laurier

Vous voulez apporter une touche de verdure à votre balcon ou à votre terrasse ?

Optez pour un laurier.

Laurier-sauce ou laurier tin, ces deux espèces qui ne font pas partie de la même famille ont des qualités communes.

A lire aussi :

Le laurier sauce, pour des topiaires parfumés

laurier-sauceIncontournable du bouquet garni, avec ses épaisses feuilles lustrées et parfumées, le laurier sauce (laurus nobilis) est un arbuste qui reste vert toute l’année. Cultivé depuis l’Antiquité, il coiffait les vainqueurs des Jeux Olympiques grecs et les héros romains. Rustique, cet originaire du Sud s’adapte à pratiquement tous les climats (sauf montagnard) lorsqu’il est à l’abri des vents froids.

Au jardin, il tolère toutes les terres à condition qu’elles soient bien drainées. En pot, dans un large bac, il se prête bien à la culture sur le balcon, notamment sous forme de topiaire, taillé en boule, en cône ou en spirale. La taille s’effectue au sécateur, en juin et en septembre.

Installez votre laurier au soleil. En pot, arrosez-le une fois par semaine. Douchez son feuillage régulièrement en été, afin d’éviter le développement de parasites. En hiver, si les températures chutent en dessous de zéro, emballez son feuillage dans un voile d’hivernage et son pot dans du plastique à bulles pour les protéger du froid.

Le laurier tin, pour ses fleurs hivernales

laurier-tinDe la famille des caprifoliacées, comme le chèvrefeuille et le sureau, le laurier tin (viburnum tinus) est un arbuste au port arrondi et au feuillage persistant. Originaire du Sud de la France et d’Afrique du Nord, il fleurit tout l’hiver de petits bouquets de fleurs blanches (de novembre à avril), suivies de baies bleu-noir. En massif ou en bac, il prospère dans les régions dont les hivers sont doux et ne craint ni la pollution des villes ni les embruns des bords de mer.

Installez-le au soleil ou à la mi-ombre dans une terre bien drainée. Paillez son pied en hiver pour le protéger du gel. Après la floraison, réduisez de moitié les rameaux ayant porté des fleurs pour favoriser sa croissance et sa floraison l’année suivante.

L. H.