pomme de terre au four en papillote

Une recette fraîche et simplissime qui se prépare à la maison avec une bonne grillade au feu de bois ou dehors autour un d’un barbecue !

Ingrédients pour 4 personnes :

  • 4 grosses pommes de terre (Monalisa, Charlotte)
  • 1 échalote
  • 10 brins de ciboulette
  • 400 g de fromage blanc
  • 10 cl de crème fraîche épaisse
  • 1 cuil. à café de poivre 5 baies
  • Sel, poivre

A lire aussi :

Pommes de terre en papillote, crème ciboulette

Une recette fraîche et simplissime de l’été qui se prépare à la maison ou dehors autour un d’un barbecue !

Préchauffer le four à 180°C (th.6).

– Brosser et laver la peau des pommes de terre, les éponger et envelopper chacune d’elles d’une feuille de papier aluminium. Les déposer dans un plat à four. Enfourner et cuire de 45 à 60 minutes (selon la taille des pommes de terre). Vérifier la cuisson des pommes de terre (les pommes de terre sont cuites lorsque la pointe du couteau pénètre facilement la chair au travers du papier aluminium). Si les pommes de terre sont tendres, les retirer du four.

– Eplucher, laver et hacher l’échalote.

– Laver, égoutter et tailler la ciboulette en petits morceaux.

– Placer le fromage blanc et la crème dans un petit saladier, fouetter énergiquement. Ajouter l’échalote, la ciboulette et le poivre. Assaisonner.

Placer la crème ciboulette au frais.

– Placer au centre de la table la crème de ciboulette de manière à ce que chaque convive puisse se servir et déposer les pommes de terre dans chaque assiette.

B.A.ba du chef

– Cette recette de pommes de terre en papillote accompagnera merveilleusement une viande rouge grillée pour les menus d’été.

– Les pommes de terre peuvent aussi cuire sous la braise d’un barbecue ou directement sur la grille (avec un temps de cuisson identique à celle du four).

– La crème ciboulette est une alternative tout aussi agréable au morceau de beurre.

– Selon la taille des pommes de terre, cette recette peut être servie en entrée agrémentée de saumon fumé notamment ou en plat !

Côté cave, accompagnement vin :

Bien sûr, dans le cas où cette préparation est en accompagnement d’une viande rouge grillée, l’accord dépendra pour une bonne part de la viande choisie. Servie saignante, celle-ci se marie très bien avec des rouges tanniques, en permettant de les apprécier dans leur jeunesse.

En général, on préfère associer la sève d’un médoc avec l’agneau, les arômes épicés et la densité d’un Madiran avec le canard tandis que la fraîcheur d’un Cahors transcendera la viande de cheval. Et si c’est du boeuf, alors tous ces vins structurés, et d’autres, lui rendront hommage et seront mis en valeur par lui.

Mais ce plat de pommes de terre peut se déguster seule et, dans ce cas, le choix devra se porter sur des vins souples et tendres ou légèrement acidulés si l’on désire donner un peu de relief au plat. Ainsi, le fruité d’un gamay d’Ancenis ou, si l’on veut valoriser les nuances aromatiques apportées par la ciboulette, un blanc issu du cépage sauvignon, tel un Quincy, seront des partenaires idéals.

M. Chassin

Recette : T. Bryone, Photo : C. Herlédan

Il n’existe aucun commentaire pour le moment, soyez le premier !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *