Connexion
Accueil / Les Animaux / Le chien / Comment faire garder son chien en cas d’hospitalisation ? Voici les solutions !

Comment faire garder son chien en cas d’hospitalisation ? Voici les solutions !

faire garder son chien en cas d'hospitalisation
0

À qui faire garder son chien en cas d’hospitalisation ? C’est la question que se posent avec angoisse toutes les personnes qui vivent seules, refusant parfois toutes formes de soins tant que leur fidèle compagnon n’a pas été placé. Voici quelques pistes à suivre avec leurs avantages et leurs inconvénients.

Amis, famille, la 1ère solution à laquelle on pense

Le lien très fort qui unit un propriétaire à son chien le pousse naturellement à se tourner vers son entourage proche comme les amis, la famille ou un voisin.

Les avantages :

  • solutions de garde de chiens en cas d'hospitalisationLa solution est gratuite.
  • On se sent en confiance.
  • On culpabilise moins en laissant son chien.
  • L’animal connaît déjà la personne à qui il va être confié, c’est moins traumatisant pour lui.

Les inconvénients :

Faire garder son chien en cas d’hospitalisation est une grande responsabilité, et certaines personnes malgré leur bonne volonté n’ont pas la capacité pour garder un animal. Il est donc très important de se poser les bonnes questions.

  • Leur jardin est-il bien clos ?
  • Vont-elles penser à fermer systématiquement porte et portail ?
  • Le chien va-t-il devoir rester seul toute la journée ?
  • Si la personne vit en appartement, votre chien pourra-t-il l’accepter (nuisance sonore, etc.).
  • S’il y a déjà un autre animal ou des enfants dans le foyer, une cohabitation est-elle possible ?

💡Pour rappel en cas d’incident provoqué par le chien, c’est l’assurance responsabilité du propriétaire qui est engagé, car la garde est assurée à titre gratuit.

Association, famille d’accueil, pension et chenil

faire garder son chien en cas d'hospitalisationLorsque la solution de garde auprès d’un proche est impossible, il existe heureusement d’autres solutions pour faire garder son chien comme les associations, les familles d’accueil, les pensions familiales et les chenils. Autant de personnes dévouées qui sont-là pour répondre à vos besoins.

Remarque très importante :

À la peine de se faire hospitaliser et de laisser son chien en garde s’ajoutent souvent des difficultés financières pour régler les frais de garde. La majorité des mutuelles propose un forfait pour aider leurs assurés à faire face. Il faut donc se renseigner pour connaître ses droits.

Les avantages :

  • Votre chien est pris en charge par des professionnels.
  • S’il est sociable, il aura des interactions avec des congénères.
  • En cas d’incidents, c’est l’assurance du professionnel qui prendra tous les frais à sa charge, car on le rémunère pour un service rendu.

Les inconvénients :

  • C’est un service payant.
  • Il faut trouver une personne de confiance.
  • On culpabilise beaucoup.
  • On se demande si son chien va penser qu’on l’abandonne et s’il va nous oublier ou moins nous aimer.

Trouver une pension digne de confiance

Faire garder son chien en cas d’hospitalisation est une épreuve pour de nombreux propriétaires. Mais s’ils trouvent la bonne personne, cela peut alléger leur peine et leur permettre de se faire soigner plus sereinement.

Pour trouver une solution de garde :

  • Contacter plusieurs personnes pour se faire une idée des conditions demandées et des prestations offertes.
  • Aller visiter la pension ou rencontrer la personne choisie avec son chien.
  • Idéalement confier son chien une journée et une nuit pour faire un essai. Cela rassure les deux parties.
  • Poser des questions sur l’organisation d’une journée

💡Le bouche-à-oreille ou votre vétérinaire habituel sont d’excellents moyens pour trouver une personne de confiance.

Ce que demandera une personne professionnelle et à l’écoute :

  • L’histoire du chien pour comprendre son comportement (anxiété, sociabilité, etc.).
  • Son état de santé (vaccin à jour, antécédents médicaux, etc.)
  • Les attentes du propriétaire (nourriture et autres).
  • La signature d’un contrat ou d’une décharge dans l’éventualité où le propriétaire ne peut pas reprendre son chien (aggravation de son état, décès, etc.).
  • Une personne à contacter en cas d’urgence.
  • Une avance sur les frais de garde.

💡Un professionnel à l’écoute pourra vous proposer un forfait si la garde est longue ou éventuellement une possibilité de payer en plusieurs fois. Et bien sûr, il proposera de vous envoyer des photos et des nouvelles de votre compagnon.

À lire aussi :

Conseil malin

On conseille le chenil uniquement pour des gardes courtes ou en dernier recours. Le chien aura une vie qui se rapproche davantage de celle qu’il connaît dans un cadre familial.


©freepik, ©freepik, ©syda_productions


Écrit par Lydie Dronet | En immersion dans le monde animalier depuis une vingtaine d’années, Lydie partage son expérience et son expertise. Ses autres sujets de prédilection, la nutrition et les vertus des plantes.
Un commentaire ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *