La cloque du pêcher se caractérise par l’apparition de feuilles boursouflées et rougeâtres sur un pêcher.

Un traitement préventif est nécessaire pour l’éviter.

Ce champignon (taphrina deformans) est certainement l’attaque la plus redoutable que subit le pêcher ou l’abricotier et qui l’empêchera souvent d’avoir une production normale de pêches.

Si les dommages peuvent être maîtrisés grâce à un traitement adéquat et au bon moment, la cloque du pêcher peut néanmoins entrainer la perte totale de la récolte.

Voici nos conseils de traitement contre la cloque du pêcher :

Comment reconnaître la cloque du pêcher ?

Cette maladie touche principalement les différentes variétés de pêchers mais peut aussi atteindre l’abricotier ou encore l’amandier.

  • Des boursouflures apparaissent au printemps sur les feuilles.
  • Elles prennent une couleur jaune, orange et rouge avant de brunir et de tomber définitivement.
  • Les rameaux se déforment et les branches n’ont plus leur aspect normal.

Quand traiter la cloque du pêcher ?

Le champignon responsable de la cloque du pêcher passe l’hiver à l’état de spores au niveau des bourgeons et dans les creux formés par les rameaux.

  • Dès que la température atteint 10° le champignon se développe en développant un grand nombre de spores
  • Comme la plupart des champignons, ils apparaissent donc par temps plutôt chaud, alors que l’air ambiant est encore humide.

C’est donc avant cette période, à la fin de l’hiver et au début du printemps, qu’il faut agir mais aussi et surtout à l’automne, au moment de la chute des feuilles.

  • Un 1er traitement à la bouillie bordelaise est nécessaire dès la chute des feuilles automnale
  • On doit renouveler l’opération dès le mois de février si les températures dépassent les 10° en suivant les doses prescrites sur l’emballage.
  • Ensuite une 3ème pulvérisation est nécessaire dès l’apparition et l’éclosion des 1ers bourgeons

Souvenez vous que pour la cloque du pêcher rien ne remplace le traitement préventif, le seul efficace contre ce champignon

  • Lorsque la cloque du pêcher a fait son apparition il est déjà trop tard

Comment traiter la cloque du pêcher ?

A l’automne,

Au moment de la chute des feuilles: ramasser les feuilles, les brûler pour éviter que la maladie ne passe l’hiver dans votre jardin.

  • Effectuer ensuite une pulvérisation à base de bouillie bordelaise.
  • Cette étape est indispensable pour ne pas voir la cloque apparaître au printemps.

Au printemps,

Effectuez une nouvelle pulvérisation à base de bouillie bordelaise.

  • On pulvérise l’ensemble du feuillage jusqu’à ruissellement de la bouillie à partir de février- mars et jusqu’au mois de mai, tous les 15 jours.

Que faire si la cloque a déjà fait son apparition ?

On peut simplement éviter la propagation de la cloque du pêcher.

  • Il faut alors retirer les feuilles touchées, supprimer les branches les plus atteintes et effectuer une nouvelle pulvérisation à base de bouillie bordelaise.

Un entretien régulier du pêcher est nécessaire :

Cet entretien a vocation de renforcer les arbres fruitiers et donc d’en améliorer la fructification.

      • Il est donc important, chaque hiver, d’effectuer une taille de fructification.
        Sur le pêcher, il faut néanmoins éviter de trop tailler au risque d’affaiblir l’arbre.

Apporter un engrais organique au printemps et pailler le pied de l’arbre pour protéger les racines des gelées d’hiver et de la chaleur de l’été.

A lire aussi à propos du pêcher :

  • PIETRZAK Michel a écrit le 16 juillet 2017 à 9 h 49 min

    J’ai un pêcher qui à poussé seul dans mon jardin, il donne des fruits une année sur 2, cette année il a été généreux mais je n’ai pas pu goûter une seule de ses pêches.Ce matin je me suis aperçu qu’il avait des feuilles qui se noircisses et il sème des petites particule blanches.
    Pouvez-vous m’aider en me conseillant.
    Dans cette attente merci.
    Cordialement
    Michel

  • abdelkaoui mohamed a écrit le 4 juin 2017 à 0 h 52 min

    bon jour j ai 8 pecher qui ont developper des grosses bosses en bas des pieds juste au niveau du sol l sapet general des branches n est pas bien est ce qu il s agie d une maladie merci.

  • NIOUSSEL jean Bernard a écrit le 12 juin 2016 à 18 h 59 min

    Bonjour,
    j’ai planté un pêcher de vigne acheté chez un professionnel env.2m (a l’automne 2015)
    bien sûr au printemps je me suis apercu qu’il avait la cloque il était trop tard !!
    je l’ai donc traité à la bouillie bordelaise plusieures fois.MAIS je pense l’avoir trop traité!!les feuilles sont toutes tombées et les départ de petites branches sont secs.
    Que puis je faire??
    Merci de vos conseils
    Bien cordialement

    • JEAN a écrit le 5 mai 2017 à 12 h 56 min

      Il m’est déjà arrivé la même chose , mais les feuilles ne sont pas toutes tombées . J’ai rincé le feuillage car j’avais utilisé une trop forte concentration de bouillie bordelaise .
      Les pêches en devenir sont restées accrochées sur l’arbre et c’est bien le principal !

  • Gérard a écrit le 11 mai 2016 à 21 h 56 min

    Quel produit est utilisé par les pros ?

  • Gérard a écrit le 11 mai 2016 à 21 h 47 min

    Même problème et même question que celle de AMADEI Maurice du 16 avril 2016.

  • AMADEI Maurice a écrit le 16 avril 2016 à 17 h 21 min

    Cela fait des années que je traite a la bouillie bordelaise et aux époques indiquées sans résultats.Quel produit utilisent les professionnels?

  • lekadir a écrit le 7 avril 2016 à 19 h 09 min

    j’ai un nectarine qui a de la résine blanche sur toutes les branches et à croire que ces branches sont mortes , le champignon s’est installé sur la plus part des fleurs , j’ai retiré cette glue pour alléger l’arbre , car en ce moment , il pleut , que dois je faire ?

  • lagord a écrit le 5 août 2015 à 23 h 27 min

    merci pour ces bons conseils je pense que mon pêcher en avait bien besoin 😉

  • vero a écrit le 28 juillet 2015 à 16 h 37 min

    Bonjour,
    la coquille d’oeuf non cuite fonctionne très bien.
    déposer quelques coquilles d’oeuf dans des filets ( prévoir plusieurs dans un arbre).
    A renouveller régulièrement

    • pecqueur a écrit le 8 septembre 2015 à 11 h 28 min

      oui plusieurs petits filets remplis de coquilles d’oeufs non cuites placés à la floraison dans le pêcher empêche la cloque efficace facile pratique

      peut on planter des noyaux de nectarines pour obtenir un arbre ?

    • pecqueur a écrit le 8 septembre 2015 à 11 h 27 min

      oui plusieurs petits filets remplis de coquilles d’oeufs non cuites placés à la floraison dans le pêcher empêche la cloque efficace facile pratique

  • Callisto a écrit le 7 juin 2015 à 17 h 28 min

    Bonjour ,
    Mon brugnognier est très atteint malgré les traitements à la bouillie bordelaise à l’automne puis en mars.
    Est il encore possible de traiter avec les fruits gros comme des noix?
    L’ année dernière les fruits ont tous pourris au moment de la maturité.
    Merci pour votre réponse

  • MURGIA a écrit le 5 juin 2015 à 9 h 02 min

    Bonjour,
    j’ai aussi un petit pêcher qui à cette maladie,nous sommes au mois de juin et je n’ai malheureusement pas fais de traitement cet hiver, alors que dois-je faire?
    MERCI

  • LEMONTZIS a écrit le 25 mai 2015 à 11 h 08 min

    bonjour,
    j’ai un pêcher qui a la maladie de la cloque, je voulais savoir si les fruits sont comestibles ?
    Merci

  • SOREAUCHAN a écrit le 19 avril 2015 à 22 h 17 min

    bonjour,
    je cultive de la bourrache pour consommer en cuisine mais l’an dernier après une grosse pluie toutes les feuilles sont devenues malades et toute blanches et la plantes a souffert , quoi faire pour soigner la maladie ?

    • Doris a écrit le 28 avril 2015 à 15 h 35 min

      Il s’agit de la maladie oïdium ou « le blanc » qui survient dans un endroit trop humide et trop confiné. Il faudrait planter votre bourrache dans un endroit très ensoleillé plus dégagé pour éviter l’excès d’humidité.
      Doris

  • liegre a écrit le 5 février 2015 à 19 h 49 min

    Bonjour
    Je n’ai plus de cloque du pêcher depuis 4 ans maintenant .
    En effet une année tous mes pêchers étaient atteints , sauf 2 , sur lesquels les chats avaient fait leurs griffes , j’ai donc pris un couteau , et fait des saignée , sur toute l’épaisseur de la peau , sur 10 centimétres de long sur toutes les branches .
    Et comme par miracle , la coque à disparu . Et maintenant tous les ans , quand je vois que cela recommence , une nouvelle saignée , et c’est fini , tous les ans je récolte beaucoup de fruits , Et à mon grand étonnement les saignées cicatrisent à trés grande vitesse
    Cordialemen j paul liegre

  • ANCIAUX Martine a écrit le 20 juillet 2014 à 9 h 11 min

    La cloque du pêcher peut-elle apparaître sur les feuilles d’une jeune vigne de 3-4ans.Elle ressemble à des pustules, des billes posées sur le dessus de la feuille. J’ai pulvérisé de la bouillie bordelaise ne sachant pas si c’était le meilleur traitement. Déjà merci pour une réponse. Bien cordialement Martine Anciaux

    • pinpin40390 a écrit le 12 avril 2015 à 20 h 08 min

      Bonjour, les symptômes de cloques sur vigne sont de l’érinose, qui ne se soigne pas par la bouillie bordelaise. Pas de problème cependant, cette maladie touche souvent la vigne en début de cycle puis disparaît sans conséquence sur la quantité et la qualité de la fructification.

    • Matthieu a écrit le 11 septembre 2014 à 15 h 46 min

      Si en retournant les feuilles vous voyez un feutrage blanc, ce que vous décrivez est peut-être de l’érinose (provoqué par un acarien), normalement rien de trop grave, vous en viendrez à bout avec du soufre (par contre la bouillie bordelaise n’a aucune efficacité sur cette maladie)

  • yakaje a écrit le 12 juin 2014 à 11 h 08 min

    Pour ma part, les coquilles d’oeufs n’ont pas suffi. J’ai par contre réussi à me débarrasser de la cloque en enlevant chaque jour les feuilles atteintes dés le début de la pousse des feuilles. Aujourd’hui, plus une seule feuille cloquée depuis 1 mois, des fruits qui grossissent sans avoir eu recours à la bouillie bordelaise ou aux coquilles d’œuf…

  • daniel a écrit le 3 juin 2014 à 16 h 50 min

    Lors d’une émission tv sur les jardins, on montrait un petit sac en grillage à poule rempli de coquilles d’oeuf sur un pêcher malade de la cloque du pêcher !!! le jardinier avait l’air de savoir de quoi il parlait mais n’a pas donné d’explication. en avez-vous entendu parler?

  • patrick29900 a écrit le 15 mai 2014 à 8 h 12 min

    peut ton utiliser du purin d’ortie sur le pêcher pour les cloques?? merci d’avance pour vos réponses

  • sylvio a écrit le 1 mai 2014 à 21 h 10 min

    pour que le péchés nais pas de maladie un sac remplie de coquie d euf et le pondre sur arbres avent la floraison et lesait jusqua l yvert

  • manon a écrit le 25 janvier 2014 à 13 h 47 min

    Bonjour, j’ai planté de l’ail au pied de mon nectarinier déjà atteint par la cloque. je pense que cela l’a sauvé. J’ai supprimé les feuilles atteintes, les suivantes étaient belles et en pleine santé. Sans produit chimique. Vive l’ail 🙂

  • nono07 a écrit le 16 juin 2012 à 7 h 25 min

    bonjour ;je vais donner un secret de grand-père:vous recuperez quelques coquilles d’oeufs apres la cuisson: vous les mettez dans un filet: exemple (ancien filet a oignons) ::et vous les accrochez au centre de l’arbre (depart des branches) Plus aucun soucis de cloques!!!ça marche aussi pour l’abricotier:ps changer les coquilles d’oeufs 2 fois dans la saison!!!

  • levare a écrit le 26 mai 2012 à 16 h 26 min

    bonjour: j’ai passée de la bouille bordelaise, et sa rien fait!je me suis amusée a enlever les feuilles,et bien enlevée le bout,carrément et les feuilles repousses bien.et je coupe les bous des grandes feuilles, pour arrêtée,la maladie, de revenir.

    • nono07 a écrit le 16 juin 2012 à 7 h 28 min

      essayez ma methode..ça marche a 100pour100

  • jimmy a écrit le 24 mai 2012 à 13 h 25 min

    bonjour je me suis apercu que mon pecher etais gravement atein par cette maladie que faire car si je doit couper les feuille il va plu me rester grand chose pourtant il et bien fournie en fruit et j ai peur que si je lui coupe c est feuille de perde les fruit
    dois je recolter et aprer traite pour l annee prochaine ou condanne les fruit de cette annee
    merci pour vos reponce

  • bernaux francis a écrit le 23 mai 2012 à 13 h 17 min

    je viens enfin de voir ce qu’ est cette drole d’attaque sur mon petit pecher !
    bravo au « jardin malin »… et merci
    mais des ce jour j’enleve les feuilles atteinte, ( va pas rester grand chose! )
    et bouillie bordelaise…pour l’instant les fruits sont beaux…
    a ce propos ma bouillie a plusieurs années de stock chez moi.
    est elle encore efficace ? ( entre 5 et 10 ans!)
    francis des nouradons 83

  • pierre Cabrol a écrit le 14 mars 2012 à 22 h 38 min

    Mon père avait des pêcher tout le temps malade. Depuis, j’ai rencontré un vieil arboriculteur qui m’a donné les conseils suivants :
    – traiter à la bouillie bordelaise en automne à la chute des feuilles
    – traiter à nouveau au printemps avant le débourrement des bourgeons tous les 15 jours
    – ce qui est aussi très important , c’est de tailler les arbres et de maintenir les fruits sur des branchettes qui sont directement sur les charpentières et renouvelées chaque année, ceci afin de maintenir beaucoup de vigueur à l’arbre.
    – faire attention que l’enroulement des feuilles alors que l’arbre à été traité ,n’est pas du à de minuscules pucerons (je traite préventivement dès les premières feuilles)
    J’ai depuis de très beaux arbres qui me donnent une bonne production avec sept variétés .
    Je ne suis pourtant pas dans une région favorable à la culture de ces arbres.

  • canal a écrit le 5 novembre 2011 à 16 h 19 min

    Cette année j ai suspendu des coquilles d oeuf à mes péchers la cloque a disparu pratiquement en totalité,,je ne le crois pas.pourtant c’est la vérité.

  • boulay a écrit le 29 septembre 2011 à 20 h 21 min

    Aussi incroyable que cela puisse paraître pour éviter à votre pêcher d ‘avoir la cloque (suspendez donc des coquilles d ‘oeufs frais 5 ou 6(non cuites) dans un petit filet style filet à citron,et vous verrez votre pêcher en bonne santé!comment es ce possible je n ‘ai pas de réponse,cela marche c ‘est tout!!!! papy jo.

    • nono07 a écrit le 17 juin 2012 à 9 h 41 min

      ça fait plusieur anné que je fait meme avec des oeufs cuits :ça marche exactement pareille .j’en mets aussi dans l’abricotier : le resultat est le meme : bonne recolte papy nono….

    • gérard a écrit le 29 février 2012 à 14 h 50 min

      Absolument , j’ai fait l’expérience l’année dernière , les feuilles étaient déjà bien malades , j’ai mis en place un filet rempli de coquilles d’œufs et surprise au bout de quelques temps l’arbre était magnifique et nous avons pu récolter des pêches exceptionnelles ( de la taille d’une orange )

  • Claude a écrit le 18 juin 2011 à 21 h 22 min

    Contre la cloque du pêcher, abricotiers et des nectariniers, j’utilise POMARSOL FORTE (BAYER), j’en suis pleinement satisfait.
    S’emploie également pour lutter contre les maladies des pommiers, poiriers.
    Après 2 ou 3 pulvérisations de Pomarsol FORTE et en suivant les conseils de jardinier malin, vos fruitiers seront en pleine forme.
    J’effectue 1 pulvérisation dosage (50 gr de Pomarsol pour 5 litres d’eau) toutes les 3 ou 4 semaines.

  • pierre a écrit le 20 avril 2011 à 19 h 50 min

    bonjour,
    le mal est fait, attaque en cours…
    je vais suivre les conseils de cette page, à savoir enlever les feuilles déjà atteintes, puis asperger de bouillie ou de purin d’ortie…
    c’est possible meme si les tout petits fruits sont déjà formés ?
    merci d’avance…
    pierre

  • Armand a écrit le 17 avril 2011 à 9 h 44 min

    On m’a dit de placer des coquilles d’oeufs dans despetits sacs accrochés aux branches! Efficacite ou utopie ?

    • crepin marie jo a écrit le 28 juillet 2011 à 9 h 47 min

      Très efficace, je l’ai constaté cette année, mon pêcher et nectarinier avaient pris la cloque (la maladie avait bien progressé), j’ai mis régulièrement des coquilles d’oeufs dans des sachets et même au bout des branches, mon pêcher croûle sous les pêches. Bonne chance

      • Mustapha a écrit le 27 mars 2012 à 20 h 11 min

        Bonjour
        je souhaiterais plus de détails : parlez vous de coquilles vides ou d’oeufs !
        par avance , je vous remercie

  • jacques a écrit le 14 avril 2011 à 18 h 43 min

    il faut traiter avec du thirame le seul produit assez efficace attention a l emploi il faut des gants un produit de professionnel difficile a trouver mais il limite la maladie

  • Claire Menauteau a écrit le 2 avril 2011 à 17 h 21 min

    après conseil auprès d’un gentil vendeur de chez truffaut il faut traiter avec d ela bouillie bordelaise au débourrement mais aucun variété n’échappe à la cloque du pêcher malheureusement

  • nelis a écrit le 11 octobre 2010 à 9 h 01 min

    jus orties ( laiiser tremper orties 24 heures) pulveriser regukierement surtout au printemps arreter uniquement pendant floraison et avant recolte

    • eric cohen a écrit le 4 janvier 2011 à 18 h 35 min

      tout à fait le jus d’orties (ou purin) est incroyable de même que de planter de l’ail au pied du pêcher

  • pierre a écrit le 6 mai 2010 à 23 h 57 min

    Bonjour, pour ma part après 4 ans le lute sans résultat j’ai coupé mes 3 pechets de 6 ans .

  • Christopher a écrit le 25 avril 2010 à 13 h 14 min

    La bouillie bordelaise risque cependant de faire chuter les fleurs si pulvérisée pendant la floraison.
    En prévention traiter abondamment en février et juste avant l’éclosion des bourgeons, puis à l’automne.
    L’enfouissement de zinc et de cuivre est à tenter, je n’ai encore jamais essayé.

    • Marin a écrit le 3 mai 2010 à 10 h 52 min

      merci christopher pour les conseils

  • capot a écrit le 21 février 2010 à 10 h 44 min

    l’ail pour la cloque ne marche pas terrible ,la bouillie moyen,les traitements d’hiver pas trés écolo,il vaut mieux rechercher des vieilles variétées,oui mais lesquelles ? même mon pêcher de vigne attrape la cloque !

  • Gilberte a écrit le 20 février 2010 à 15 h 04 min

    Celà fait plusieurs années que je suis obliger de traiter mes pêchers à l’automne (bouillie bordelaise) 2à3 traitements d’hiver bio acheté chez gamm-vert et au printemp(bouillie bordelaise) avant de pulveriser un produit pour la clôque ensuite.
    Je suis désèspérée, Je suis les conseils d’un professionel, mais il y en a toujours plus ou moins chaque année. Je mets: ail, cuivre…..
    Qui a le bon remède si toute fois il existe??????
    Il m’est arrivé d’avoir envie de couper au pied, Mais j’aime tellement mes arbres!!!
    Alors que faire d’autre???Bon courage, on s’est ou ça commence, m’est pas ou ça termine Trés cordialement

  • BOULARD a écrit le 25 janvier 2010 à 21 h 42 min

    Conseil pour la cloque du pêcher mettre dans la terre quelques morceaux de cuivre.(tuyau)
    Ou mieux encore du zinc ( morceaux gouttiere).
    Les pluies feront une réaction dans la dégradation des métaux et plus problème de cloque

    • Regis a écrit le 1 février 2010 à 18 h 34 min

      merci pour l’astuce je vais essayer

  • Jacques Blain a écrit le 22 janvier 2010 à 11 h 52 min

    bonjour, croyez vous qu’il faut commencer a traiter maintenant pour la cloque du pecher sachant qu’il fait humide et encore froid. merci de vos conseils

  • philippe a écrit le 21 septembre 2009 à 17 h 39 min

    petit conseil à tous pour éviter la cloque du pêcher : a la chute des feuilles ramassez toutes les feuilles et brûlez ou enfermz les bien dans un sac car sinon la maladie reste dans le jardin et réapparaît l’année suivant.
    une fois toutes les feuilles éliminées il faut traiter le pêcher avec de la bouillie bordelaise et recommencer à l’automne

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *