Connexion
Accueil / Le Jardinage / Reportage / Créer une ambiance détente et zen au jardin

Créer une ambiance détente et zen au jardin

0

Au-delà du plaisir de jardiner son lopin de terre, le jardin se révèle comme un espace de détente au milieu de la nature, dédié au repos et au ressourcement. Pour répondre à ses rôles, le jardin demande à disposer d’espaces à la fois intimes, chaleureux et fonctionnels.

1- Bassin secret

Cette ancienne bâtisse renferme entre quatre murs un adorable plan d’eau que l’on peut deviner à travers l’embrasure de la muraille.

  • bassin jardin zen detente eauLe bassin est ainsi délimité par des caillebotis où siège un petit salon de jardin peint de bleu, une margelle en pierre et une berge végétalisée.
  • Une autre terrasse sert par ailleurs de zone d’exposition avec ses colonnes en bois surmontées de jolies bouteilles.
  • L’autre berge enfin, est totalement dédiée à la végétation avec des roses trémières, un hortensia à feuilles de chêne, un Pieris, des touffes de pivoines, un buis, une spirée, etc. Un Catalpa régulièrement rabattu arbore de grandes feuilles en cœur qui font écho aux feuilles géantes du Gunnera. Quelques plantes de berge achèvent enfin le tableau : prêles de l’Himalaya, iris japonais, hostas. Pour finir, un Akebia quinnata et un chèvrefeuille habillent le mur de pierre.

2- Niché sous les cornouillers

Le banc niché sous une végétation verdoyante invite inévitablement à s’y installer durant les heures chaudes de la journée pour une sieste ou un moment de lecture.

  • banc jardin zen detente meditationChoisissez un lieu protégé des regards, éloigné des endroits de passage.
  • N’hésitez pas à cloisonner l’espace du jardin par des haies, des claustras ou quelques grands arbustes.

Ici, le banc encadré de quelques hortensias se retrouve enveloppé par la frondaison d’un Cornus kousa qui déploie jusqu’au sol son avalanche de fleurs blanches, en mai-juin. Celle-ci sera suivie de jolis fruits rouges semblables à des fraises !

3- Le vallon enchanté

Ce jardin en pente est parcouru par des sentiers qui mènent vers un large vallon ouvert sur la campagne environnante.

  • Lugon - Jardin du Fond de l'Or

    Jardin du Fond de l’Or (Lugon)

    A l’ombre d’un catalpa, un banc permet ainsi de contempler la végétation foisonnante du talus et des massifs de fleurs installés au bas de la pente.

  • Ce vaste espace engazonné est laissé libre de manière à respirer et accueillir éventuellement les jeux des enfants. Il sert même de lieu d’exposition pour des sculptures comme ce pin mort aux formes tourmentées.

4-Un sentier ombragé

Un sentier ombragé par une tonnelle romantique rend automatiquement la promenade plus attrayante. Il convie ainsi le promeneur à déambuler dans un univers frais, fleuri et protecteur. Ce cloisonnement donne aussi l’impression d’un jardin plus grand.

  • tonnelle pergola jardin romantiqueSur la photo, le cheminement couvert de briques concassées donne un effet encore plus chaleureux. On pourrait y étaler un tapis d’écorces douces ou de paillettes de lin en vue de générer une ambiance feutrée !
  • La tonnelle soutient des tiges de mûrier sans épines chargées de fruits savoureux et des rosiers sarmenteux.
  • A leurs pieds, les roses trémières et des végétaux mousseux comme l’alchemille, les Nepeta et Perovskia marquent les bords de l’allée.

5- Ajouter une touche colorée !

Cordes-sur-Ciel (81) Jardin des Paradis

Jardin des Paradis (Cordes-sur-Ciel)

Ce jardinet planté de vivaces crée un lieu intime et stimulant à la fois avec ses parterres carrés entouré de claustras en saule vivant.

  • Le cheminement rectiligne en caillebottis mène vers des passages parés de voilages rouges.
  • Ainsi, ces voiles au vent font scintiller les couleurs des parterres plantés d’hémérocalles rouges, de verveines de Buenos Aires et de Cosmos sulfureus orange vif . Par ailleurs, myosotis du Caucase, origan et Miscanthus sinensis ‘Zebrinus’ complètent le tableau.

6- Le salon de thé entouré de nature

Moulin de la Souloire (Nérigean)
Au bout d’un sentier qui parcourt la forêt, cette clairière révèle une belle surprise. Une touffe de « bambou parapluie » Fargesia murialiae réserve un cadre parfait pour ce kiosque exotique à toit de chaume.

  • Son plancher surélevé permet d’une part de s’isoler de la fraîcheur du sol.
  • Il offre en sus une terrasse d’observation idéale sur la nature environnante. Le dépaysement est ainsi garanti !

Texte et photos : Eva Deuffic

Pour aller plus loin :


Écrit par Eva Deuffic | Eva est une passionnée de jardins et de jardinage et c'est avec sa plume qu'elle nous emporte et nous fait rêver.
Un commentaire ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *