Des annuelles pour créer des scènes fleuries rapides et efficaces

massif de fleurs qui pousse vite

Avec le mois d’avril débute la saison des semis d’un grand nombre de plantes annuelles. Les plus rustiques sont mises directement en place tandis que les autres sont semées à l’abri du gel.

Les annuelles sont capables de germer au printemps comme à l’automne, à des températures comprises entre 10 et 15°C. Voici un aperçu de quelques plantes très faciles à faire germer directement en place.

1- Prairies colorées de pavots

pavot en fleurSous ce nom commun se cachent différents genres aux fleurs sensiblement identiques à celles du coquelicot avec ses pétales soyeux délicatement fripés. On peut citer le Meconopsis dit « pavot bleu de l’Himalaya » (assez difficile à implanter), l’Eschscholtzia ou « pavot de Californie » aux teintes orangées, et bien entendu le genre Papaver. Ce dernier rassemble différents pavots annuels ou à courte durée de vie tels que le coquelicot (Papaver rhoeas), le pavot à opium (P. somniferum), le pavot d’Islande (P. nudicaule), le pavot tulipe (P. glaucum)… Ces plantes peuvent servir à constituer une véritable prairie fleurie à l’image de ce qu’ils sont dans leur milieu naturel.

Les pavots supportent mal la transplantation aussi il est conseillé de les semer directement en place, à l’automne dans les régions à hivers doux, au printemps si l’hiver est très froid ou humide.

  • Avec un semis précoce en février-mars, vous obtenez une floraison dès juin. N’oubliez pas d’éclaircir le semis, en laissant une distance d’au moins 15 cm entre les plants afin que ceux-ci s’étoffent. Supprimez les fleurs au fur et à mesure qu’elles fanent afin de prolonger la floraison.

Le conseil malin

Pour constituer une prairie, ajoutez des semences de bleuets (Centaurea cyanus), de nielles des blés (Agrostemma githago), de nigelles (Nigella damascena), ainsi que des graines de marguerites, graminées et ombellifères (carotte sauvage, cerfeuil…) recueillies au bord des chemins. Travaillez bien le sol avant de semer sans ajouter d’engrais sinon les graminées prendraient le dessus.

2- Le pois de senteur, des grimpantes aux parfums d’antan

pois de senteur- Lathyrus odoratusRien de tel que les pois de senteurs (Lathyrus odoratus) pour donner un côté champêtre à une clôture. Il existe aussi des cultivars demi-nains qui permettent de combler les espaces dans un massif, associés à d’autres vivaces ou à des graminées. Leurs parfums embaument le jardin de mai à octobre. Vous pouvez même confectionner des bouquets de fleurs avec ceux de la race ‘Spencer’.

  • Pour avancer la germination, faites tremper les graines pendant une nuit avant de semer en pleine terre. Le pois de senteur est réputé de culture facile mais il est vrai que la croissance des tiges reste faible si le semis a été réalisé tard ou si l’ensoleillement n’est pas suffisant.

Il peut se cultiver de plusieurs façons :

  1. un semis en place de février à avril en lignes espacées de 40 cm ou en poquets de 5 à 7 graines tous les 25 cm. Vous obtiendrez une floraison de fin juin à août.
  2. un semis en octobre sous châssis dans des godets que vous mettez en place en avril. La floraison débute alors en juin.

3- Une fontaine de jets multiples avec l’amaranthe queue-de-renard

Amaranthe queue de renard - Amaranthus caudatusIdéale pour occuper tout un massif, l’amaranthe (Amaranthus caudatus) constitue une touffe dense qui atteint allègrement la taille de 1,20 m en quelques mois. Ses longues queues lie de vin retombent jusqu’au sol telle une fontaine aux mille jets d’eau. Il existe aussi des variétés à épis dressés comme ‘Red Cathedral Superior’.  Amaranthus tricolor ‘Splendens Perfecta’ livre un feuillage décoratif orné de flammèches jaunes, rouges et vertes.

  • Attendez la fin d’avril pour la semer car elle germe facilement, ou bien semez-la au chaud pour avoir des plants plus précoces. Vous n’aurez pas besoin de la ressemer l’année suivante car elle se répand toute seule. Pensez à brûler les épis avant qu’ils ne commencent à se déliter si cela devenait un problème !

Le saviez-vous ?

Les Incas consommaient les graines de l’Amaranthus caudatus alors que les jeunes feuilles d’Amaranthus tricolor sont mangées encore aujourd’hui comme épinards, en Chine et en Inde.

4- La belle de jour, une plante très facile à réussir

belle de jour - Convolvulus tricolorLa belle de jour (Convolvulus tricolor) est une annuelle très facile à cultiver et rustique. Elle forme une belle touffe de 35 cm couverte de fleurs en entonnoirs, en continu pendant tout l’été. Les fleurs semblables à l’ipomée sont souvent tricolores avec le fond de gorge jaune, couronné de blanc, lui-même cerné de bleu, rose, rouge ou violet. Il existe aussi des cultivars d’une seule couleur. Leur nom vient du fait que les fleurs se referment au cours de la nuit, de nouvelles s’ouvrent alors au petit matin.

  • Semez-les directement en place en avril-mai, en mettant 4 à 5 graines par trous espacés de 30 cm. Arrosez, puis veillez simplement à ce qu’elles ne manquent pas d’eau. Elles s’utilisent aussi bien pour former des bordures ou des massifs que pour remplir des jardinières ou orner une rocaille.

Eva Deuffic


©YAYImages, ©NickyPe, ©Alicja©, ManfredRichter, ©Elstef