Le bourdon : pollinisateur indispensable

bourdon utilite jardin

Un corps volumineux, un bourdonnement sonore et une fourrure colorée, le bourdon est facilement identifiable. Auxiliaire de jardin particulièrement actif, c’est un pollinisateur infatigable qui n’a rien à envier à l’abeille domestique.

Au potager, il est même très prisé par les cultivateurs de tomates, dont il accroît la productivité grâce à ses caractéristiques physiques.

À lire aussi :

Tout ce que vous devez savoir sur le bourdon

Description :

Cet insecte de l’ordre des hyménoptères est facilement reconnaissable :

  • Bourdon insecteune taille imposante allant de 11 à 28 mm ;
  • un corps recouvert de fourrure aux couleurs variées (noir, jaune, orange-roux, blanc) ;
  • une grande paire d’ailes ;
  • une longue langue ;
  • 4 grandes pattes leur permettant de s’accrocher aux fleurs.

Biologie :

Le bourdon est une abeille sociale, dont le régime alimentaire se compose à la fois de nectar et de pollen. Il vit en groupe de quelques dizaines d’individus. La population peut même aller jusqu’à plusieurs centaines d’insectes.

Éphémère, le bourdon ne vit que quelques mois. Son objectif est de récolter nectar et pollen afin de permettre le bon développement de l’essaim.

Le nid comprend une reine, des ouvrières, des mâles et des femelles fertiles. Ces dernières seront les seules à rester en vie à l’approche de l’hiver. Elles se mettront alors en hibernation dans l’attente de jours meilleurs. À ce moment, il sera temps pour elles de créer leur propre nid.

Le saviez‑vous ?

Le bourdon est capable de modifier le champ électrique des fleurs qu’il visite. Il indique ainsi à ses congénères qu’il n’est pas utile de les butiner. La récolte de pollen se trouve ainsi optimisée.
(Source : Science & Vie n°1148, avril 2013)

Nid de bourdon :

Lorsque le temps est venu, les reines établissent leur nid dans des endroits aussi variés qu’étonnants :

  • nid de bourdonterrier de rongeur abandonné ;
  • nid d’oiseau déserté ;
  • anfractuosité d’un mur ;
  • creux d’un tronc d’arbre ;
  • etc.

Au moment de l’hibernation, les jeunes femelles fécondées trouvent refuge sous les mousses, les feuilles, dans le creux d’un arbre, voire d’un mur.

Le bourdon et son intérêt au jardin

Tout comme les abeilles maçonnes et domestiques, le bourdon est un infatigable pollinisateur. Ses atouts principaux par rapport à ses cousines résident dans sa grande taille et la force de ses ailes.

utilite bourdon pollinisationCouplées à sa longue langue, ces caractéristiques lui permettent de butiner des fleurs difficiles d’accès pour les autres abeilles : fleurs de pois, de haricots, de tomates, d’aubergines ou encore de poivron.

L’autre intérêt du bourdon au jardin est de pouvoir être actif lorsque les autres pollinisateurs sont en dormance. En effet, son épaisse fourrure le protège du froid ce qui lui permet de commencer à butiner très tôt au printemps ou dans la journée. De plus, lorsque l’atmosphère est rafraîchie suite à une pluie, le bourdon est souvent le premier à ressortir pour récolter le pollen.

Comment attirer et protéger le bourdon ?

Ce formidable auxiliaire étant un opportuniste quant à son habitat, il n’est pas nécessaire de lui installer de nichoir. En revanche, vous pouvez lui laisser un coin de votre jardin ou de votre potager en friche. Il pourra alors s’y installer ou s’y nourrir à sa guise.

Enfin, pour faciliter la (courte) vie du bourdon, il suffit de lui offrir de la nourriture diversifiée en quantité suffisante. Pour cela, semez ou plantez des végétaux à floraison précoce comme le saule ou le noisetier par exemple. Ils fourniront ainsi une alimentation vitale aux jeunes reines sortant fraîchement d’hibernation.

Même s’il butine tout ce qu’il trouve, le bourdon est particulièrement attiré par certaines fleurs comme :

Le saviez‑vous ?

Même s’il possède un aiguillon, le bourdon n’est pas agressif et ne piquera qu’en de très, très rares occasions.