Connexion
Accueil / Les Animaux / Le chien / Le braque allemand à poil court, un chien avec un corps d’athlète

Le braque allemand à poil court, un chien avec un corps d’athlète

braque allemand
0

Chien d’arrêt et rapporteur, le braque allemand à poil court ou Deutsch Khurzaar en allemand est taillé pour la vitesse et l’endurance. Vif, intelligent et sociable, il fait le bonheur des familles dynamiques.

Voici les caractéristiques principales et les besoins essentiels de cette race qui se surpasse dans toutes les activités de plein air.

Origine du braque allemand à poil court

braque allemand origineLe braque allemand que nous connaissons aujourd’hui a été créé durant la deuxième partie du XIXe siècle en Allemagne en croisant différentes races locales de chiens d’arrêt.

Pour obtenir de meilleurs résultats, on multiplie les croisements notamment avec des pointers, des chiens de rouge et des foxhounds.

Le programme de sélection vise à fixer une race nationale proche des performances des chiens d’arrêt britanniques. Pour cela, la race fixée doit être capable de chasser en plaine comme au bois tous les gibiers, de rapporter sur tous types de terrains et de pister le gibier blessé. On recherche aussi un chien apte à défendre son maître contre les braconniers et susceptible d’éliminer d’éventuels prédateurs.

En France, la race se développe après la Seconde Guerre mondiale. C’est le chien d’arrêt le plus utilisé dans le monde.

 

Caractéristiques principales

braque allemand taille, poidsSvelte avec un corps aérodynamique et musclé, le braque allemand allie élégance et puissance. Il possède des oreilles mi-longues arrondies à la base. Ses yeux et sa truffe sont marron.

Taille au garrot : 62 à 66 cm chez le mâle/58 à 63 cm chez la femelle.

Poids : 26 à 32 kg

Poil : court, dur et sec.

Couleur : marron truité, marron unicolore, noir truité, noir unicolore.

Espérance de vie : 12 à 14 ans.

Gestation : 58 à 63 jours avec une portée de 4 à 10 chiots.

Âge idéal pour accueillir un chiot braque allemand : 10 semaines.

Caractère et comportement du braque allemand

  • braque allemand caractèreIntelligent et dépourvu d’agressivité, c’est un chien facile à dresser avec une éducation rigoureuse. Chien d’arrêt, il a du rappel lorsque cet apprentissage est acquis dès le plus jeune âge.
  • Infatigable, ce grand sportif a besoin de se dépenser tous les jours pour être équilibré. Dans le cas contraire, il est ingérable et cherche à fuguer. C’est un compagnon parfait pour faire du canicross ou du cani-VTT.
  • Affectueux et joueur, il s’entend bien avec les enfants et les autres animaux.
  • Bon gardien et chasseur, il a tendance à aboyer si on le laisse faire.
  • Pour communiquer et exprimer ses émotions, il gémit régulièrement (bruit proche du sifflement).
  • Une vie en appartement n’est pas souhaitable pour lui, car son niveau d’énergie est bien supérieur à la plupart des autres chiens pendant au moins les 10 premières années de sa vie.
  • Sans une habituation précoce, il supporte difficilement la solitude et la séparation avec sa famille d’adoption.

Santé, entretien, alimentation du braque allemand

Santé :

Cette race est sujette à certaines maladies congénitales.

  • Problème dermatologique.
  • Dysplasie de la hanche
  • Entropion (enroulement du bord de la paupière vers l’intérieur).
  • Hypothyroïdie (trouble hormonal).
  • Lymphœdème (gonflement des membres inférieurs et/ou supérieurs).
  • Maladie de Von Willebrand (difficulté à coaguler).
  • Ostéochondrite (atteintes des zones de croissance des cartilages et des os).

Alimentation :

Le braque allemand a un organisme rapide. Musclé avec un poil ras, il brûle davantage de calories que la plupart des autres chiens. Par conséquent, sa ration de nourriture est conséquente.

Entretien :

Ses oreilles tombantes sont à surveiller et à nettoyer régulièrement pour éviter les otites et l’intrusion d’épillet.

Budget à prévoir pour un braque allemand

Prix d’achat :

Entre 600 et 1000 euros.

Budget mensuel minimum :

70 euros (alimentation).

Conseil malin

Particulièrement actif et de grande taille, le braque allemand à poil court doit prendre ses repas après l’exercice et dans le calme pour éviter une torsion de l’estomac souvent fatale.


L.D.

©Gabe, ©Wilda 3, ©Paul_vogler, ©Davies-Designs


Écrit par Lydie Dronet | En immersion dans le monde animalier depuis une vingtaine d’années, Lydie partage son expérience et son expertise. Ses autres sujets de prédilection, la nutrition et les vertus des plantes.
Un commentaire ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *