Connexion
Accueil / Le Jardinage / Reportage / 6 conseils malins pour aménager un petit jardin

6 conseils malins pour aménager un petit jardin

conseils pour amenager petit jardin
0

Comment profiter au mieux d’un petit espace vert est devenu l’enjeu des jardins d’aujourd’hui. De multiples astuces permettent de se sentir à l’aise dans un petit jardin et de profiter d’un environnement végétal, riche en couleurs et sensations.

1- La variété pour éviter l’ennui

Voici quelques conseils pour rompre la monotonie dans un jardin.

Créer des surprises et du mouvement !

  • idee massif pour petit jardinIntroduisez des bulbes et annuelles pour chacune des saisons, ainsi que des vivaces ou arbustes qui étonnent.
  • Variez les feuillages avec des couleurs qui évoluent au fil des saisons.
  • Ajoutez du son sous forme de filets d’eau, graminées ou bambous qui bruissent à la moindre brise.
  • Ci contre, massif varié appuyé contre une clôture ouverte sur le paysage environnant
  • Créez des scènes éphémères type land-art ; variez la disposition des poteries, etc.
  • Implantez une haie libre qui constitue un écrin intéressant pour appuyer des massifs de vivaces ou d’annuelles tout en s’isolant de la rue. Intercalez quelques petits arbres fruitiers ou d’ornement afin de gagner encore un peu de place. Mêlez de grandes annuelles (maïs, tournesol…) en attendant que la haie se densifie.

Fleurir le pied d’une haie classique

Pour fleurir abondamment le pied d’une haie classique :

  • taillez sa base en biseau de manière à dégager son pied côté jardin.
  • Creusez des trous pour enterrer des pots garnis de bulbes ou de plantes à massif type impatiens, bégonias durant l’été. Vous pourrez laisser ces pots en terre et changer régulièrement le terreau pour de nouvelles plantations.

2- Favorisez les plantations verticales

Les plantes grimpantes

plante grimpante pour petit jardinElles prennent moins de place qu’une haie à condition de disposer d’un support adéquat et de les tailler si nécessaire.

  • Les persistantes : lierre, Trachelospermum jasminoides, Hydrangea x SEMIOLA® ‘Inovalaur’, Clematis armandii, chèvrefeuille constituent des séparations relativement opaques sur un support grillagé.
  • Utilisez des grimpantes caduques comme la clématite à grandes fleurs ou l’ipomée pour orner une haie classique. N’hésitez pas à couper ses racines pour insérer un pot et planter la grimpante, la haie en souffrira peu.
  • Ci-contre, un mur végétal composé d’un chèvrefeuille Lonicera x heckrottii ‘Goldflame’, d’un Carex pendula associé à de l’oxalis jaune et des heuchères

Les murs végétaux

Voici un moyen astucieux pour implanter le maximum de végétaux sur un minimum de surface au sol.

  • mur vegetal petit jardin courEn extérieur, les plantes succulentes (sedum, joubarde, ficoïde, etc.), les œillets, campanules des Carpates, se contenteront d’un faible arrosage.
  • Les plantes peuvent occuper une série de pots fixés sur un mur, des casiers superposés, un mur de rocailles, un empilement de gabions (casiers grillagés dans lesquels vous implanterez des blocs de sphaigne ou de fibre de coco pour recevoir les mottes).
  • Ci-contre un jardin de pots accrochés aux murs des maisons andalouses

3- Ne pas marquer les limites du jardin

Evitez les haies rectilignes, les palissades et murs nus !

  • massif petit jardin graminée bambouUne végétation floue comme des graminées géantes (Miscanthus, Phalaris, bambous…) disposée dans le fond donneront au contraire une impression de prolongement du jardin.
  • Essayez aussi d’intégrer la végétation environnante (arbres urbains ou jardins limitrophes) dans votre champ de vision comme un cadre ouvert ! L’intimité des lieux n’en sera que plus intense.
  • En revanche, tâchez d’effacer la présence d’un bâtiment derrière la végétation depuis l’endroit où vous aimez contempler votre jardin.

4- Faites des séparations

  • delimiter espace plantes dans un petit jardinContrairement à ce que l’on pourrait penser, cloisonner l’espace avec des écrans légers, des barrières ou des haies modestes donne l’impression d’un espace plus grand. Attention, l’arrière-plan doit se laisser deviner !
  • Cette disposition permet en outre de structurer l’espace et de développer des thèmes (jardins blanc, rouge, etc., jardin gourmand, jardin de roses…).
  • Ci-contre, claustra de saule tressé débarrassé de son feuillage à la base et voile coloré marquant le passage d’une chambre de verdure à l’autre.

5- Jouez sur les couleurs

L’œil est attiré par les couleurs toniques comme le rouge et le jaune qui donnent l’impression d’être plus proches. Employez a contrario des teintes pastel, bleues, grises ou vertes pour les limites d’un petit jardin. Ces couleurs vous donneront ainsi une illusion de profondeur et d’espace.

Comment gommer l’« effet couloir » d’un jardin tout en longueur ?

Une astuce consiste alors à placer les teintes éclatantes au fond du « couloir » et les teintes pastel sur les côtés. Des séparations peuvent aussi s’envisager dans le sens de la largeur si la surface du jardin le permet.

6- Faussez la perspective

Modifier l’écartement des pots d’un jardin en longueur renforce l’effet de perspective

donner perspective pour agrandir petit jardinUne astuce bien connue des concepteurs du jardin à la française consiste à modifier légèrement le parallélisme des grands côtés d’un rectangle (bassins, alignement d’arbres, parterres, etc.) pour donner l’impression d’une profondeur accrue.

Pour transposer à un petit jardin, diminuez simplement l’écartement entre des sujets semblables (pots, topiaires…) en vous éloignant du point de mire. Jouez également sur la taille des sujets en plaçant les plus gros au 1er plan et les plus petits dans le fond.

Texte et photos : Eva Deuffic

 


Écrit par Eva Deuffic | Eva est une passionnée de jardins et de jardinage et c'est avec sa plume qu'elle nous emporte et nous fait rêver.
Un commentaire ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vos réactions
  • Pierre a écrit le 27 mai 2023 à 17 h 51 min

    Article super intéressant à lire , merci !