Connexion
Accueil / Jardinage / Reportage / Pied violet : tout savoir sur ce délicieux champignon

Pied violet : tout savoir sur ce délicieux champignon

Pied violet - Lepista personata saeva
0

Parmi les champignons pouvant pousser dans nos jardins, le pied violet est assez caractéristique et original. Et pour ne rien gâcher, il est également très bon.

Remarque importante : Un doute sur un champignon ? Demandez conseil auprès d’un pharmacien.

Le pied violet : portrait et caractéristiques

Nom latin : Lepista saeva
Synonymes : Lepista personata, Rhodopaxillus saevus
Noms communs : Pied violet, Tricholome sinistre
Famille : Tricholomatacées
Comestibilité : Bon comestible

Où et quand trouver le tricholome sinistre ?

Surtout présent dans les pelouses, les prairies ou à l’orée des bois, le pied violet se cueille de l’automne à l’hiver.

À quoi ressemble le pied violet ?

Chapeau

Lisse, il est un peu gras au toucher lorsque le temps est humide. De couleur beige plus ou moins gris ou brun, il mesure entre 5 et 15 cm.

Pied

Pied violet champignon - Lepista personata, Lepista saevaÉlément caractéristique du champignon, il se distingue par sa couleur lilas ou violet vif à sa base ou sur toute sa hauteur. Cette dernière peut aller de 4 à 10 cm. Quant au diamètre, il se situe entre 1 et 3 cm.

La silhouette du pied de Lepista saeva est cylindrique et sans bulbe à la base. Enfin, son aspect est floconneux.

Lames

Échancrées et serrées, elles sont de la même couleur que le chapeau.

Chair

Épaisse et tendre, elle possède une saveur douce et fruitée. Son odeur est agréable lorsque le pied violet est jeune, mais a tendance à se gâter en vieillissant.

Lepista saeva : confusions possibles

Le pied violet peut être confondu avec le pied bleu (Lepista nuda). Si ces deux cousins sont assez proches d’aspect, la principale différence réside dans leur couleur respective.

Lepista luscina ou argouanne est un champignon assez proche de Lepista saeva. Cependant, s’ils possèdent des chapeaux assez similaires, le pied de l’argouanne n’est jamais violet.

Enfin, la lépiste blanchâtre (Lepista glaucocana) est entièrement beige-rose ou bleuâtre pâle. De plus, elle pousse principalement dans les bois et forêts de feuillus lumineux.

À noter qu’en cas de confusion, ces trois variétés de Lepista sont comestibles.

Comment cuisiner le pied violet ?

champignon pied-violet en cuisineAprès la cueillette, nettoyez vos champignons à l’aide d’un pinceau ou d’une brosse souple. Évitez de les rincer, ils se gorgeraient d’eau et perdraient en saveur. Tout au plus, utilisez un linge légèrement humide si besoin.

Découpez ensuite votre récolte à votre convenance, en ôtant bien la base du pied et les parties abîmées.

Le pied violet se prête parfaitement à la cuisson à la poêle, avec une noisette de beurre et un peu d’huile d’olive. Attendez quelques minutes, le temps qu’il perde son eau.

On n’y pense pas souvent, mais la cuisson à la vapeur convient très bien aux champignons et c’est une excellente alternative si vous souhaitez cuisiner sans matières grasses.

Comment conserver le pied violet ?

Sur claie ou en chapelet, le séchage est la meilleure méthode de conservation pour le pied violet. Pour cela :

  • Nettoyez vos champignons et coupez-les en morceaux.
  • Enfilez ces derniers avec du fil et une aiguille pour un chapelet, ou déposez-les sur une claie sans qu’ils ne se touchent.
  • Entreposez le tout dans un espace sec et bien aéré.
  • Patientez quelques jours et testez le séchage en exerçant une pression sur les champignons. S’ils craquent, alors ils sont prêts.
  • Il ne reste plus qu’à les stocker dans un bocal ou un pot hermétique.

Ceci devrait aussi vous intéresser :


©Olha2117, ©AngelSimon


Écrit par Christophe Dutertre | Diplômé en aménagement paysager et amoureux des jardins, Christophe vous accompagne dans cette passion qui nous réunit. Découvertes, conseils pratiques et écologie sont au programme.
Un commentaire ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *