ficus interieur

Le genre ficus comprend des centaines d’espèces dont plusieurs sont utilisées comme plantes d’appartement.

Bonsaï tortueux ou arbuste aux feuilles géantes : faites votre choix !

Ficus benjamina, le plus connu

ficus benjaminaC’est à lui que l’on pense lorsque l’on parle de ficus : avec ses feuilles lustrées, vert foncé ou panaché, il a fait ses preuves auprès des jardiniers les moins consciencieux, puisqu’il peut survivre à des oublis d’arrosage ou à une luminosité faible.

S’il ne fait pas dans l’originalité, ce ficus reste intéressant pour ses qualités rustiques et sa croissance rapide dans une pièce lumineuse (il peut atteindre quatre mètres).

S’il pousse trop vite pour vous, pas d’inquiétude, vous pouvez tout à fait le tailler !

A lire aussi : Bien cultiver le ficus benjamina

Ficus lyrata, le plus tendance

ficusAvec sa silhouette de petit arbre et ses feuilles géantes – jusqu’à 45 cm de long – le figuier lyre est extrêmement photogénique.

Pas étonnant donc qu’il squatte les magazines et blogs déco.

Outre ses qualités esthétiques, le lyrata partage avec les autres ficus un goût pour les emplacements lumineux sans soleil direct et pour les températures modérées, entre 15 et 22°C.

A lire aussi : le ficus lyrata

Ficus elastica ou caoutchouc

caoutchoucEh oui le caoutchouc est aussi un ficus !

Hybride d’un arbre des forêts tropicales d’Asie qui peut atteindre 40 mètres, cette plante d’intérieur prisée présente de grandes feuilles lustrées, qui peuvent être panachées.

Comme les autres ficus, il appréciera quelques séances de brumisation et un arrosage modéré, une fois par semaine, quand la terre est sèche en surface.

A lire aussi : bien cultiver le caoutchouc

Ficus microcarpa, le bonsaï facile

ficus ginsengAppelé également ficus ginseng, le microcarpa se compose d’une racine aérienne sinueuse sur laquelle poussent des feuilles brillantes.

De petite ou grande taille (40 cm à un mètre), sa silhouette tourmentée prend la forme d’un arbre miniature, particulièrement décoratif. Comme tous les bonsaïs, il doit être taillé régulièrement et craint les courants d’air.

Pour le garder longtemps, faites-lui passer l’hiver au frais (12-15°C) et sortez-le à l’ombre en été. Faites un apport d’engrais tous les ans et rempotez-le tous les deux ans.

A lire aussi : bien cultiver le ficus ginseng

Laure Hamann

Crédits des visuels : Jardiland, maplantemonbonheur.fr