plante en pot

Sur une terrasse ou un bacon, il est facile de créer un jardin en pots en toute saison, en plantant dans plusieurs jardinières des fleurs dont la floraison va se succéder.

A lire aussi :

Choix du pot, de l’emplacement et des plantes

plante pot terrasseSi vous avez la place, préférez les grands pots aux petits qui sèchent vite par temps chauds. Et préférez la terre au métal qui protège moins de la chaleur comme du froid. Attention également à l’emplacement. Les potées placées le long d’un mur n’auront quasiment pas d’eau de pluie et nécessiteront des arrosages plus fréquents.

Les plantes graphiques (graminées, plantes grasses) peuvent être mise en valeur dans des contenants isolés. Mais d’une façon générale, vos plantes seront plus décoratives si elles sont regroupées. Ce regroupement permettra de créer un microclimat, renforçant protection et humidité ambiante. Placez les espèces les plus hautes ou buissonnantes au centre, et celles à port retombant sur les côtés. Veillez à regrouper des plantes qui ont les mêmes besoins : chaleur, ombre… Les lys et les impatiens aiment l’ombre ; les œillets d’inde et bégonias se plaisent au soleil, de même que les pétunias ; les mufliers et géraniums sont très résistants aux intempéries…

Attention : l’engrais à libération lente contenu dans le terreau suffit à nourrir les plantes pendant une dizaine de semaines. Ensuite, il faudra faire des apports complémentaires avec un engrais complet liquide.

La propreté, c’est la santé

plantes en pot idéePlanter n’est rien si les pots ne sont pas propres. Pas de problèmes avec des contenants neufs, mais si vos pots ont déjà vécu, nettoyez-les soigneusement avant de les remettre en service.

Les contenants en bois doivent être soigneusement frottés et traités avec un produit inoffensif pour les plantes car le bois pourri fait le nid des maladies fongiques et des bactéries indésirables. Même les accessoires comme les tuteurs et les étiquettes doivent être impeccables.

Nettoyez aussi régulièrement les murs et le pavage autour des pots pour enlever mousses et algues. Et, bien sûr, les outils du jardinier doivent aussi être soigneusement nettoyés, de la petite binette au sécateur (qui devrait être désinfecté après chaque taille !).

Enfin ne réutilisez jamais le terreau. Non seulement il sera appauvri à la fin de la saison mais il peut aussi contenir – donc transmettre – toutes sortes de champignons et bactéries.

Crédits des visuels :

Truffaut, Leroy Merlin