Connexion
Accueil / Jardinage / Le jardin en trou de serrure, la méthode de permaculture aux nombreux atouts ! 

Le jardin en trou de serrure, la méthode de permaculture aux nombreux atouts ! 

jardin en trou de serrure
0

Le jardin en trou de serrure, aussi connu sous le nom de « keyhole garden», est une méthode de jardinage qui a pour particularité de placer le compost au centre du potager. Créée initialement pour aider les personnes vivant dans des zones arides à cultiver des légumes et des plantes, cette technique de permaculture devient de plus en plus populaire dans le monde entier. Découvrez comment ce concept offre une solution durable pour une agriculture urbaine participative.

Le concept du jardin en trou de serrure

jardin en trou de serrure

Le « keyhole garden » est un espace de culture surélevé, délimité, et possédant, en son centre, une « tour » de compostage. En vue aérienne, cet agencement a la forme d’un trou de serrure, d’où son nom !

L’ONG « Send a Cow » a développé et expérimenté le concept il y a, maintenant, plus de 20 ans. Depuis, plus de 5000 de ces jardins ont été créés en Afrique et en Asie. En France, le mouvement citoyen et solidaire d’agriculture urbaine participative, les « Incroyables Comestibles » ,a importé cette méthode. Celle-ci se répand désormais de manière spectaculaire dans tout le pays.

Le jardin en trou de serrure représente une approche novatrice et durable du jardinage. En effet, il s’inspire du fonctionnement des écosystèmes naturels. Avec ses multiples avantages, il devient une solution idéale pour obtenir des récoltes abondantes et durables, particulièrement en période de sécheresse, un phénomène de plus en plus fréquent de nos jours.

Pourquoi le « keyhole garden» fait-il des émules ?

jardin en trou de serrure

Jardin en trou de serrure dans un quartier de Cardiff

Depuis une dizaine d’années, cette approche de jardinage fait l’objet de nombreuses études et publications scientifiques. Celles-ci ont révélé ses nombreux avantages :

Fertilité du sol constante : grâce au compost placé au centre du potager, les vers de terre et autres organismes acteurs de la décomposition se déplacent librement entre les deux espaces, apportant ainsi lentement et régulièrement de la matière organique et des minéraux au sol. Cette configuration optimise le rendement des légumes cultivés.

Approche en couches (les fameuses « lasagnes ») : la superposition alternée de couches de terre et de végétaux rappelle le fonctionnement naturel du sol en forêt. Ceci favorise le développement des micro-organismes et des champignons bénéfiques pour les cultures.

Meilleure conservation de l’eau : la teneur élevée en matière organique du sol retient davantage l’eau, tandis que des cheminées d’humidification sont aménagées pour capter la rosée et amener l’eau dans la terre du potager. Ce système est particulièrement intéressant dans les régions sujettes à la sécheresse.

jardin en trou de serrure

Résistance aux conditions climatiques extrêmes : souvent construit en pierre, le muret du jardin apporte une inertie thermique et hydrique qui rend l’espace plus résistant aux épisodes de sécheresse ou de gel.

Facilité de construction et d’entretien : la forme circulaire du jardin est à la fois ludique et pratique. Le chemin facilite l’accès aux cultures, tandis que la pente du terrain augmente la surface de culture.

Économique et écologique : le jardin en trou de serrure peut être réalisé à partir de matériaux de récupération tels que des pierres, des briques, du bois et de la terre. Cela en fait une option durable et respectueuse de l’environnement.

Effet « électroculture » : la forme circulaire du jardin favoriserait le captage des champs électromagnétiques présents dans le sol et l’atmosphère, pouvant avoir un effet bénéfique sur la germination et la croissance des plantes.

Pour terminer…

À  première vue, le « keyhole garden » possède toutes les propriétés pour se démarquer en tant que technique de permaculture. À l’instar de la spirale d’herbes aromatiques, il apporte aussi du relief  et une touche esthétique au jardin. Sa facilité de construction rend cette méthode encore plus attrayante ! Que l’on soit débutant ou expérimenté, créer son propre jardin en trou de serrure est tout à fait possible.

Ceci devrait aussi vous plaire :


©popolon ©korenn ©clem rutter ©jeremy segrott


Écrit par Marie Darul | Engagée dans la protection de l’environnement, Marie s’intéresse particulièrement à la permaculture ainsi qu’aux nouvelles manières de jardiner et de cultiver.
Une question ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *