Persil tubéreux : à la fois légume et aromate

Persil tubereux

Le persil tubéreux en résumé :

Nom latin : Petroselinum crispum var. tuberosum
Nom commun : Persil tubéreux, persil de Hambourg
Famille : Apiacées
Type : Légume racine, bisannuelle aromatique (mais cultivé comme une annuelle)

Hauteur : 10 à 50 cm
Distance de plantation : Tous les 15 cm
Exposition : Ensoleillée voire mi‑ombre
Sol : Meuble, humifère, bien drainé

Plantation : Mars, avril
Récolte : Octobre, novembre

Le persil tubéreux est moins connu que le persil plat ou frisé. Il est pourtant intéressant à plus d’un titre, car même si on le cultive principalement pour sa racine, ses feuilles ont la même saveur que le persil commun. Il a donc doublement sa place dans un potager.

Plantation du persil tubéreux

Pour pousser dans de bonnes conditions, le persil tubéreux a besoin de soleil (même s’il peut tolérer la mi‑ombre) et d’un sol meuble, riche en matières organiques et drainant. Ainsi, selon la nature de votre terre, quelques travaux préparatifs pourront être nécessaires avant de passer à la plantation.

Préparation du sol :

Si votre terre est dite lourde, c’est-à-dire qu’elle contient beaucoup d’argile et qu’elle est assez compacte, il va falloir l’alléger.
L’automne précédent la plantation, amendez le sol en y incorporant du terreau et du sable. Ensuite, quelle que soit la nature de votre sol, enrichissez‑le en apportant du compost ou du fumier bien décomposé. Enfin, à l’aide d’une fourche­‑bêche, ameublissez la terre en profondeur.
Le printemps suivant, travaillez légèrement le sol en surface en vue de la plantation.

Conseil malin : si vous possédez une cheminée, ne jetez pas vos cendres ! Utilisez‑les pour alléger un peu plus votre sol. Elles sont également une bonne source de potasse pour votre potager.

Plantation :

En mars ou avril, formez des sillons et semez vos graines en laissant un peu d’espace entre elles. Lorsqu’elles ont germé et que les plantules possèdent deux à trois feuilles, éclaircissez les rangs en sélectionnant les plants les plus vigoureux et en respectant une distance de 15 cm entre chaque pied.

Culture et entretien

culture du persil tubereuxLe persil tubéreux ne demande pas beaucoup d’entretien. Il faut simplement l’arroser de façon régulière, mais sans excès, en cas de sécheresse prolongée.

Maladies et ravageurs :

Quelques parasites et ravageurs peuvent s’en prendre à vos pieds de persil tubéreux :

Récolte et conservation

Une fois récolté en octobre‑novembre (voire décembre), le persil tubéreux se conserve bien. Pour cela, il suffit de stocker les racines dans du sable sec et de les entreposer dans un endroit sombre, comme une cave par exemple.

Le persil tubéreux en cuisine

persil tubereux cuisineL’énorme avantage du persil tubéreux est que l’on peut consommer à la fois ses feuilles et sa racine.

Le feuillage peut‑être ciselé afin de relever vos différents plats, notamment les salades.

La racine, quant à elle, se cuisine de la même façon que le salsifis ou le panais. N’hésitez pas à consulter nos recettes pour vous inspirer.