Connexion
Accueil / Le Jardinage / Potager et légumes / Culture en lasagne : les avantages et inconvénients

Culture en lasagne : les avantages et inconvénients

jardinage lasagne potager avantage
0

La culture en lasagne consiste à alterner des couches de matières azotées et carbonées sur plusieurs niveaux. On termine par une couche de terre ou de compost. Par exemple : une couche de paille puis une couche d’herbes tondues et ainsi de suite.

Pour en savoir plus :

 

Les avantages du jardinage en lasagne

Facile à mettre en œuvre, la lasagne offre de nombreux bénéfices pour votre jardin. Si vous voulez rendre votre terre prête à accueillir votre potager sans beaucoup d’efforts, la lasagne est faite pour vous.

Valoriser ses déchets organiques :

La lasagne peut prendre toute les formes que vous voudrez bien lui donner. Votre seule limite c’est votre imagination ! En plus, elle vous permettra :

  • culture en lasagne avantagesd’engloutir beaucoup de déchets. L’alternance des couches de matière humide et de matière sèche permet de valoriser son compost. Vous recyclez aussi votre tonte de gazon, vos feuilles mortes et le broyat issu de la taille de vos haies.
  • de moins désherber. Les adventices poussent moins que sur votre potager en pleine terre. La raison ? La dernière couche qui constitue votre lasagne est issue du composteur. Elle est donc exempte de graines prêtes à germer.

C’est une méthode économique. L’amendement de votre substrat se fait par la décomposition des déchets que vous avez incorporé à la création de votre lasagne. Vous n’aurez pas besoin d’engrais, de traitements…

Régénérer le sol :

La technique de la lasagne agit comme un véritable compost sur votre terrain, quel qu’il soit.

  • culture lasagne sol interet avantageElle s’affranchit du sol qui peut être rocailleux, argileux, sablonneux. C’est une culture hors sol.
  • Elle est mobile d’une année sur l’autre. Si le potager ne vous convient plus à cet endroit-là, vous pouvez aisément le déplacer l’année suivante.
  • Vous pouvez l’installer n’importe où : même sur un sol en béton.
  • La lasagne désherbe l’espace où elle est installée. Les herbes indésirables ne pourront plus se développer par manque de lumière.
  • Vous améliorez le sol qui se trouve sous votre lasagne pour les prochaines cultures.

À lire aussi :

Une grande productivité :

Alterner des couches successives permet de créer un véritable compost pour vos cultures. Attendez-vous à avoir des récoltes abondantes !

  • culture en lasagne production productivitéGrâce à sa forme surélevée, la lasagne se réchauffe plus rapidement. La période de fructification est renforcée d’autant. Elle offre un meilleur rendement que sur un potager traditionnel.
  • Un bon équilibre carbone/azote. L’alternance des couches successives de matière humides et sèches crée un sol équilibré et riche.
  • Les maladies sont rares sur une lasagne : la température du substrat peut atteindre 50° comme le tas de compost. À la fin de la saison, le substrat de la lasagne termine au compost. Si une maladie venait à s’installer, un nouveau cycle d’élévation de la température le détruirait.

À lire aussi :

Les inconvénients de la lasagne

La première année, il est compliqué de trouver la quantité de compost pour la dernière couche. On substitue alors par du vieux fumier, de la terre ou encore du terreau. Prenez soin de mettre au compost le substrat de votre lasagne et vous n’aurez pas cet inconvénient l’année suivante.

  • Si vous n’avez pas de feuilles mortes, il est difficile de trouver du BRF ou de la litière végétale.
  • La combinaison paillage et arrosage risque d’attirer les limaces.
  • La lasagne se réchauffe rapidement, elle se dessèche tout aussi vite. Du fait de sa position hors sol elle est plus sensible aux courants d’air. Tout de même, le substrat de la lasagne retient mieux l’eau que la terre de votre potager.
  • Elle s’affaisse dans le temps après la décomposition des couches. Il est conseillé de cultiver des plantes annuelles afin de pouvoir reconstituer votre lasagne.

Pour aller plus loin :

Lasagnes ou buttes de culture ?

La mise en place de la technique de la culture en lasagne est plus simple à mettre en œuvre que la technique de la butte de culture. Elle est également plus pertinente sur des surfaces modestes. Une condition tout de même reste l’approvisionnement en matière organique.

Si vous avez des parcelles assez grandes préférez utiliser la butte de culture.

Ces deux types de culture permettent d’exploiter des terres ingrates.

Les techniques sur lasagnes et sur buttes se rapprochent bien plus du mode de fonctionnement naturel des sols en respectant sa biodiversité.

Ceci devrait aussi vous intéresser :

Pauline Sutter


NRCS Alaska, ©Andrew Perkins,


Écrit par Pauline Sutter
Un commentaire ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *