Passiflora caerulea ou passiflore bleue, la plus rustique des fleurs de la passion

Passiflora caerulea - passiflore bleue

La passiflore bleue, Passiflora caerulea, est une plante tropicale originaire du centre et de l’ouest de l’Amérique du Sud qui possède une certaine résistance au froid.

La passiflore bleue en résumé :

Nom : Passiflora caerulea
Famille : Passifloracées
Type
 : Vivace grimpante

Hauteur : 7 m
Exposition : ensoleillée à mi-ombragée
Sol : frais, drainé, fertile ou pauvre, profond

Rusticité : -5°C et -12°C – Feuillage : semi-persistant – Floraison : Été

Description botanique de Passiflora caerulea

La passiflore bleue est une liane qui produit de longues tiges souples pouvant atteindre jusqu’à 7 m de longueur. Ces tiges vertes et anguleuses sont notamment pourvues de vrilles robustes, capables de s’accrocher solidement à tout support à leur portée. Le feuillage de Passiflora caerulea se compose d’épaisses et larges feuilles vert foncé, découpées en 5 lobes palmés.

Passiflora caerulea - Passiflore bleueLa floraison, très légèrement parfumée, intervient en continu de juin à octobre. La passiflore bleue produit alors de grandes fleurs d’environ 8 cm de diamètre, composées de 5 pétales bleutés et surmontés d’une couronne double de filaments bleu violacé. Le pistil central de la fleur est entouré de 5 étamines proéminentes.

La fructification qui s’ensuit offre des fruits ovoïdes dotés d’un épiderme épais et jaune orangé. Ces fruits ne doivent pas être confondus avec les fruits de la passion produits par la grenadille.

Attention : cru et encore vert, le fruit de la passiflore bleue est toxique.

Cultivars

Il existe différents cultivars de Passiflora caerulea, tels que :

  • Passiflora caerulea 'constance elliott'
    Passiflora caerulea ‘constance elliott’

    ‘Purple Haze’ qui donne de grandes fleurs parfumées et violettes aux pétales frangés très découpés ;

  • ‘Constance Eliott’ qui produit de splendides fleurs de la passion de couleur blanche ;
  • ‘Clear Sky’ qui offre des fleurs très graphiques mêlant le blanc, le bleu, le pourpre, le vert et le jaune ;
  • ou encore Passiflora caerulea x racemosa, un hybride aux fleurs d’un rose tendre et soutenu.

Plantation de la passiflore bleue

La plantation de la fleur de la passion intervient de préférence au printemps, entre les mois de mars et de juin.

À noter : de croissance rapide, la passiflore bleue peut rapidement devenir invasive lorsque les conditions lui sont favorables.

Emplacement

Passiflora caerulea - Fruit immature
Fruit immature de Passiflora caerulea

En pot comme en pleine terre, Passiflora caerulea prospère facilement en situation ensoleillée à mi-ombragée. Dans tous les cas, optez pour un emplacement protégé des vents forts (à l’abri d’un mur).

Substrat

La passiflore bleue s’adapte à la plupart des sols, du moment qu’ils sont frais et bien drainés.

En pot, installez une couche de billes d’argile au fond du contenant pour assurer le drainage du substrat, et utilisez un bac percé au fond.

Entretien de Passiflora caerulea

Arrosage

En pleine terre et durant les trois premières années qui suivent sa plantation, arrosez votre passiflore bleue deux fois par semaine en été et paillez sa souche. L’hiver, arrosez seulement si le temps est très sec.

En pot, arrosez la plante au moins deux fois par semaine durant la période estivale, et réduisez vos apports d’eau en automne et durant l’hiver.

Fertilisation

Passiflora caeruleaAu début du printemps, fertilisez votre passiflore bleue cultivée en pleine terre avec du compost mûr ou de la fumure organique.

En pot et durant la belle saison (mai à août), utilisez un fertilisant riche en potasse à raison d’une fois par mois. Surfacez le pot au début de chaque printemps et rempotez la plante tous les 3 ou 4 ans.

Hivernage

En pleine terre, paillez le pied de votre Passiflora caerulea avant les premières gelées. Protégez les parties aériennes avec un voile d’hivernage.

En pot, rentrez la plante en intérieur dans une pièce très lumineuse et hors gel.

Au printemps, supprimez les tiges mal placées ou abîmées. Si besoin, éclaircissez en taillant certaines tiges au ras du sol et raccourcissez les lianes trop longues. Au printemps, en cas d’épisode de fortes gelées durant l’hiver, rabattez à ras les parties aériennes noircies.

Pour aller plus loin :


Photos : ©Olga Fil, ©tumtummetje, ©Maja Dumat, ©manuel m. v.