traitement bio

Vous avez un jardin avec des arbres fruitiers tu vous souhaiteriez être un peu plus écolo ?

Il est vrai qu’il est de plus en plus tentant de préserver la nature et, surtout, la santé de nos chers petits.

Heureusement, il existe des traitements bio pour les arbres fruitiers qui permettent de limiter les produits chimiques utilisés au jardin.

Bilan et conseils.

Bio donc sans danger ?

Il est important de commencer par une petite précision importante concernant les traitements bio des arbres fruitiers. Bio ne signifie pas sans danger ! On a trop souvent tendance à croire que tout ce qui est écologique/biologique ne représente aucun risque pour l’homme. C’est faux. Vous imaginez bien en effet qu’un produit qui tue des insectes n’est pas particulièrement inoffensif… tout naturel qu’il soit.

Il est donc primordial, quand vous effectuez le traitement bio de vos arbres fruitiers, de respecter des précautions d’emplois et de suivre à lettre les consignes d’utilisation fournies sur l’emballage du produit.

La bouillie bordelaise

Très connue de tous les jardiniers, la bouillie bordelaise est un mélange autorisé en agriculture biologique. Mélange de sulfate de cuivre et de chaux, la bouillie bordelaise se présente sous forme de poudre bleue à diluer dans de l’eau.

Le mélange ainsi produit est ensuite pulvérisé sur les arbres pour détruire les champignons comme le mildiou et éventuellement circonscrire diverses maladies qui touchent les arbres fruitiers.

Le soufre

Le soufre peut être ajouté à la bouillie bordelaise pour le traitement « bio » de vos arbres fruitiers. Il complètera le traitement apporté par la bouillie bordelaise.

Il peut être utilisé en traitement curatif mais surtout en traitement préventif. Ses cibles préférées : la tavelure du pommier et l’oïdium. Mais il peut aussi être utilisé seul sans aucun problème. Il suffit de le diluer dans de l’eau et de le vaporiser.

La pyréthrine

Extraite du chrysanthème, la pyréthrine est un excellent insecticide contre les pucerons notamment mais aussi les chenilles et de nombreux autres insectes.

Le trichoderma

On trouve le trichoderma en poudre ou en granulés. Dans le premier cas, on l’applique sur les plaies (consécutives à la taille) de l’arbre fruitier.

Dans le deuxième cas on le place dans les anfractuosités du tronc. Issu des spores d’un champignon, le trichoderma est un traitement bio contre les parasites de vos arbres fruitiers.

Le savon de Marseille

Eh oui, en choisissant un savon de Marseille bio et à base d’huile d’olive (pas de graisse animale évidemment) vous pouvez, en le râpant et en le faisant fondre dans de l’eau, produire un insecticide entièrement naturel et… non toxique !

Vous pouvez éventuellement ajouter un peu d’huile végétale au mélange.

Le principe de fonctionnement de cette « soupe » est d’asphyxier les pucerons ou les cochenilles. Il faut bien veiller à vaporiser ce mélange sur et sous les feuilles.

Le gros avantage de ce produit, qui est cependant moins efficace que les précédents, est d’être 100% inoffensif pour la nature, le jardinier et les enfants du jardinier. Comme quoi, les remèdes de grand-mère ont encore de l’avenir au jardin bio !


© Dusan Kostic