Melisse : bienfaits et vertus

La mélisse est une plante qui offre de nombreux bienfaits et vertus pour la santé. Avec des propriétés médicinales très intéressantes, voici comment l'utiliser

Recevez tous les conseils en jardinage directement dans votre boîte mail


Vous avez aimé Jardiner Malin, partagez avec vos amis

La mélisse ou melissa officinalis est une plante vivace herbacée à l’odeur de citronnelle qui offre de nombreux bienfaits et vertus pour la santé.

Elle forme des touffes drageonnantes de 40 à 70 cm de haut.

 



La mélisse : pour la petite histoire

La mélisse appartient à la famille des Lamiacées (Labiacées) et elle est originaire de méditerranée.

Naturellement mellifère, la mélisse est une plante antispasmodique très largement réputée, notamment par les médecins arabes qui l’ont beaucoup utilisée.

Au XVIIe siècle, les médecins l’utilisaient beaucoup pour combattre la dépression nerveuse. La mélisse est également la base de « l’eau des Carmes », « l’or potable » au XVIIe siècle du frère Ange…

Le cardinal Richelieu en fît même son meilleur allié contre les migraines.

La mélisse et ses bienfaits sur la santé

> Vous souffrez de digestions pénibles, de troubles digestifs avec palpitations, de vertiges ou de syncopes ? Vous constaterez sans nul doute les bienfaits de la mélisse.

> On sait aussi que les fleurs de mélisse encouragent la sécrétion hépatique accroissant le flux biliaire : pas étonnant donc qu’elle possède des vertus contre les troubles nerveux, souvent en lien avec une insuffisance hépatobiliaire.

> Autre bienfait de la mélisse : elle calme les crises de nerfs et se révèle très efficace contre les petits accidents nerveux qui précèdent ou accompagnent les fonctions menstruelles… Pour vous mesdames ! On préconise la mélisse contre l’anxiété, la nervosité et les légères dépressions mais aussi en cas de troubles du sommeil.

> La mélisse est antivirale, certainement grâce aux acides phénols qu’elle contient. En pommade et en extrait, la mélisse combat bien l’herpès et diminue la fréquence des éruptions. Contre la varicelle et le zona, elle a aussi fait ses preuves.

> Autre vertu de la mélisse : elle équilibre le fonctionnement de la thyroïde.

Le saviez-vous ?

> Utilisation interne :

Infusion de mélisse : 25 à 50 g de feuilles et de sommités fleuries par litre d’eau. Laisser infuser 10 minutes. Boire 3 ou 4 tasses par jour. Facilite la digestion, calme la nervosité, favorise le sommeil.

Déshydratée, la mélisse perd tout son arôme, il est donc préférable de l’utiliser fraîche. Vous pouvez très facilement en cultiver un pied dans votre jardin ou sur votre balcon.

Pour parer à certaines éventualités, il peut être utile d’avoir dans sa pharmacie le remède prêt d’avance, sous forme de vin ou d’eau de mélisse.

Vin de mélisse : faire macérer 50 g de plante fraîche pendant 48 heures dans 1 l de vin blanc. Si besoin, prendre 2 cuillères à soupe.

Eau de mélisse familiale : laisser macérer 50 g de mélisse fraîche deux semaines dans 1 l d’eau-de-vie blanche avec 5 g de cannelle, 15 g de zeste de citron frais, 10 g d’angélique, 15 g de coriandre, 10 g de clous de girofle et 15 g de muscade. Pressez, filtrez. Gardez ce vin en bouteille et en prendre une cuillère à café en cas de malaise.

Cultiver la mélisse pour ses bienfaits

melissePour s’épanouir, la mélisse a besoin d’une exposition ensoleillée ou semi-ombragée.

La mélisse pousse dans tout type de sol, même pauvre ou caillouteux.

Astuce :

Vous aimez les variétés à feuillage coloré ? Elles ont tendance à souffrir du soleil, mieux vaut les cultiver comme couvre-sol au pied de grands arbustes.

La mélisse en pot ?

La mélisse en pot poussera avec succès. Si vous choisissez cette option, préférez des variétés colorées !

Gare aux petites bêtes !

Rien de grave à signaler, ennemis et maladies n’affecteront pas la mélisse.

Espèces et variétés de mélisse

« Aurea » : aux feuilles jaune doré puis vert.

« All Gold » : à feuilles jaunes.

« Citronnela »  : délicieux parfum de citronnelle

« Lemonella » : Encore plus citronné !

« Quedlinburger Niederliegende » : idéale pour les huiles essentielles

La mélisse en cuisine pour ses bienfaits

La mélisse parfume à merveille crèmes, salades de fruits, citronnades, thés et sauces. Saviez-vous qu’elle entre dans la composition de la Chartreuse et de la Bénédictine ?

Idées gourmandes à base de mélisse :

– Les jeunes pousses de mélisse ajoutées aux salades confèrent à ces dernières un remarquable parfum de citronnelle.

– Avez-vous déjà essayé de cuire un poisson ou des légumes sur un lit de mélisse ? Ils en prennent toute sa saveur !

– La mélisse aromatise délicatement les desserts et parfume agréablement les boissons.

Quelques synonymes de « mélisse » pour briller en société…

On la surnomme aussi « mélisse citronnelle », « citronnelle », « piment des abeilles », « thé de France », ou encore « herbe à citron ».

Le synonyme « citronnelle » est employé à tort puisque la véritable plante de ce nom est une grande graminée tropicale (Cymbopogon citratus) utilisée dans la cuisine asiatique et qui possède des feuilles coupantes et allongées, extrêmement parfumées.

« Mélisse » rappelle le miel et ses fleurs riches en nectar sont mellifères par excellence. Le prénom Mélissa (nom botanique de la plante) signifie « abeille » en grec.

Blandine Merlin

Commentaires

Écrire un commentaire sur cet article

Une question ? utilisez notre forum

Besoin d'autres
informations ?

Recherchez d’autres articles sur Jardiner Malin


Ajouter un nouvel évènement :