arroser régulièrement.

Le choix du pot

Il doit être assez large et profond pour que les racines puissent s’étaler suffisamment, comptez 35 à 40 cm de largeur et de profondeur pour faire pousser des tomates ou un arbuste.

Chaque matériau a ses avantages et ses inconvénients.

> Le plastique, léger et bon marché, chauffe au soleil, mais convient à l’ombre.

> La terre cuite a une fonction régulatrice intéressante mais elle craint le gel, elle est donc idéale pour les potées à rentrer l’hiver.

> La céramique est décorative et résistante, mais elle est lourde et coûteuse, réservez-la pour les potées que vous souhaitez particulièrement mettre en valeur, par exemple près de la porte d’entrée.

Le substrat pour plantes en pot

Placez dans le fond de votre pot une bonne couche de billes ou tessons d’argile, afin de permettre un bon drainage.

Vous installerez votre plante dans un mélange de terreau – ou de terre de jardin – et de compost (comptez un quart de compost pour trois-quarts de terre).

Au printemps, faites un apport d’engrais organique pour favoriser la croissance de vos plantations. Rempotez tous les deux à trois ans.

L’arrosage des plantes en pot

Les potées demandent un arrosage important en été, tous les deux ou trois jours.

Pensez à pailler la surface de la terre afin de limiter l’évaporation de l’eau. Vous pouvez utiliser des déchets de tonte, des cosses de cacao, etc.

Les plantes en pot

Si vous souhaitez associer plusieurs plantes dans un même pot, jouez sur les couleurs, les textures et les hauteurs, en veillant à placer les plantes les plus grandes au centre de la composition.

Utilisez des plantes ayant les mêmes besoins en arrosage et en luminosité. À l’ombre, vous pourrez profiter de la verdure du lierre, de la fougère, du hosta ou du fuschia.

L. H.