bienfaits Chou frise

Le chou frisé (Brassica oleracea var. sabellica) est un légume-feuille très résistant au froid, qui est cultivé pour ses larges feuilles découpées.

Gorgé de nutriments, de vitamines et minéraux mais aussi de fibres, le chou frisé est un excellent antioxydant.

Le chou frisé et ses bienfaits sur la santé

Pendant longtemps, on a considéré le chou efficace pour lutter contre les affections de poitrine et pulmonaires.

On utilise le chou cuit à l’eau pour soulager les maladies inflammatoires.

Aujourd’hui, le chou frisé fait partie du « top ten » des aliments-santé : Il est reconnu pour ses vertus antioxydantes. Il est riche en fibres et en oligo-éléments.

  • Le chou frisé est une très bonne source de vitamine C. Il contribue au maintien de l’intégrité de la peau, à la cicatrisation et protège contre le vieillissement.
  • Le chou frisé est recommandé dans les troubles dyspeptiques divers (brûlures gastriques, hernies hiatales, nausées, régurgitations, dyspepsies hépatobiliaires).
  • Le chou permet de régulariser naturellement les fonctions intestinales.
  • Le chou est une bonne source de calcium, indispensable à la santé des os, à la régularisation de la pression artérielle.
  • Avec son apport en potassium, le chou frisé réduit le risque de maladies cardiovasculaires.
  • Riche en vitamines et sels minéraux, le chou est salutaire en cas d’anémie.
  • En usage externe, le chou cru aide à la cicatrisation des plaies et soulage les douleurs rhumatismales, les maux de tête, les sciatiques et les articulations douloureuses.

En cure, le chou frisé promet une élimination importante et une rapide perte de poids.

Le régime « soupe au chou »

Bouillon de chou frisé – tomates – ail – oignon – poivron – carottes – céleri et persil, matin midi et soir, ne doit toutefois pas excéder une semaine.

Le chou frisé en cuisine

  • Le chou frisé se consomme plutôt cuit, après avoir été blanchi ou cru, en fines lanières en salade.chou frisé
  • Associé à des tomates, des poivrons verts et du céleri, le chou frisé forme un bouillon utilisé pour nettoyer l’organisme de toutes ses impuretés.
  • La choucroute (obtenue de la lactofermentation des feuilles) est d’ailleurs excellente pour la digestion : son acidité est parfaite pour les estomacs paresseux et son acide lactique un bon désinfectant du tube digestif.
  • Comme pour la laitue, le chou frisé gardera son croquant s’il est enrobé d’un tissus ou d’un papier essuie-tout, avant d’être mis placé dans un sac en plastique ou dans une boîte hermétique au réfrigérateur.

Apports nutritionnels du chou frisé

Avec un apport calorique très bas (25 kcal/100 g), le chou frisé est un aliment minceur idéal. Très riche en vitamine C, B1, B9, E, il contient aussi du calcium, du fer, du soufre, du sodium et du potassium.

Il est également diurétique et renferme des antioxydants.

Cultiver le chou frisé pour ses bienfaits

chou friseLe chou frisé doit être planté en plein soleil pour s’épanouir pleinement. Il a besoin d’un sol frais, et bien drainé.

Attention, il supporte mal l’eau stagnante.

Vous obtiendrez un bon rendement si vous choisissez de cultiver votre chou frisé en pot (30 cm minimum)

Surveillez bien vos choux : de nombreuses petites bêtes (pucerons, mouches, charançons, etc.) en sont très friandes. Vos feuilles seraient alors criblées de trous, décolorées, voire pourries.