Connexion
Accueil / Le Jardinage / Reportage / Les fruits d’automne, voici comment les récolter et les conserver au mieux

Les fruits d’automne, voici comment les récolter et les conserver au mieux

recolte conservation fruit automne
0

Septembre/octobre sont des mois généreux en récoltes de fruits : pommes, poires, noix, châtaignes… On ne voit pas toujours la nécessité de tout ramasser faute de savoir les conserver. Quelques astuces lors de la récolte vous permettront d’obtenir une conservation optimale !

1- Noix et châtaignes

Récolte des noix

noix noyerLa noix représente le noyau d’un fruit charnu nommée « drupe » en terme de botanique. Cette enveloppe charnue est couramment appelée le « brou » chez le noyer.

La récolte a lieu lorsque le brou, encore vert se fendille et laisse voir la noix. Elle s’étale généralement de fin septembre à fin octobre.

On peut récolter les noix directement sur l’arbre ou attendre qu’elles tombent au sol mais elles doivent être rapidement ramassées pour ne pas être mangées par le ver. Dans tous les cas, il est important d’ôter le brou (attention aux taches sur les doigts !) et de brosser la coque pour la débarrasser des filaments.

Comment conserver les noix ?

  • conservation noix sechage

    Les noix fraîches, plus amères, se gardent quelques jours au réfrigérateur.

  • Pour conserver des noix plus d’une année, réalisez un séchage au soleil d’au moins 2 semaines. Etalez la récolte sur une grille et brassez-la régulièrement en éliminant les noix abîmées ou piquées. Puis stockez les noix dans des cagettes recouvertes d’un journal, dans un endroit sec et aéré, à l’abri de la lumière et de la chaleur.
  • Pour aller plus loin : Bien cultiver le noyer

Récolte des châtaignes

recolte chataigneLes châtaignes sont des fruits secs indéhiscents (ne s’ouvrent pas en séchant)  désignés sous le nom d’« akène » en botanique. Elles sont enveloppées dans une capsule ou bogue hérissée d’épines denses contrairement aux marrons du marronnier qui ont une enveloppe avec très peu d’épines. La châtaigne est surmontée par une torche (reste du pistil) ce qui la distingue du vrai marron qui est toxique ! Attention, chez la châtaigne, on appelle « marrons » les fruits qui ne comportent qu’une seule grosse amande.

Les châtaignes se récoltent au fur et à mesure de leur chute de l’arbre, de septembre à la mi-novembre. Après avoir enlevé la bogue épineuse avec le pied, plongez-les sans attendre dans de l’eau pour éliminer celles qui flottent.

Comment conserver les châtaignes ?

  • conservation chataigneS’il n’a pas suivi de traitement spécial, le fruit se conserve seulement une semaine dans le bas du réfrigérateur.
  • Vous pouvez le congeler une fois fendu (ils peuvent alors se griller) ou après les avoir épluchés soigneusement en ôtant la peau coriace et la peau fine ou tan : plongez-les alors quelques minutes dans l’eau bouillante ou pressez-les en purée avant de les congeler.
  • Vous avez aussi la possibilité de les confire pour obtenir les fameux marrons glacés…
  • Pour une conservation de plus de 3 mois à l’air libre, il est indispensable de bien faire sécher le fruit au four à 60 °C (Th.2) pendant 30 minutes. Espacez bien les châtaignes les unes des autres pendant la cuisson. Placez-les ensuite dans un cageot aéré en les remuant régulièrement.
  • On peut aussi réduire l’amande en farine après sa déshydratation.
  • Pour aller plus loin : Bien cultiver le châtaignier

2- Pommes et poires

Comment récolter les pommes et poires ?

Pomme prête à cueillir !

La récolte s’effectue impérativement avant les premières gelées. En montagne, par temps couvert, ôtez quelques feuilles avec l’ongle pour favoriser l’insolation des fruits.

Chez les variétés d’hiver de pommes et de poires, la maturation s’achève dans le fruitier. Leur récolte s’effectue environ deuxième quinzaine d’octobre lorsque le fruit se détache facilement. Des fruits cueillis trop tôt ont tendance à se rider pendant le stockage ; trop tard, à pourrir !

  • Commencez la cueillette par temps sec en milieu de journée.
  • Prenez le fruit à pleine main en le faisant pivoter légèrement.
  • Posez-le délicatement dans une caisse que vous mettrez à l’ombre dès son remplissage.
  • Les fruits tombés au sol ou blessés sont stockés à part car leur conservation est moindre.

Comment conserver les pommes et poires ?

  1. conservation pomme poireConservez la récolte dans un fruitier. Une cave à murs épais, creusée dans le sol est idéale (température constante inférieure à 8°C, à l’abri du gel avec un taux d’humidité de 85 à 90 %). Désinfectez la pièce en brûlant des mèches soufrées, 2 semaines avant. Rangez ensuite les fruits sur des étagères, en séparant les pommes des poires, et de façon à ce qu’ils ne se touchent pas. Tournez le pédoncule vers le bas pour les pommes et inversement pour les poires. Enduire la queue des poires avec de la cire freine leur maturation. Contrôlez régulièrement le stockage en éliminant les fruits pourris et aérez au moins une fois par semaine.
  2. transformez-la en compotes, confitures, pâtes de fruits notamment les fruits un peu abîmés.

©PeterMayer, ©zibik, ©moritz320, ©Couleur, ©congerdesign ©Matthias Böckel, ©Kyryl Gorlov


Écrit par Eva Deuffic | Eva est une passionnée de jardins et de jardinage et c'est avec sa plume qu'elle nous emporte et nous fait rêver.
Un commentaire ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *