Chanterelle en tube : délicieux champignon, difficile à trouver

Chanterelle en tube

La chanterelle en tube est un excellent champignon comestible qui aime se cacher. Heureusement, sa croissance en groupe et son abondance permettent de la trouver plus facilement.

Remarque importante : Si vous avez un doute sur l’identification d’un champignon, demandez conseil auprès d’un pharmacien.

Chanterelle en tube : portrait et caractéristiques

Nom latin : Craterellus tubaeformis
Synonymes : Cantharellus tubaeformis, Cantharellus tubiformis
Noms communs : Chanterelle en tube, Chanterelle grise
Famille : Hydnacées
Comestibilité : Excellent comestible

À quoi ressemble la chanterelle en tube ?

Chapeau

Reconnaitre identifier Chanterelle en tube - Craterellus tubaeformisIl possède une forme caractéristique en entonnoir. Souvent percé au milieu, le chapeau peut communiquer avec le pied. Il peut mesurer jusqu’ 6 cm de diamètre. Sa couleur brune est plus ou moins foncée suivant l’âge et le milieu.

Sa texture est lisse ou légèrement mécheuse et son bord est ondulé.

Pied

Il est lisse, creux et de forme irrégulière. Sa teinte varie de jaune orangé à brun jaunâtre. Il mesure 3 à 8 cm de haut, pour 0,5 à 1 cm d’épaisseur.

Lames

Pour la chanterelle en tube, on parlera de plis plutôt que de lames. Ceux-ci sont bien formés et fourchus. En fonction de l’âge du champignon, leur couleur sera grisâtre, gris-brun ou jaunâtre.

Chair

Mince et un peu élastique, il s’en dégage une agréable mais discrète odeur fruitée. Sa saveur est douce.

Craterellus tubaeformis : confusions possibles

La chanterelle en tube peut être confondue avec :

  • La trompette de la mort (Craterellus cornucopioides), excellent comestible, ce champignon ressemble sur de nombreux critères à la chanterelle grise. Observez bien le pied : celui de la trompette de la mort est fin à sa base et plus évasé en hauteur, ce qui lui confère la silhouette de l’instrument de musique.
  • À mi-chemin entre la chanterelle en tube et la trompette de la mort, la chanterelle noircissante (Craterellus melanoxeros) est tout aussi comestible. Si sa forme et sa couleur peuvent induire en erreur, elle ne pousse néanmoins que dans les forêts de feuillus.

Où et quand trouver la chanterelle grise ?

Craterellus tubaeformis pousse en troupe, dans les forêts de conifères (pins et épicéas). Elle aime se cacher dans les tapis d’aiguilles, au milieu des fougères ou encore sous des tas de branches mortes en cours de décomposition.

La chanterelle en tube se récolte de l’automne jusqu’au début de l’hiver.

Comment cuisiner la chanterelle en tube ?

Dans un premier temps, nettoyez et préparez votre cueillette :

  • Cuisiner Chanterelle en tubeÔtez les débris d’humus à l’aide d’un pinceau ou d’un linge humide.
    À l’instar de la morille, si votre recette s’y prête, n’hésitez pas à nettoyer vos chanterelles en tubes avec un peu de vin blanc. Plutôt que de perdre en saveur, les arômes du champignon et du vin se marieront à merveille.
  • Éliminez ensuite les parties abîmées et la base du pied.

Quelle que soit la recette choisie, la poêlée au beurre et à l’huile d’olive est souvent la meilleure façon de cuisiner la chanterelle en tube. Seule, elle pourra alors accompagner viandes et poissons, ou bien être incorporées dans diverses préparations (farce, papillote, aumônière, salade, etc.).

Comment conserver la chanterelle en tube ?

Après avoir nettoyé et préparé vos champignons, vous pouvez soit les congeler, soit les sécher.

Congélation

Craterellus tubaeformis est un des rares champignons à pouvoir être congelé. Il suffit alors de la couper en morceaux et de mettre ces derniers dans un sachet plastique. Faites le vide d’air et stockez. La durée de conservation peut aller jusqu’à 6 mois.

Séchage (dessiccation)

Comme pour les petits champignons (marasme des Oréades, hygrophore des prés, etc.) ou à chair fine (coprin, morille, etc.), fendez la chanterelle en tube dans le sens la longueur, afin d’accroître la surface au contact de l’air.

Pour la suite, vous avez deux options :

  • Conservation sechage Chanterelle en tubeLe séchage au four, à 50 °C, avec la porte entrouverte. Les champignons auront d’abord été disposés sur une grille et du papier sulfurisé.
  • La dessiccation en chapelets, en enfilant les morceaux avec du fil et une aiguille. Entreposez-les ensuite dans un local sec et bien aéré.

Vous pouvez stocker vos champignons dans des récipients hermétiques à partir du moment où ils craquent sous les doigts.

Conservée ainsi, la chanterelle en tube peut se conserver plusieurs mois, et même plusieurs années.

À lire aussi :


©iwciagr, ©Adrian_am13, ©kryscina, ©sl_photo